Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits : 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables : de Qadesh à La Marne
T 1 : Armées Antiques et Médiévales
T1.1 : L'Europe
T1.2 : L'Asie
T1.3 : Le Reste
T 2 : Armées 1500-1700
T 3 : Armées 1700-1790
T 4 : Armées 1790-1850
T 5 : Armées 1850-1925
T 6 : Armées Imaginaires
Champs de Bataille
Scénarios
Nous contacter par Messenger pour :
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste
Rassembler la documentation nécessaire à ces centaines de listes d'armées a un coût. Merci de nous aider selon vos moyens.
Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

- Les Armées de la Renaissance -

Armée R33 - Troupes de Sampiero Corso (1516-1567)

Histoire

Gian Pietro de Bastelica, dit Santu Petru di Bastergà dit Sampiero Corso (le Corse) (Sampieru Corsu en Corse), né le 23 mai 1498 près de Bastelica (Corse) et tué le 17 janvier 1567 à 68 ans vers Eccica-Suarella. Un enfant, Alphonse d'Ornano. Condottiere puis Colonel général de l'Infanterie Corse de France. Mena la guerre en Corse contre la domination de Gênes.

Gian Pietro dit Samperu ou Sampieru (Saint Pierre) est le fils de Guglielmo de Bastelica, notable corse roturier assez puissant localement dont les ancêtres sont connus jusqu'à son arrière-grand-père Marc'Antonio vers 1400, et d'une mère de petite noblesse (Cinarchese da Bozzi). Il a un frère, Filippo, et deux sťurs. Il est né le 23 mai 1498 à Bastelica ou dans ses environs, sans doute au hameau de Dominicacci à Bastergà, Si son père Guglielmo a toujours vécu à Bastelica, deux oncles de Sampiero sont devenus officiers, Giacomo à Gênes, Tristano à Florence.

Roturier, il veut faire carrière dans les armes et dès 1514, il s'engage dans l'armée de Jean de Medicis, dit Jean des Bandes Noires (Bande Nere), dans la Condotta de Ludovico de Medici. Jean de Médicis devint en 1513 le pape Léon X. Il devient condottiere et commande une compagnie. L'usage veut alors que les capitaines aient un surnom, souvent celui de leur origine. Sampierru devint donc « Le Corse » (Corsu) pour l'éternité. Sampiero participe à la campagne de 1516 contre les Orsini, sous les ordres de son oncle Tristan, et en 1516-1517 contre le duché d'Urbino. En 1521, le pape étant allié à Charles Quint, la condotta de Ludovico de Medici participe à la reprise de Milan aux Français. En 1522, il rejoint l'armée française de François 1er près de Milan et est battu à la bataille de la Bicoque (27 avril 1522). En 1524, il défend la Provence contre les troupes impériales de Charles Quint, première compagnie d'infanterie corse au service du Roi mentionnée par un document officiel français. Il est ensuite à Milan avec Pierre Terrail de Bayard, à Pavie en 1525, à Fossano, près de Cuneo, en 1526. En 1528, il commande 500 volontaires corses en Calabre. Après l'échec du siège de Naples, il entre au service du pape Clément VII.

Au service du cardinal Hippolyte de Medicis puis du cardinal Jean du Bellay, ambassadeur de France à Rome, il rejoint François 1er. Il défend Fossano avec l'armée française du comte de la Roche du Maine,. En 1536, il propose à Jean du Bellay d'assassiner Charles Quint, proposition que François 1er, informé, refuse. Il fait lever le siège de Fossano, dans le Piémont, puis combat les armées de Charles Quint à Marseille et en Provence à la tête d'une bande italo corse. En 1541 François 1er l'envoie rejoindre l'armée du Roussillon, où il accomplit au siège de Perpignan en 1542 une action si peu commune qu'il est autorisé par François 1er à porter la fleur de lys dans ses armes. Il participe ensuite au siège de Cuneo où il est blessé à la gorge.

