Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables de Qadesh à La Marne
T 1 Armées Antiques et Médiévales
T1.1 L'Europe
T1.2 L'Asie
T1.3 Le Reste
T 2 Armées 1500-1700
T 3 Armées 1700-1790
T 4 Armées 1790-1850
T 5 Armées 1850-1925
T 6 Armées Imaginaires
Champs de Bataille
Scénarios
Nous contacter par Messenger pour
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste
Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

- Les Armées de la Renaissance -

Liste R224 : Confédération Irlandaise (1641 à 1652)

Historique

La Confédération irlandaise (en irlandais : Cónaidhm Chaitliceach na hÉireann ; en anglais : Irish Catholic Confederation) fait référence à une période d'autonomie de l'Irlande, située entre la rébellion de 1641 et la reconquête de Cromwell en 1649. Les deux tiers de l'Irlande étaient alors aux mains de la Confédération irlandaise catholique, connue aussi sous le nom de Confédération de Kilkenny, car son siège se trouvait dans cette ville, à Black Abbey. Les enclaves protestantes restantes se trouvaient en Ulster, au Munster et dans le Leinster, et étaient tenues, pendant les Guerres des Trois Royaumes, par des troupes fidèles aux Royalistes, aux Parlementaires ou aux Covenanters écossais. Lors du conflit appelé Guerres confédérées irlandaises, les Confédérés ne purent vaincre les troupes britanniques en Irlande entre 1642 et 1649, et ils finirent par se joindre aux royalistes contre le Parlement croupion.

L'armée

Cela couvre les armées catholiques irlandaises de la révolte de 1641 jusqu'à la reddition finale à Cromwell. L'Irlande était restée calme sous la férule Strafford en tant que Lord adjoint, mais après son exécution, la grande armée efficace qu'il avait recrutée fut dissoute, ses armes stockées dans le château de Dublin et les lois pénales contre les catholiques rigoureusement appliquées.

La rébellion commença par une tentative de s'emparer du château qui, découverte, fut empêchée par les forces locales. Cela laissa les rebelles d'Ulster en particulier manquant d'armes jusqu'à ce que 2000 mousquets et piques et 400 paires de pistolets soient apportés par le nonce papal en 1646. La Confédération de Kilkenny combinait une faction extrême «vieil irlandais» (gaélique), principalement basée en Ulster. sous le commandement du prudent et rusé Owen Roe O'Neill, avec les "vieux anglais" (ainsi appelés parce que, bien que catholiques, ils n'étaient en Irlande que depuis 500 ans) sous le commandement du courageux et populaire Thomas Preston. Bien qu'ils soient tous deux vétérans de l'armée espagnole, ils se détestaient et se méfiaient de l'autre presque autant que de l'ennemi. L'opposition était initialement fournie par la garnison royaliste de la Pale et par les colons écossais d'Ulster, avec lesquels la guérilla était menée avec une cruauté froide des deux côtés. Le conflit augmenta en intensité lorsqu'une armée de Covenantaires écossais débarqua en 1642 pour protéger leurs coreligionnaires. A la fin de la guerre civile anglaise en 1647, le commandant royaliste Ormonde rendit le Pale au Parlement, affirmant qu'il "préférait les rebelles anglais aux irlandais". C'était une erreur, puisque le roi Charles II était parvenu à un accord derrière son dos avec les confédérés, qu'il avait été renvoyé pour diriger en 1648 comme Lord Lieutenant par Charles Ier. Il fut rejoint par d'autres "vieux anglais" royalistes, dont certains rompirent leurs paroles en le faisant. Par exemple, les défenseurs «massacrés» lors de la prise de Drogheda étaient pour la plupart anglais.

