Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables de Qadesh à La Marne
T 1 Armées Antiques et Médiévales
T1.1 L'Europe
T1.2 L'Asie
T1.3 Le Reste
T 2 Armées 1500-1700
T 3 Armées 1700-1790
T 4 Armées 1790-1850
T 5 Armées 1850-1925
T 6 Armées Imaginaires
Champs de Bataille
Scénarios
Nous contacter par Messenger pour
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste

Rassembler la documentation nécessaire à ces centaines de listes d'armées a un coût. Merci de nous aider selon vos moyens.

Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire
- Les Armées de la Renaissance -

Armée R332 - Espagnols Charles II (1660 - 1701)

L'Histoire

Le traité des Pyrénées, en 1659, mit fin à 24 ans de guerre contre la France. Il fut négocié par le cardinal Mazarin et don Luis de Haro et signé le 7 novembre 1659 sur l'île des Faisans, au milieu de la Bidassoa. Par ce traité, l'Espagne perdait, aux Pays-Bas méridionaux, le comté d'Artois, ainsi que plusieurs places de Flandre, du Hainaut et du Luxembourg, ainsi que le Roussillon. Enfin, le traité prévoyait le mariage de Louis XIV avec l'infante d'Espagne Marie-Thérèse d'Autriche, fille aînée du roi d'Espagne et nièce de la reine-mère Anne d'Autriche. Le traité consacrait l'affaiblissement de la couronne d'Espagne et la prépondérance de la France en Europe.

Philippe IV meurt ans plus tard et ne laisse pour héritier que Charles II, âgé de 4 ans. La régence qui s'en suit est confié à un conseil de 6 membres dont 2 hauts focntionnaires, un représentant de la haute noblesse, 1 juge au Conseil d'Etat et deux cardinaux.

L'Espagne est alors déjà engagée dans la guerre d'indépendance portugaise, et y consacre une grande partie de son potentiel militaire. La France se rapproche de Jean IV, roi portugais de la maison de Bragance, et signe le 31 mars 1667 une alliance offensive.

Ayant épousé l'infante Marie-Thérèse, fille aînée de Philippe IV, en 1660, Louis XIV émet des prétentions en son nom sur plusieurs provinces espagnoles, sous le nom de Traité des droits de la Reine Très-Chrétienne, qui s'appuie essentiellement sur le droit de dévolution, une vieille coutume du Brabant, d'après laquelle les enfants d'un premier mariage en l'occurrence, Marie-Thérèse sont les seuls héritiers de leurs parents au détriment des enfants nés d'un second mariage en l'occurrence, Charles II. Il y réclame la cession du duché de Brabant, de la seigneurie de Malines, d'Anvers, de la Gueldre supérieure, de Namur, du Limbourg, avec les places du Hainaut, de l'Artois, de Cambrai, du duché de Luxembourg, d'une partie de la Flandre et enfin toute la Franche-Comté.

En 1667 éclate la guerre de Dévolution entre la France et l'Espagne, soutenue par les Provinces-Unies et l'Angleterre. Afin de ne pas avoir à se battre sur deux fronts, la monarchie espagnole se décide à reconnaître l'indépendance du Portugal par le traité de Lisbonne, signé le 12 février 1668. Cela n'empêche pas Louis XIV de remporter de brillantes victoires dans les Pays-Bas espagnols, où il occupe les places de Lille et Douai en particulier, et en Franche-Comté, qui est conquise en deux semaines. Les négociations entre les deux monarchies s'ouvrent à Aix-la-Chapelle, le comte de Bergeyck représentant l'Espagne. Le traité d'Aix-la-Chapelle, signé le 2 mai 1668, reconnaît la perte de Furnes, Bergues, Courtrai, Oudenarde, Menin, Armentières, Lille, Douai, Tournai, Ath, Binche et Charleroi au profit de la France, qui rend cependant la Franche-Comté.

Jusqu'en 1677, la Reine-Régente s'appuie sur un nombre de partisans très faibles, dont son confesseur qui mènent une politique désastreuse, plus soucieux de théologie ou de titres et honneurs que de servir la Monarchie.

Pendant ce temps, Juan-José d'Autriche, ainé illégitime de Charles II, tisse sa toile. Il finit par profiter de l'impopularité de Valenzuela, le favori du moment, pour marcher sur Madrid, renverser la Reine, annoncer la Majorité du Roi, et se faire désigner premier ministre par son frère.