Avec ses capitaines corses, Bernardinu d'Ornanu, Terramu di Bastergà, Filippu Corsu et Salvadore di Livia, il continue à se battre pour Roi de France, en 1543 à Landrecies, en 1544, à Cerisoles et Vitry en Perthois. En 1545, il épouse Vanina (Ghjuvanina, quinze ans), unique fille du seigneur corse Francesco Maria d'Ornano. En 1547, le Roi de France Henri II le nomme colonel de l'infanterie corse, commandant l'ensemble des « bandes » corses au service du Roi. Il rentre en Corse. Arrêté et incarcéré dans la citadelle de Bastia, il est libéré après l'intervention de son beau-père, Francescu Maria d'Ornanu, auprès du Roi de France Henri II. Il retourne alors en France. En 1551, il défend Parme contre les troupes du pape Jules III puis est au siège de Ceva, dans le Piémont en 1553.

En 1553, il débarque en Corse avec les Français et une escadre franco-turque, pour en chasser les Génois, alliés de Charles Quint, empereur d'Allemagne, roi d'Espagne, de Naples et de Sicile. Avec ses alliés, les Ornano, famille de son épouse, il rallie à lui le peuple et les chefs des clans corses, les caporali. Il est au siège de Bastia, prend Corti puis Calvi et enfin Ajaccio qui est saccagée et pillée. Gênes met sa tête à prix pour cinq mille écus. Il prépare en 1554 les défenses de Bonifaccio et Ajaccio pour résister aux attaques des Génois d'Andrea Doria. Comme les français vont se retirer, les chefs corses réunis à Corti lui demandent d'être leur chef pour continuer la guerre contre les Génois. Le maréchal de Termes, commandant les forces françaises, lui donne 800 soldats italiens de la garnison d'Ajaccio. Avec ces hommes et 4000 corses recrutés par les chefs corses, il remporte la bataille du Lagu Benedettu, à quatre kilomètres de U Viscuvatu. Les Génois y laissent 150 tués.

Puis il barre la route de Corti aux Génois avec 1500 Corses, 700 Gascons et 150 cavaliers. Les Génois rattrapés par les Corses à l'église de Santa Maria di Petralba sont anéantis avec 200 tués et 700 prisonniers. Il assiège San Fiurenzu avec l'aide des canons de quinze galères françaises mais doit renoncer. Emprisonné par le maréchal de Termes et embarqué pour la Provence, il est libéré en 1555, à la demande de Catherine de Médicis et revient en Corse à Ajaccio. Il parcourt le Nebbiu, la Balagne et la Casinca pour rassembler tous les Corses qui le désirent, et il en devient le chef, le « Père de la Patrie » (U Padre della Patria). En Balagne, il rate son attaque de la garnison de Calvi et y perd cinquante hommes. Au départ de Giordano Orsini pour la France en 1556, il commande toute l'infanterie corse sur l'île. Mais, après avoir réglé une vendetta à U Viscuvatu entre les familles Ceccaldi et Biaggi en 1557, il est écarté du pouvoir. Un armistice conclu à Vaucelles met fin aux hostilités pour cinq ans. En désaccord avec cette politique française en Corse, il rentre sur le Continent où, en 1558, il prend part à la prise de Calais aux Anglais par François de Guise.En 1560, il est gouverneur d'Aix-en-Provence.

Pendant ce temps, Gênes a réoccupé Bastia et Calvi. La défaite française de Saint-Quentin en 1557 et la signature du traité du Cateau-Cambrésis en 1559 entraîne le retour de la Corse sous la domination de Gênes. Lors de la signature du traité, les émissaires français tentent bien de conserver l'île à la couronne, mais ils doivent y renoncer pour conserver Calais, Metz, Toul et Verdun.

Sampierro veut retourner en Corse pour la libérer des Génois mais aucun souverain d'Europe ne veut s'y engager. Le Roi de France Charles IX lui fait don d'une maison à Marseille, en récompense des services rendus à la France. Catherine de Médicis lui fait cadeau de 3000 écus. En 1562, il est ambassadeur extraordinaire du Roi de France Charles IX. Il arrive à Alger où il est reçu par le Dey et fait libérer libérer Bartolomeu di Vivariu, prisonnier des barbaresques. Puis, il quitte Alger pour Constantinople où il attend que le Grand Turc, Soliman II le Magnifique, le reçoive. Le résident de France auprès de ce dernier, Antoine de Petremol, chez lequel il s'est installé, et Monsieur de Boitaille, le chargé d'affaires de Catherine de Médicis à Venise, essaient, en vain, de l'empêcher de rencontrer le Grand Turc. Il est même victime d'un attentat (à l'arquebuse) fomenté par les Génois dans le jardin de l'ambassade. Il est tout de même reçu par Soliman II le Magnifique mais ne peut obtenir l'aide souhaitée par le Roi de France.

