Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits : 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables : de Qadesh à La Marne
T 1 : Armées Antiques et Médiévales
T1.1 : L'Europe
T1.2 : L'Asie
T1.3 : Le Reste
T 2 : Armées 1500-1700
T 3 : Armées 1700-1790
T 4 : Armées 1790-1850
T 5 : Armées 1850-1925
T 6 : Armées Imaginaires
Plans de Terrains pour "combats de rencontre"
Scénarios (Plans de terrains + conditions de victoire)
Nous contacter par Messenger pour :
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste
Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire
- Les 40 Armées indispensables -
- Les Armées de la Renaissance -

Liste AI 23 - Français à la Guerre de Trente Ans

Depuis le début de la guerre, la France s’était toujours soigneusement tenue à l’écart des combats tout en appuyant les opposants à l’Empereur et au roi d’Espagne par sa diplomatie et ses subsides. Ses seules implications directes se sont exercées dans des zones périphériques :
Valteline occupée en 1624-1625 pour couper les communications entre le Milanais espagnol et l’Autriche ;
Saugeais occupé et détruit en partie par ses armées ; on dut par la suite reconstruire l’abbaye de Montbenoît ;
Duché de Mantoue et Montferrat, à l'occasion de la guerre de Succession de Mantoue (1628-1631) ;
Lorraine occupée en 1633 car son duc, Charles IV, a une position hostile à la France. C’est le temps du premier siège de La Mothe.
Cette politique n’est pas sans contradictions car Richelieu, cardinal de l’Église catholique et adversaire impitoyable des forces centrifuges, notamment protestantes, à l’intérieur du royaume, s'allie aux protestants étrangers contre les Habsbourg, champions du catholicisme. Les considérations religieuses s'opposent donc aux considérations politiques et à la volonté de contenir la puissance des Habsbourg. Or ceux-ci finissent par l’emporter sur leurs divers adversaires. Pour maintenir l’équilibre désiré, la France n’a plus d’autre solution que de s’engager directement dans le conflit. Cet engagement est précédé d’une intense activité diplomatique et de la négociation de multiples traités avec les ennemis de l’Empereur et du roi d’Espagne (ce dernier est d’ailleurs, plus que l’Empereur, le principal adversaire). Avec les Hollandais est notamment prévu le partage des Pays-Bas espagnols (grosso modo l'actuelle Belgique, la Flandre française, le Hainaut français, le Cambrésis et l'Artois).

Richelieu veut forcer l’Espagne en la menaçant directement. Au printemps, Louis XIII et lui-même, bien que tous deux malades, partent avec une armée pour conquérir le Roussillon, dans le cadre de la guerre des faucheurs. Richelieu doit s’arrêter mais le roi engage le siège de Perpignan, qui est prise le 9 septembre. Au mois de juin une armée française a battu les deux beaux-frères de Christine de Savoie. Le 4 décembre 1642 meurt Richelieu ; Louis XIII le suit dans la tombe le 14 mai 1643, laissant la régence à une épouse peu aimée, Anne d’Autriche qui est flanquée d’un conseil de régence composé entre autres de Mazarin et de Pierre Séguier.
Profitant de ces circonstances, les Espagnols s’avancent en Champagne. Ils y sont sévèrement défaits à la célèbre bataille de Rocroi le 18 mai 1643, par un général de 22 ans, Louis de Bourbon, duc d'Enghien, surnommé plus tard « le grand Condé ». Celui-ci s’empare plus tard de Thionville. D’autres succès français se font en Italie, en Espagne, y compris sur mer, où la flotte française est maîtresse de la Méditerranée et s'illustre lors de la bataille navale de Carthagène. Ces succès sont contrebalancés par des revers en Allemagne (Rantzau battu à la bataille de Tuttlingen), à la faveur desquels le commandement du comte de Guébriant passe au maréchal de Turenne. Opposé aux impériaux de Mercy, qui a pris Fribourg le 29 juillet 1644, Turenne commandant l'Armée de l'Allemagne est rejoint par le duc d’Enghien et son Armée de France. Entre le 3 et le 5 août 1644, une bataille meurtrière entre les Français et les troupes impériales fait rage sur les collines de l’alentour de Fribourg. À la fin, Fribourg reste impériale mais les Français se rendent maîtres de la vallée du Rhin.

Troupes Disponibles

Min

Max

Nom Libelé F Libelé B

10

40

Cuirassiers Cavalerie, Très lourds, 2 Pistolets à pierre, Latte, Cavalry, Very Heavy, 2 Flint pistols, Straight Sabre,

2

12

donner une carabine + carabine +carbine

2

12

Mousquetaires de la Garde Cavalerie, Lourds, Carabine rayée à silex, Latte, Supérieurs, Enthousiastes Cavalry, Heavy, Muzzle loading flint carbine, Straight Sabre, Superior, Enthousiasts

6

50

Gendarmes ou Chevau Légers Cavalerie, Lourds, Carabine rayée à silex, Latte, Cavalry, Heavy, Muzzle loading flint carbine, Straight Sabre,

0

24

passer G ou CL en Garde +Veterans, Enthousiastes +Veteran, Enthousiasts as Guards