La Reine se retire à Tolède. Valenzuela est jugé pour corruption et exilé aux Philippines. Juan José ne peut savourer son triomphe. Les mauvaises récoltes, les famines, la peste, rien n'est épargné à son gouvernement,

Charles II a alors 18 ans, il se marie deux fois, mais reste toute sa vie une personne chétive, malade et faible, et également stérile. Son incapacité à avoir un héritier constitue la cause de graves conflits de succession dans les années qui précèdent et suivent sa mort, qui met un terme définitif au règne de la maison de Habsbourg sur les couronnes d'Espagne.

L'Armée

Les cuirassiers ont conservé le corselet, qu'ils portaient par-dessus un manteau chamois ou jaune avec des poignets rouges. Les généraux et leurs escortes portaient au début une armure 3/4. Les dragons portaient également du jaune avant de passer au vert en 1700. L'infanterie portait des manteaux blancs à l'exception des régiments irlandais et suisses, qui portaient du rouge. Les piquiers portaient encore des corselets. L'armée a été grandement négligée après l'avènement de Carlos II "l'Envoûté" en 1665, surtout l'Infanterie. Il y a plusieurs références du XVIIe siècle à des troupes espagnoles de mauvaise qualité et en 1718 elles ont été décrites comme "un paquet de misérables non rémunérés, non habillés, sans officiers et indisciplinés". Les miquelets étaient irrégulièrs avec de longs fusils précis, plus utiles pour défendre les cols pyrénéens que l'armée régulière.


Troupes Disponibles

Nom

Min

Max

Description en Français

English Description

Corazeros

10

36

Cavalerie, Lourds, Pistolet à pierre, Latte, Vétérans,

Cavalry, Heavy, Flint Pistol, Straight Sabre, Veteran,

Dragons

5

20

Infanterie montée , Fusil de dragon à silex, Arme de poing, Recrues,

Order Mounted Infantry, Dragoon flintlock, Side arm, Raw,

Piquiers des Tercios

12

48

Infanterie Ordre serré, Lourds, ,, Piques, Recrues, Hésitants

Close order Infantry, Heavy, ,, Pike, Raw, Wavering

+3 mousquets par piques

36

144

Infanterie , Mousquet à mèche, Arme de poing, Recrues, Hésitants

Order Infantry, Matchlocks, Side arm, Raw, Wavering

reclasser en NM

0

48

- Hesitants

- Wavering

Grenadiers

0

24

Infanterie Ordre dispersé, Grenade, Spécialiste AdP,

Open order Infantry, Grenade, swordsman,

Miquelets

0

60

Infanterie Ordre dispersé, Mousquet à mèche, Dague,

Open order Infantry, Matchlocks, Knife,

Artillerie de Campagne

0

16

Servant d'artillerie à pied , Canon de 8 à 11 livres, Arme de poing,

Foot Artilery crew, 8 to 11 Pnd Gun, Side arm,

Passer en Artilerie lourde

0

8

Servant d'artillerie à pied , Canon 12 à 17 livres, Arme de poing,

Foot Artilery crew, 12 to 17 Pnd Gun, Side arm,

Caractéristiques en CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire
Troupes

Min

Max

Type

Ord

Cui

Bou

Vies

Act

Red

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Notes Tir

Arme de mêlée

Fac

RS

C/Fig

Notes C&C

Spécial

Corazeros

10

36

MCM

OM

1

0

1

4

4

2

V

M

Pistolet à pierre

1

5

1

1

Ignore armure

Latte

4

0

1

 

/ /

Dragons

5

20

ICM

OM

0

0

1

3

3

3

R

M

Fusil de dragon à silex

4

5

2

1

Tir monté= -1 portée / -1 tir/tour - Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

 

/ /

Piquiers des Tercios

12

48

IPS

OS

1

0

1

2

3

3

R

H

Non Tireur

0

0

0

0

Piques

5

3

1

 

/ /

+3 mousquets par piques

36

144

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

R

H

Mousquet à mèche (SBMLM)

4

5

1

1

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

 

/ /

reclasser en NM

0

48

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

Non armé

0

0

1

 

/ /

Grenadiers

0

24

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

M

Grenade

1

4

2

1

Figurine visée plus voisines div/2

Spécialiste AdP

4

0

1

 

/ /

Miquelets

0

60

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

M

Mousquet à mèche (SBMLM)

4

5

1

1

Ignore armure

Dague

6

0

1

 

/ /

Artillerie de Campagne

0

16

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon de 8 à 11 livres

10

4

1

2

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

 

/ /

Passer en Artilerie lourde

0

8

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon 12 à 17 livres

12

4

1

2

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

 

/ /

Les minima sont donnés pour des armées d'environ 1000 points, permettant de longues parties d'une soirée entière. Pour des parties plus courtes, n'hésitez pas à les diviser.

=======================================================================================