Cependant, sa femme Vanina dont il avait fait son héritière, influencée par le précepteur de ses enfants, l'abbé Michel-Ange Ombrone, un agent génois, avait tout vendu à Marseille et fuyait à Gênes. Elle est arrêtée à Antibes par Antoniu di San Fiurenzu, lieutenant de Sanpietru, qui la ramène à Marseille où il fait emprisonner Ombrone. Revenu à Marseille sur la galère de Kara Bey, il juge alors sa femme et la condamne à mort. La chronique rapporte qu'elle avait reconnu ses fautes mais demandé qu'il l'étrangle de ses propres mains plutôt que de la livrer au lacet du bourreau, ce qui explique qu'il ne soit pas poursuivi par la justice française. Cependant, ses démêlés avec Gênes continuent. Exclu de l'amnistie des résistants corses de 1563 et après l'attentat à Constantinople, la République lui intente un procès de lèse-majesté, met sous séquestre tous ses biens en Corse et rasent même sa maison natale. Il écrit à nouveau à Catherine de Médicis, au Duc de Florence, au Duc de Parme, au Nonce Apostolique, au Turc Soliman II le Magnifique, au Roi de Navarre, pour obtenir de l'aide afin de reprendre la Corse aux Génois mais seule Catherine de Médicis lui offre une vingtaine de milliers de livres, une galère royale et 200 arquebuses sont mises à sa disposition. Sa tête est à nouveau mise à prix (3000 lires) par Gênes.

Finalement, c'est en juin 1564 qu'il débarque à nouveau en Corse avec quelques Caporali (chefs corses). Grâce à l'aide de Catherine de Médicis, il débarque dans le golfe du Valincu avec une quinzaine de Corses et une soixantaine de mercenaires provençaux et gascons. Il se rend à Ulmetu, puis vers le fort d'Istria qu'il prend sans coup férir. Tout en continuant à solliciter les souverains d'Europe, il s'adresse aux Caporali du Diquà et aux populations du Niolu. Il lance un « Chjama a la Guerra » (Cri de Guerre). C'est le début de la Rivolta corsa di Sampieru Corsu (la Révolte Corse de Sampierro Corso).

Avec du bétail pris aux Génois d'Aiaccio, il part vers Ciamanaccia, avec tous les Corses qui le reconnaissent comme chef. Sa tête est encore une fois mise à prix 2 000 ducats d'or par la famille d'Ornano, pour la mort de sa femme et Gênes en promet 4 000 en plus vivant, 2 000 mort. Petit à petit, il chasse les Génois de Venacu, de A Venzulà, de Vescovato (U Viscuvatu), abandonné par les Génois, où il s'installe. Il bat les Génois à A'Leccia et leur tue 300 hommes. Il prend Vicu puis Porto Vechio. Il maîtrise désormais toute l'Ile, hormis le Capicorsu et les garnisons génoises. Battu par les Génois de Raffaello Giustiniani et Alessandro Spinola à Ajaccio. Avec son armée de 8000 hommes, il prend Corte mais, trahi par plusieurs chefs corses lassés de la lutte, il est battu et blessé à Santa Maria Siché par les Génois de Stefano Doria qui prennent le château d'Istria.

En 1565, il reprend son château d'Istria puis il enlève la tour de A Padulella, et menace Bastia, où se trouve le gouverneur génois Stefano Doria. Il fait le siège de Sartène (Sarté) après un échec initial et prend la ville qu'il détruit et où il fait massacrer 40 soldats génois et leur commandant. Avec ses officiers, il décide de dévaster et de brûler toute la Casinca. U Viscuvatu est donc saccagée par les Corses. Avec 200 hommes seulement, il attaque les Génois à Torre d'Omessa mais est battu. Ne pouvant empêcher Stefano Doria de prendre Corte, il renvoie ses six mille volontaires. Finalement, la France, sur l'intervention de Catherine de Médicis, lui verse une subvention mensuelle de 5000 écus, pour toute la durée de la guerre de Corse. A la fin de 1565, il est maître de l'Ile, à l'exception de quelques rares places maritimes tenues par les Génois.