Comme la cavalerie écossaise, la cavalerie irlandaise était handicapée par de petits chevaux peu puissants. Ils étaient à l'origine armés seulement de pistolets et, sans cuirasses, refusèrent de charger des lanciers écossais à moins qu'ils ne puissent être fournis avec des corselets. Owen Roe O'Neill choisit plutôt de réarmer au moins une partie de sa cavalerie en lanciers. Les quelques dragons irlandais avaient des platines à silex. Les piques irlandaises étaient de pleine longueur, ce qui leur donnait un avantage décisif sur les demi-piques écossaises. Les Redshanks étaient des Écossais catholiques aux jambes nues d'Antrim et des îles de l'Ouest, armés d'épée et de targe. Ils furent commandés à Knocknanuss en 1647 par l'ancien subordonné de Montrose, Alasdair MacColla. Les canons étaient tirés par des bufs faute de gros chevaux.

Une variante interessante est de faire une armée combinée entre les troupes ci dessous et l'armée Royaliste d'Ormonde en 1648.

Troupes Disponibles

Nom

Min

Max

Description en Français

English Description

Cavaliers Catholiques

5

40

Cavalerie, 2 Pistolets à pierre, Arme de poing, Hésitants

Cavalry, 2 Flint pistols, Side Arm, Wavering

Dragons

0

7

Infanterie montée , Lourds, Fusil de dragon à silex, Arme de poing,

Order Mounted Infantry, Heavy, Dragoon flintlock, Side arm,

Mousquetaires

24

160

Infanterie , Mousquet à mèche, Arme de poing,

Order Infantry, Matchlocks, Side arm,

+1 piquier par mousquet

24

160

Infanterie Ordre serré, ,, Piques,

Close order Infantry, ,, Pike,

tirailleurs

0

16

Infanterie Ordre dispersé, Mousquet à mèche, Arme de poing,

Open order Infantry, Matchlocks, Side arm,

Demi-Couleuvrines

0

8

Servant d'artillerie à pied , Canon 4 à 7 livres, Arme de poing,

Foot Artilery crew, 4 to 7 Pnd Gun, Side arm,

Catholiques de l'Ulster avant 1646

remplacer tous les piquiers par des Kerns

24

160

Infanterie , Javelots, Arme de poing,

Order Infantry, Javelin, Side arm,

Catholiques de l'Ulster

remplacer tous les Cavaliers par des Lanciers

5

40

Cavalerie, ,, Lance couchée,

Cavalry, ,, Lance,

Caractéristiques pour Clash
Troupes

Min

Max

Type

Ord

Cui

Bou

Vies

Act

Red

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Notes Tir

Arme de mêlée

Fac

RS

C/Fig

Notes C&C

Spécial

Budget

Off

Gen

Cavaliers Catholiques

5

40

MCM

OM

0

0

1

4

5

1

N

H

2 Pistolets à pierre

1

5

1

2

1/tr/arme ; 2 tir/fig si tirés ensembles - Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

40

46

52

Dragons

0

7

ICM

OM

1

0

1

3

3

3

N

M

Fusil de dragon à silex

4

5

2

1

Tir monté= -1 portée / -1 tir/tour - Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

47

54

61

Mousquetaires

24

160

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

N

M

Mousquet à mèche (SBMLM)

4

5

1

1

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

41

47

53

+1 piquier par mousquet

24

160

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Piques

5

3

1

-

/ /

56

64

73

tirailleurs

0

16

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

M

Mousquet à mèche (SBMLM)

4

5

1

1

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

44

51

57

Demi-Couleuvrines

0

8

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon 4 à 7 livres

8

5

2

2

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

78

90

101

Catholiques de l'Ulster avant 1646
remplacer tous les piquiers par des Kerns

24

160

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

N

M

Javelots

2

4

2

1

-

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

38

44

49

Catholiques de l'Ulster
remplacer tous les Cavaliers par des Lanciers

5

40

MCM

OM

0

0

1

4

5

1

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance couchée

3 et 5

0

1

3 au 1er tour combat si attaque, 5 ensuite

/ /

46

53

60

=======================================================================================