Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits : 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables : de Qadesh à La Marne
T 1 : Armées Antiques et Médiévales
T1.1 : L'Europe
T1.2 : L'Asie
T1.3 : Le Reste
T 2 : Armées 1500-1700
T 3 : Armées 1700-1790
T 4 : Armées 1790-1850
T 5 : Armées 1850-1925
T 6 : Armées Imaginaires
Plans de Terrains pour "combats de rencontre"
Scénarios (Plans de terrains + conditions de victoire)
Nous contacter par Messenger pour :
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste


Rassembler la documentation nécessaire à ces centaines de listes d'armées a un coût. Merci de nous aider selon vos moyens.
Je suis au RSA, mais merci de votre boulot 1
Vous pourriez me faire telle liste d'armée? 5 (au moins)
Si je pouvais je ferai plus, la vie est dure, hein? 10
Wahou les gars, quel boulot, je vous offre un bouquin ! 15
Rien que ce que vous offrez, gratuitement, ça les vaut 20
Je suis raide dingue de cette règle, merci beaucoup ! 50
Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire
-
Les Armées de la Renaissance -

Liste R 01 : Border Reivers (1355 - 1606)

Les Border Reivers sont des voleurs de bétail actifs dans la région de la frontière entre l'Angleterre et l'Écosse entre la fin du XIIIe siècle et le début du XVIIe siècle. Ils comprennent des sujets du royaume d'Angleterre et du royaume d'Écosse, qui agissent indifféremment des deux côtés de la frontière. Leur âge d'or se situe au XVIe siècle, à l'époque des dynasties Stuart en Écosse et Tudor en Angleterre. Il prend fin avec l'union des Couronnes, en 1603, et les mesures sévères prises par le roi Jacques VI et Ier pour rétablir l'ordre dans la région. Le vol du bétail et des moutons, et tout ce qui pouvait être transporté, était le seul moyen de survivre et c'est devenu un mode de vie établi, une profession, qui était considérée sans discrédit par les Borderers.
La pratique s'est répandue et s'est transmise de génération en génération.
Le maraudage n'était pas limité aux cibles transfrontalières. En effet, les frontaliers avaient une allégeance beaucoup plus proche à leur famille qu'à leur pays. Des raids ont été faits, non au nom de l'Écosse ou de l'Angleterre, mais au nom de leur famille ou de leur clan.
Non seulement les Écossais ont attaqué les Anglais et les Anglais ont attaqué les Écossais, mais ils se sont mutuellement attaqués, surtout quand certains actes, réels ou imaginaires, ont déclenché des conflits entre les familles, ce qui a souvent entraîné des querelles qui duraient des générations.

Le maraudage ne se limitait pas aux personnes les plus pauvres, et de nombreux nobles toléraient et participaient même aux activités. Des responsables tels que les Gardiens des Marches, qui étaient là pour faire respecter la loi, n'étaient pas au-dessus de se livrer au pillage s'ils en avaient l'occasion.
Bien que les attaques se soient poursuivies tout au long de l'année, la plupart des activités avaient lieu de Lammas (1er août) à la Chandeleur (2 février). La récolte avait été cueillie et les bêtes, y compris les chevaux, étaient bien nourries et en pleine forme. De longues heures d'obscurité fournissaient une couverture suffisante, et à ce moment-là, les tribunaux étaient en pause, donnant aux raiders une bonne chance d'échapper à la détection et à la rétribution jusqu'à ce que les tribunaux se réunissent à nouveau trois mois plus tard.

Les Border reivers poussaient leurs activités loin en territoire ennemi, les raids écossais pénétrant bien au sud jusqu'au Yorkshire.

Le mouvement, en particulier sur le chemin du retour, était particulièrement dangereux, les pillards étant chargés de butin et ne se déplaçant qu'au rythme des bêtes les plus lentes qu'ils s'étaient approprié. Ils ne se déplaçaient que la nuit, profitant des refuges fournis par les creux naturels et les ravines profondes.
De nombreuses lois ont été adoptées pour tenter de freiner les activités des Reivers, mais avec un succès variable.

Les deux nations ont jugé opportun d'avoir une armée permanente de Borderers comme défense de première ligne contre les envahisseurs et les Borderers ont été encouragés à s'armer convenablement.

On leur donnait un terrain gratuit ou un terrain à très bas prix. Ils étaient utiles en temps de guerre.

Leur connaissance intime de leur propre terrain, leurs compétences acquises et leur courage inné ont fourni une force utile en tant que guérilleros. Ils étaient de superbes cavaliers légers utiles pour repousser les attaques légères, et lorsque des attaques à grande échelle ont eu lieu, généralement d'Angleterre, les Borderers harcelaient les envahisseurs par des attaques éclairs, puis se retiraient dans les recoins dangereux qu'ils connaissaient si bien, ayant une connaissance intime du terrain et l'habitude de la dureté des conditions.

Caractéristiques en CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire
Désignation

Min

Max

Type

Front

Act

Cui

Ent

Mor

Man

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Arme de mêlée

Fact

RS

Spécial
Généraux

1

5

C

OD

5

1

S

F

6

Non

0

0

0

0

Lance Courte

4

0

bouclier
Border Horse anglais ou écossais

10

60

C

OD

5

1

R

N

6

Non

0

0

0

0

Lance Courte

4

0

bouclier
donner arbalète

0

Arbalète

4

5

2

1

Donner 1 pistolet (après 1500)

0

pistolet

1

5

1

1

4

donner lance (avant 1500)

0

Lance

3

0

3 en attaque 4 en riposte
Infanterie montée écossaise

0

200

D

OD

5

1

R

N

5

NON

0

0

0

0

PIQUE

4

3

Infanterie montée anglaise

0

200

D

OD

5

1

R

N

5

NON

0

0

0

0

Vouges

4

0

dénie les rangs arrières
donner grand arc aux anglais avant 1500

0

40

Arc

4

4

2

1

donner arquebuse après 1480

0

100

arquebuse

3

4

1

1

Tir Ignore armure
L'infanterie montée démonte en OM

OM

2

1

R

N

2

Passer BH ou IM en chevronnés

0

100

N

Passer BH ou IM en vétérans

0

50

V

passer BH ou IM en enthousiastes

0

100

E

passer des BH ou IM écossais en fanatiques

0

100

F

Chaque clan combat sous son propre sous général.
Un clan doit etre défini comme anglais ou Ecossais. Chaque clan aligne au minimum 5 Border Horse
L'entrainement ou le moral supérieur ne peuvent être donnés à l'infanterie montée qu'après les cavaliers du même sous général.
Il est possible de commencer la bataille en ne payant que l'infanterie démontée, sans possibilité de remonter

=======================================================================================