L'année 1566 est celle de l'organisation de la Corse libre de Sanpierro Corso. Il nomme son fils Alfonsu, 18 ans, de retour en Corse, colonel et capitaine général de sa cavalerie. Il désigne 5 capitaines d'infanterie à Altiani, entre Corte et Aleria. Ses troupes passent le Golu et s'installent dans le Rustinu. Il est à Sagone où il aménage le port et fait construire des fortifications pour tenir toute la vallée du Liamone. Il s'installe ensuite à Vicu. Il lève 4 nouvelles compagnies à Santa Maria Siché. Il laisse l'une d'entre elles dans la piève d'Ornanu, sous le commandement de Ghjacumu di Zicavu, et deux autres, dans la piève de Sarté, commandées par Pedileve d'Orezza. Les Génois en sont réduits à monter des complots pour essayer de s'en débarasser, d'abord à Bastergà, puis de la part d'Ercole d'Istria, circonvenu par un ecclésiastique de Sartène, le prêtre Guglielmu.

En 1567, alors qu'il est en route de Vicu vers La Rocca, avec ses nouveaux généraux Fredericu d'Istria et Anton Guglielmu di Bozzi, son fils Alfonsu, Andrea de Gentile, Vittolu, son écuyer, et quelques soldats, Il est trahi par l'écuyer Vittolu entre Cavru et Eccica Suaredda et tombe dans une embuscade tendue par les Génois et des Corses, dont trois cousins de sa femme Vanina, Mighele Angelu, Ghjuvanantone et Ghjuvan Francescu d'Ornano. Il succombe et son cadavre est littéralement dépecé et décapité. Sa tête est portée au gouverneur Francesco Fornari et ensuite exposée par les Génois à Ajaccio.

Son fils, Alphonse d'Ornano (il a pris le nom de sa mère) puis le fils de ce dernier Jean-Baptiste d'Ornano (son petit-fils donc), ont tous deux servi la France et ont été élevés à la dignité de maréchal de France. La tradition demeura dans la famille.


Troupes Disponibles

Nom

Min

Max

Description en Français

English Description

Troupes Corses au service de la France en Italie et en Provence

Condottiere, Sampierro « Corso »

0

1

Cavalerie, Extra lourds, 2 Pistolets à pierre, Spécialiste Arme de poing, Supérieurs, Enthousiastes

