Menu
NEWS?-Last Updates-Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation-Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français-Don conseillé si satisfaits : 10 euros
Download English version CLASH !-FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables : de Qadesh à La Marne
T 1 : Armées Antiques et Médiévales
T1.1 : L'Europe
T1.2 : L'Asie
T1.3 : Le Reste
T 2 : Armées 1500-1700
T 3 : Armées 1700-1790
T 4 : Armées 1790-1850
T 5 : Armées 1850-1925
T 6 : Armées Imaginaires
Champs de Bataille
Scénarios
Nous contacter par Messenger pour :
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste
Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire-

- Les Armées du Soudan -

- Les Armées de la Renaissance -

Liste R316 : Etats Arabes Shaiqiyya du Soudan (1660 à 1824)



Jusque là pacifiques agriculteurs soumis de la partie Abdallabi de l'Empire Foundj, les Arabes Shaiqiya s'en sont séparés entre 1660 et 1690 pour former les États indépendants et belliqueux d'Amri, Merowe, Kajebi et Hannek. Ceux-ci ont passé plus de 130 ans à se battre et à terroriser leurs voisins. La cavalerie montait des étalons Dongola non protégés dans des selles de style abyssin avec des boucles d'orteils. Ils portaient des cottes de mailes et des boucliers et étaient armés d'une épée et de 4 ou 5 javelots dans la main gauche. Ils sont décrits comme «singulièrement intrépides dans l'attaque», «montant jusqu'aux visages mêmes de l'ennemi avec légèreté et gaieté de cur, comme pour une fête» et comme accompagnant toujours un coup de lance fatal par le salut «Salaam aleikoum» ! D'autres récits, égyptiens, ajoutent qu'ils sont forts buveurs, joueurs et menteurs. L'infanterie était également armé de lances.

Les Shaigiya sont mentionnés pour la première fois en 1529, lorsqu'un visiteur italien de la Haute Égypte remarque que des pyramides pouvaient être trouvées dans leur pays. Ils étaient des sujets du Sultanat de Foundj qui s'étendait aussi loin au nord que Dongola. Du XVIe siècle jusqu'à la colonisation, les Shaigiya avaient de nombreuses écoles islamiques de premier plan qui attiraient des étudiants de tout le Soudan. Vers 1690, la tribu s'est détachée du royaume de Foundj, battant le gouverneur Abdelab, et était la seule tribu indépendante de la région. Le premier récit à propos de la tribu Shaigiya a été donné en 1790 par le voyageur écossais James Bruce dans son livre "Voyages pour découvrir la source du Nil". Il remarque que la tribu a migré de régions plus méridionales vers sa patrie actuelle vers 1772. La meilleure description précoce est venu de l'aventurier et historien John Lewis Burckhardt, qui, hypnotisé par les Shaigiya, a passé du temps avec la tribu. Ses comptes rendus des événements ont été publiés à 1819 dans les "Voyages en Nubie". Le caractère prédateur de la tribu témoigne de changements depuis l'époque de Bruce, "Mon guide, dans la crainte constante de la Shaiqiya ne me permettait pas d'allumer un feu alors que les nuits devenaient très froides". De toute évidence, la tribu était dirigée par deux Mac (le titre donné par les rois de Foundj aux chefs de tribu), Mac Jaweesh et Mac Zubeir.

L'entraînement militaire des jeunes Shaiqiya était brutal et, très tôt, ils étaient capables de lancer des javelots à cheval avec une précision étonnante. Leur intolérance inexplicable envers les autres tribus a conduit à des raids contre leurs voisins et au-delà. Ils ont attaqué des villages et des caravanes jusqu'à Wadi Halfa au nord et Shendi au sud, forçant certaines familles des tribus voisines à émigrer vers l'ouest (Danagla). Attaquer constamment la ville de Shendi et tuer certains des oncles de Mac Nimr a forcé les Ja'Alin à demander de l'aide au roi de Foundj, qui, alors en plein déclin, était trop affaibli et incapable d'aider. Burckhardt qui a passé du temps à Merowe vers 1807 nous donne plus de description de la tribu «Les Shaiqiya sont continuellement en guerre. Ils combattent tous à cheval, en cottes de mailles. Les armes à feu ne sont pas courantes parmi eux, leurs seules armes étant la lance, la cible et le sabre. Ils sont tous montés sur des étalons Dongola et sont célèbres pour leur équitation . Leurs jeunes mènent des raids parfois jusqu'au Darfour. Les Shaiqiya sont des peuples parfaitement indépendants et possèdent une grande richesse en maïs et en bétail. Ils sont réputés pour leur hospitalité; et la personne de leur hôte ou compagnon est sacrée. Si le voyageur possède un ami parmi eux et a été pillé sur la route, sa propriété sera récupérée, même si elle a été prise par le roi. Beaucoup d'entre eux savent écrire et lire. Leurs savants sont tenus en grand respect par eux; ils ont des écoles , où toutes les sciences sont enseignées, qui forment le cours de l'étude mahométane, sauf les mathématiques et l'astronomie. Ceux de la Shaiqiya qui sont soldats soldats, se livrent à un usage fréquent du vin et des spiritueux faits de dattes. "