0

20

Carabins Cavalerie Ordre dispersé, Lourds, Arquebuse, Sabre, Open order Cavalry, Heavy, Arguebus, Sabre,

0

16

Hussards ou Croates Cavalerie Ordre dispersé, Carabine rayée à silex, Sabre, Hésitants Open order Cavalry, Muzzle loading flint carbine, Sabre, Wavering

0

16

Dragons Infanterie montée , Lourds, Fusil de dragon à silex, Sabre, Order Mounted Infantry, Heavy, Dragoon flintlock, Sabre,

0

0

passer en OD +Ordre Dispersé + Open Order

10

100

Piquiers Infanterie Ordre serré, Lourds, ,, Piques, Close order Infantry, Heavy, ,, Pike,

0

0

passer en cuirasse 2 plus de la ½ des piquiers + Très lourds +Very Heavy

10

200

Mousquetaires à pied Infanterie , Mousquet à mèche, Arme de poing, Order Infantry, Matchlocks, Side arm,

0

30

donner baionette à mousquetaires +Baïonnette +Bayonet

0

0

passer moins d'1/3 des piquiers ou mousquetaires en Gardes, Suisses, ou vétérans + Vétéran #N/D

0

0

NB : Entre 1 et 2 mousquetaires doivent être alignés pour chaque piquier NB : Entre 1 et 2 mousquetaires doivent être alignés pour chaque piquie- NOTE : The total number of Musketeer must be between 1 and 2x that of Pikes

0

20

Artilleurs Servant d'artillerie à pied , Canon de 8 à 11 livres, Dague, Foot Artilery crew, 8 to 11 Pnd Gun, Knife,

Caractéristiques en CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire
Troupe

Min

Max

Type

Ord

Cui

Bou

Vies

Act

Red

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Notes Tir

Arme de mêlée

Fac

RS

C/Fig

Notes C&C

Spécial

Cuirassiers

10

40

MCM

OM

2

0

1

3

3

3

N

N

2 Pistolets à pierre

1

5

1

2

1/tr/arme ; 2 tir/fig si tirés ensembles - Ignore armure

Latte

4

0

1

 

/ /

donner une carabine

2

12

MCM

OM

0

0

1

4

5

1

0

0

Carabine rayée à silex (MLR)

4

4

1

1

Ignore armure

Latte

4

0

1

 

/ /

Mousquetaires de la Garde

2

12

MCM

OM

1

0

1

4

4

2

S

E

Carabine rayée à silex (MLR)

4

4

1

1

Ignore armure

Latte

4

0

1

 

/ /

Gendarmes ou Chevau Légers

6

50

MCM

OM

1

0

1

4

4

2

N

N

Carabine rayée à silex (MLR)

4

4

1

1

Ignore armure

Latte

4

0

1

 

/ /

passer G ou CL en Garde

0

24

MCM

OM

0

0

1

4

5

1

V

E

#N/D

#N/D

#N/D

#N/D

#N/D

#N/D

#N/D

#N/D

#N/D

#N/D

 

/ /

Carabins

0

20

MCD

OD

1

0

1

5

6

0

N

N

Arquebuse

4

5

1

1

Ignore armure

Sabre

5

0

1

 

/ /

Hussards ou Croates

0

16

MCD

OD

0

0

1

5

6

0

N

H

Carabine rayée à silex (MLR)

4

4

1

1

Ignore armure

Sabre

5

0

1

 

/ /

Dragons

0

16

ICM

OM

1

0

1

3

3

3

N

N

Fusil de dragon à silex

4

5

2

1

Tir monté= -1 portée / -1 tir/tour - Ignore armure

Sabre

5

0

1

 

/ /

passer en OD

0

0

ICD

OD

0

0

1

4

4

2

0

0

#N/D

#N/D

#N/D

#N/D

#N/D

#N/D

#N/D

#N/D

#N/D

#N/D

 

/ /

Piquiers

10

100

IPS

OS

1

0

1

2

3

3

N

N

Non Tireur

0

0

0

0

 

Piques

5

3

1

 

/ /

passer en cuirasse 2 plus de la ½ des piquiers

0

0

IPS

OS

2

0

1

2

2

4

N

N

Non Tireur

0

0

0

0

 

Piques

5

3

1

 

/ /

Mousquetaires à pied

10

200

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

N

N

Mousquet à mèche (SBMLM)

4

5

1

1

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

 

/ /

donner baionette à mousquetaires

0

30

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Baïonnettes

5

1

1

 

passer moins d'1/3 des piquiers ou mousquetaires en Gardes, Suisses, ou vétérans

0

75

0

 

 

 

 

 

 

 

V

N

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NB: Entre 1 et 2 mousquetaires doivent être alignés pour chaque piquier
Artilleurs

0

20

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

N

Canon de 8 à 11 livres

10

4

1

2

Ignore armure

Dague

6

0

1

 

/ /

Les minima sont donnés pour des armées d'environ 1000 points, permettant de longues parties d'une soirée entière. Pour des parties plus courtes, n'hésitez pas à les diviser.

=======================================================================================