Cavalry, Extra Heavy, 2 Flint pistols, swordsman, Superior, Enthousiasts

Cavaliers

0

5

Cavalerie Ordre dispersé, Lourds, Bouclier, ,, Lance courte, Enthousiastes

Open order Cavalry, Heavy, Shield, ,, Spear, Enthousiasts

Passer en Ordre Moyen

0

5

Cavalerie, Lourds, Bouclier, ,, Lance courte, Enthousiastes

Cavalry, Heavy, Shield, ,, Spear, Enthousiasts

Remplacer la Lance courte par Lance médiévale+Masse comme Elmeti

0

5

Non défini, ,, Lance médiévale +Masse,

Undefined, ,, Heavy Lance + Mace,

Passer en Très lourds

0

5

Non défini, Très lourds, ,, Non armé,

Undefined, Very Heavy, ,, Unarmed,

Hallebardiers

0

10

Infanterie , ,, Hallebarde,

Order Infantry, ,, Halberd,

Passer en Ordre Serré

0

10

Infanterie Ordre serré, ,, Hallebarde,

Close order Infantry, ,, Halberd,

Piquiers

0

10

Infanterie Ordre serré, ,, Piques,

Close order Infantry, ,, Pike,

Spadassins avec épée et targe

0

10

Infanterie Ordre dispersé, Bouclier, ,, Spécialiste AdP,

Open order Infantry, Shield, ,, swordsman,

Passer en Ordre Moyen

0

10

Infanterie , Bouclier, ,, Non armé,

Order Infantry, Shield, ,, Unarmed,

Passer en lourds

0

10

Non défini, Lourds, Bouclier, ,, Non armé,

Undefined, Heavy, Shield, ,, Unarmed,

Passer en Enthousiastes

0

10

Non défini, ,, Non armé, Enthousiastes

Undefined, ,, Unarmed, Enthousiasts

Tireurs à pied : Arbalétriers

0

10

Infanterie Ordre dispersé, Arbalète lourde, Arme de poing,

Open order Infantry, Heavy crossbow, Side arm,

Passer en Ordre Moyen

0

10

Infanterie , ,, Non armé,

Order Infantry, ,, Unarmed,

Passer en Haquebute

0

10

Non défini, Haquebute, Non armé,

Undefined, Haquebut, Unarmed,

Passer en Arquebusiers

0

10

Non défini, Arquebuse, Non armé,

Undefined, Arguebus, Unarmed,

Donner le pavois:Bouclier

0

10

Non défini, Bouclier, ,, Non armé,

Undefined, Shield, ,, Unarmed,

Nom

Min

Max

Description en Français

English Description

Troupes de Sampierro « Corso » en Corse (1553 à 1557 puis 1564 à 1567)

0

0

Non défini, ,, Non armé,

Undefined, ,, Unarmed,

Garde de Sampierro « Corso »

0

5

Cavalerie Ordre dispersé, Lourds, Bouclier, ,, Lance courte, Enthousiastes

Open order Cavalry, Heavy, Shield, ,, Spear, Enthousiasts

Passer en Ordre Moyen

0

5

Cavalerie, Lourds, Bouclier, ,, Lance courte, Enthousiastes

Cavalry, Heavy, Shield, ,, Spear, Enthousiasts

Remplacer la Lance courte par Lance médiévale+Masse comme Chevaliers Elmeti

0

5

Non défini, ,, Lance médiévale +Masse,

Undefined, ,, Heavy Lance + Mace,

Passer en Très lourds

0

5

Non défini, Très lourds, ,, Non armé,

Undefined, Very Heavy, ,, Unarmed,

Troupes corses (8000)

0

0

Non défini, ,, Non armé,

Undefined, ,, Unarmed,

Paysans Volontaires

40

400

Infanterie , ,, Arme Improvisée, MontagnardsRecrues, Enthousiastes

Order Infantry, ,, Peasan weapon, HillmenRaw, Enthousiasts

Remplacer les armes improvisées par la lance courte

0

200

Infanterie , ,, Lance courte, MontagnardsRecrues, Enthousiastes

Order Infantry, ,, Short spear, HillmenRaw, Enthousiasts

Vétérans avec Hallebarde

0

60

Infanterie , ,, Hallebarde, Montagnards

Order Infantry, ,, Halberd, Hillmen

Spadassins avec épée et targe

0

40

Infanterie Ordre dispersé, Bouclier, ,, Spécialiste AdP, Recrues, Enthousiastes

Open order Infantry, Shield, ,, swordsman, Raw, Enthousiasts

Passer en Ordre Moyen

0

40

Infanterie , Bouclier, ,, Spécialiste AdP, Recrues, Enthousiastes

Order Infantry, Shield, ,, swordsman, Raw, Enthousiasts

Passer en Normaux

0

40

Non défini, ,, Non armé, Enthousiastes

Undefined, ,, Unarmed, Enthousiasts

Tireurs à pied : Arbalétriers

20

100

Infanterie Ordre dispersé, Arbalète légère, Arme de poing,

Open order Infantry, Light crossbow, Side arm,

Passer en Ordre Moyen

0

40

Infanterie , Arbalète légère, Arme de poing,

Order Infantry, Light crossbow, Side arm,

Passer en Arbalète lourde

0

40

Non défini, Arbalète lourde, Non armé,

Undefined, Heavy crossbow, Unarmed,

Passer en Haquebute

0

40

Non défini, Haquebute, Non armé,

Undefined, Haquebut, Unarmed,

Passer en Arquebusiers (uniquement en 1564)