Ils furent attaqués vers 1811 à Dongola par les Mamelouks, mais continuèrent à dominer une partie considérable de la Nubie. Ils ont résisté à l'invasion turco / égyptienne en 1820, à la bataille de Korti après avoir refusé de se soumettre et ont été vaincus en raison de l'utilisation d'armes à feu et de canons et se sont retirés vers le sud. Le Mac Jaweesh, ainsi que la majorité de ses hommes, demanda l'asile à Shendi dans l'espoir de persuader le chef Ja'Ali Mac Nimr d'unir ses forces contre l'ennemi beaucoup plus puissant. Mac Nimr a décliné l'offre et la Shaiqiya a été remise aux Turcs, qui ont promis de pardonner aux guerriers Shaiqiya et de rendre leur terre s'ils acceptaient le service dans les rangs turcs. Après la conclusion de l'accord, les Shaiqiya furent utilisés lors de la répression de la révolte Ja'Alin (1822) et fitren preuve d'une brutalité étonnante. Pour leurs services, ils ont obtenu les terres des Ja'Alin entre Shendi et Khartoum. C'est là que la liste s'arrête, ils se fondent ensuite dans le système militaire soudanais, même si ils gardent leur identité tribale. Ils resteront fidèles aux Egyptiens lors de la révolte du Mahdi.

A noter pour le modéliste que si la tribu est d'origine patriarcale et de langue arabe, elle s'est peu à peu fondue (en épousant des femmes locales) dans son environnement, au point qu'au milieu du 19ème siècle l'aspect et le costume de ses membres était devenu difficile à discener de celui des ribus nilotiques environnantes pour les yeux d'un observateur occidental.

Troupes Disponibles

Nom

Min

Max

Description en Français

English description

Cavalerie lourde

18

96

Cavalerie, Lourds, Bouclier, Javelots, Javelot, Enthousiastes

Cavalry, Heavy, Shield, Javelin, Javelin, Enthousiasts

Cavalerie légère

0

24

Cavalerie Ordre dispersé, Bouclier, Javelots, Javelot,

Open order Cavalry, Shield, Javelin, Javelin,

Infanterie

90

320

Infanterie , Bouclier, ,, Lance courte, Enthousiastes

Order Infantry, Shield, ,, Short spear, Enthousiasts

Tirailleurs

0

48

Infanterie Ordre dispersé, Bouclier, Javelots, Dague,

Open order Infantry, Shield, Javelin, Knife,

Caractéristiques en Clash !  
Troupes

Min

Max

Type

Ord

Cui

Bou

Vies

Act

Red

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Notes Tir

Arme de mêlée

Fac

RS

C/Fig

Notes C&C

Spécial

Cavalerie lourde

18

96

MCM

OM

1

1

1

4

4

2

N

E

Javelots

2

4

2

1

--

Javelot

4

0

1

--

/ /

Cavalerie légère

0

24

MCD

OD

0

1

1

5

6

0

N

M

Javelots

2

4

2

1

--

Javelot

4

0

1

--

/ /

Infanterie

90

320

IPM

OM

0

1

1

2

3

3

N

E

Non Tireur

0

0

0

0

--

Lance courte

5

1

1

--

/ /

Tirailleurs

0

48

IPD

OD

0

1

1

3

4

2

N

M

Javelots

2

4

2

1

--

Dague

6

0

1

--

/ /

Les minima sont donnés pour des armées d'environ 1000 points, permettant de longues parties d'une soirée entière. Pour des parties plus courtes, n'hésitez pas à les diviser.

=======================================================================================