0

20

Non défini, Arquebuse, Non armé,

Undefined, Arguebus, Unarmed,

Volontaires paysans

20

200

Infanterie Ordre dispersé, Fronde, Dague, MontagnardsRecrues, Enthousiastes

Open order Infantry, Sling, Knife, HillmenRaw, Enthousiasts

Passer en arc faible

0

100

Infanterie Ordre dispersé, Arc faible, Dague, MontagnardsRecrues, Enthousiastes

Open order Infantry, Small bow, Knife, HillmenRaw, Enthousiasts

Passer en Archers avec Arc

0

100

Infanterie Ordre dispersé, Arc, Dague, MontagnardsRecrues, Enthousiastes

Open order Infantry, Bow, Knife, HillmenRaw, Enthousiasts

Passer en Arbalète légère

0

50

Infanterie Ordre dispersé, Arbalète légère, Dague, MontagnardsRecrues, Enthousiastes

Open order Infantry, Light crossbow, Knife, HillmenRaw, Enthousiasts

Cavaliers

0

15

Cavalerie Ordre dispersé, Bouclier, ,, Lance courte, Enthousiastes

Open order Cavalry, Shield, ,, Spear, Enthousiasts

Passer en Ordre Moyen

0

15

Cavalerie, Bouclier, ,, Lance courte, Enthousiastes

Cavalry, Shield, ,, Spear, Enthousiasts

Remplacer la Lance courte par Javelots en imitation estradiots

0

15

Non défini, Javelots, Javelot,

Undefined, Javelin, Javelin,

Ajouter l'Arbalète légère

0

15

Non défini, Arbalète lourde, Lance courte,

Undefined, Heavy crossbow, Spear,

Fortifications légères

0

20

Non défini, ,, Non armé,

Undefined, ,, Unarmed,

Soldats italiens de la garnison d'Ajaccio ( en 1554, 1 pour 5 corses)

0

0

Non défini, ,, Non armé,

Undefined, ,, Unarmed,

Arbalétriers

0

60

Infanterie Ordre serré, Arbalète lourde, Arme de poing,

Close order Infantry, Heavy crossbow, Side arm,

Remplacer l'arbalète par l'arquebuse

0

30

Infanterie Ordre serré, Arquebuse, Arme de poing,

Close order Infantry, Arguebus, Side arm,

Hallebardier

0

20

Infanterie Ordre serré, Lourds, ,, Hallebarde,

Close order Infantry, Heavy, ,, Halberd,

Troupes françaises en 1554 (non cumulables avec les italiens)

0

0

Non défini, ,, Non armé,

Undefined, ,, Unarmed,

Arbalétriers Gascons

0

40

Infanterie , Arbalète lourde, Arme de poing,

Order Infantry, Heavy crossbow, Side arm,

Passer en Haquebute

0

0

Non défini, Haquebute, Non armé,

Undefined, Haquebut, Unarmed,

Passer en Arquebusiers

0

0

Non défini, Arquebuse, Non armé,

Undefined, Arguebus, Unarmed,

Spadassins Gascons

0

24

Infanterie , Bouclier, ,, Spécialiste AdP,

Order Infantry, Shield, ,, swordsman,

Passer en lourds

0

0

Infanterie , Lourds, Bouclier, ,, Spécialiste AdP,

Order Infantry, Heavy, Shield, ,, swordsman,

Passer en Enthousiastes

0

0

Non défini, ,, Non armé, Enthousiastes

Undefined, ,, Unarmed, Enthousiasts

Canons légers des galères : Servant d'artillerie à pied, Canon moins 4 livres, Non armé

0

6

Servant d'artillerie à pied , Canon moins 4 livres, Dague,

Foot Artilery crew, Under 4pnd Gun, Knife,

Mercenaires de 1564

0

0

Non défini, ,, Non armé,

Undefined, ,, Unarmed,

Spadassins Provençaux et Gascons

0

6

Infanterie , Bouclier, ,, Spécialiste AdP, Vétérans,

Order Infantry, Shield, ,, swordsman, Veteran,

Passer en lourds

0

6

Infanterie , Lourds, Bouclier, ,, Spécialiste AdP, Vétérans,

Order Infantry, Heavy, Shield, ,, swordsman, Veteran,

Passer en Enthousiastes

0

6

Non défini, ,, Non armé, Vétérans, Enthousiastes

Undefined, ,, Unarmed, Veteran, Enthousiasts


La première option permet de jouer de grosses escarmouches, avec seulement les troupes de Sampieru, ou de fournir une troupe alliée, aux français ou aux italiens contemporains. La seconde permet de monter une petite armée, en Corse, pour affronter les génois. L'échelle choisie est d'environ 1 figurine pour 10 soldats.

Caractéristiques en CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

Troupes

Min

Max

Type

Ord

Cui

Bou

Vies

Act

Red

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Notes Tir

Arme de mêlée

Fac

RS

C/Fig

Notes C&C

Spécial

Troupes Corses au service de la France en Italie et en Provence
Condottiere, Sampierro « Corso »

0

1

MCM

OM

3

0

1

2

2

4

S

E

2 Pistolets à pierre

1

5

1

2

1/tr/arme ; 2 tir/fig si tirés ensembles - Ignore armure

Spécialiste Arme de poing

4

0

1

-

/ /

Cavaliers

0

5

MCD

OD

1

1

1

5

6

0

N

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance courte

4

0

1

-

/ /

Passer en Ordre Moyen

0

5

MCM

OM

1

1

1

4

4

2

N

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance courte

4

0

1

-

/ /

Remplacer la Lance courte par Lance médiévale+Masse comme Elmeti

0

5

-0

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance médiévale +Masse

2 et 4

0

1

2 au 1er tour combat si attaque, 4 ensuite

/ /

Passer en Très lourds

0

5

-0

0

2

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Hallebardiers

0

10

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Hallebarde

4

0

1

Supprime les RS adverses - pas de bouclier

/ /

Passer en Ordre Serré

0

10

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Hallebarde

4

0

1

Supprime les RS adverses - pas de bouclier

/ /

Piquiers

0

10

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Piques

5

3

1

-

/ /

Spadassins avec épée et targe

0

10

IPD

OD

0

1

1

3

4

2

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Spécialiste AdP

4

0

1

-

/ /

Passer en Ordre Moyen

0

10

IPM

OM

0

1

1

2

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Passer en lourds

0

10

-0

0

1

1

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Passer en Enthousiastes

0

10

-0

0

0

0

0

0

0

6

N

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Tireurs à pied : Arbalétriers

0

10

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

M

Arbalète lourde

5

4

1

1

Tireur n'a pas de bouclier ce tour - Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Passer en Ordre Moyen

0

10

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Passer en Haquebute

0

10

-0

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Haquebute

3

5

1

1

Ignore armure

Non armé

0

0

1

-

/ /

Passer en Arquebusiers

0

10

-0

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Arquebuse

4

5

1

1

Ignore armure

Non armé

0

0

1

-

/ /

Donner le pavois:Bouclier

0

10

-0

0

0

1

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Troupes

Min

Max

Type

Ord

Cui

Bou

Vies

Act

Red

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Notes Tir

Arme de mêlée

Fac

RS

C/Fig

Notes C&C

Spécial

Troupes de Sampierro « Corso » en Corse (1553 à 1557 puis 1564 à 1567)
Garde de Sampierro « Corso »

0

5

MCD

OD

1

1

1

5

6

0

N

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance courte

4

0

1

-

/ /

Passer en Ordre Moyen

0

5

MCM

OM

1

1

1

4

4

2

N

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance courte

4

0

1

-

/ /

Remplacer la Lance courte par Lance médiévale+Masse comme Chevaliers Elmeti

0

5

-0

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance médiévale +Masse

2 et 4

0

1

2 au 1er tour combat si attaque, 4 ensuite

/ /

Passer en Très lourds

0

5

-0

0

2

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Troupes corses (8000)
Paysans Volontaires

40

400

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

R

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Arme Improvisée

6

0

1

-

/ / Montagnards

Remplacer les armes improvisées par la lance courte

0

200

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

R

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance courte

5

1

1

-

/ / Montagnards

Vétérans avec Hallebarde

0

60

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Hallebarde

4

0

1

Supprime les RS adverses - pas de bouclier

/ / Montagnards

Spadassins avec épée et targe

0

40

IPD

OD

0

1

1

3

4

2

R

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Spécialiste AdP

4

0

1

-

/ /

Passer en Ordre Moyen

0

40

IPM

OM

0

1

1

2

3

3

R

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Spécialiste AdP

4

0

1

-

/ /

Passer en Normaux

0

40

-0

0

0

0

0

0

0

6

N

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Tireurs à pied : Arbalétriers

20

100

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

M

Arbalète légère

4

5

2

1

-

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Passer en Ordre Moyen

0

40

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

N

M

Arbalète légère

4

5

2

1

-

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Passer en Arbalète lourde

0

40

-0

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Arbalète lourde

5

4

1

1

Tireur n'a pas de bouclier ce tour - Ignore armure

Non armé

0

0

1

-

/ /

Passer en Haquebute

0

40

-0

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Haquebute

3

5

1

1

Ignore armure

Non armé

0

0

1

-

/ /

Passer en Arquebusiers (uniquement en 1564)

0

20

-0

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Arquebuse

4

5

1

1

Ignore armure

Non armé

0

0

1

-

/ /

Volontaires paysans

20

200

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

R

E

Fronde

3

4

2

1

-

Dague

6

0

1

-

/ / Montagnards

Passer en arc faible

0

100

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

R

E

Arc faible

3

5

2

1

-

Dague

6

0

1

-

/ / Montagnards

Passer en Archers avec Arc

0

100

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

R

E

Arc

4

5

2

1

-

Dague

6

0

1

-

/ / Montagnards

Passer en Arbalète légère

0

50

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

R

E

Arbalète légère

4

5

2

1

-

Dague

6

0

1

-

/ / Montagnards

Cavaliers

0

15

MCD

OD

0

1

1

5

6

0

N

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance courte

4

0

1

-

/ /

Passer en Ordre Moyen

0

15

MCM

OM

0

1

1

4

5

1

N

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance courte

4

0

1

-

/ /

Remplacer la Lance courte par Javelots en imitation estradiots

0

15

-0

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Javelots

2

4

2

1

-

Javelot

4

0

1

-

/ /

Ajouter l'Arbalète légère

0

15

-0

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Arbalète lourde

5

4

1

1

Tireur n'a pas de bouclier ce tour - Ignore armure

Lance courte

4

0

1

-

/ /

Fortifications légères

0

20

-0

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Soldats italiens de la garnison d'Ajaccio ( en 1554, 1 pour 5 corses)
Arbalétriers

0

60

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Arbalète lourde

5

4

1

1

Tireur n'a pas de bouclier ce tour - Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Remplacer l'arbalète par l'arquebuse

0

30

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Arquebuse

4

5

1

1

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Hallebardier

0

20

IPS

OS

1

0

1

2

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Hallebarde

4

0

1

Supprime les RS adverses - pas de bouclier

/ /

Troupes françaises en 1554 (non cumulables avec les italiens)
Arbalétriers Gascons

0

40

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

N

M

Arbalète lourde

5

4

1

1

Tireur n'a pas de bouclier ce tour - Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Passer en Haquebute

0

0

-0

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Haquebute

3

5

1

1

Ignore armure

Non armé

0

0

1

-

/ /

Passer en Arquebusiers

0

0

-0

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Arquebuse

4

5

1

1

Ignore armure

Non armé

0

0

1

-

/ /

Spadassins Gascons

0

24

IPM

OM

0

1

1

2

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Spécialiste AdP

4

0

1

-

/ /

Passer en lourds

0

0

IPM

OM

1

1

1

2

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Spécialiste AdP

4

0

1

-

/ /

Passer en Enthousiastes

0

0

-0

0

0

0

0

0

0

6

N

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Canons légers des galères : Servant d'artillerie à pied, Canon moins 4 livres, Non armé

0

6

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon moins 4 livres

6

5

2

2

Ignore armure

Dague

6

0

1

-

/ /

Mercenaires de 1564
Spadassins Provençaux et Gascons

0

6

IPM

OM

0

1

1

2

3

3

V

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Spécialiste AdP

4

0

1

-

/ /

Passer en lourds

0

6

IPM

OM

1

1

1

2

3

3

V

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Spécialiste AdP

4

0

1

-

/ /

Passer en Enthousiastes

0

6

-0

0

0

0

0

0

0

6

V

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

=======================================================================================