Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables de Qadesh à La Marne
T 1 Armées Antiques et Médiévales
T1.1 L'Europe
T1.2 L'Asie
T1.3 Le Reste
T 2 Armées 1500-1700
T 3 Armées 1700-1790
T 4 Armées 1790-1850
T 5 Armées 1850-1925
T 6 Armées Imaginaires
Champs de Bataille
Scénarios
Nous contacter par Messenger pour
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste
Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

- Les Armées de la Renaissance -

Armée R343 : Royaume du Danemark fin 17ème (1649 à 1701)

Désavoué par la diète, Christian IV est meurt en 1648. Frédéric III, qui lui succède doit d'abord restaurer l'autorité et le prestige royal. Il désire ardemment venger les humiliations imposées aux Danois par la reine Christine. Il attend le moment propice. Fort d'une alliance austro-danoise, il reprend les armes en 1657 alors que Charles X Gustave affronte en Pologne les Impériaux de Montecuccoli, allié de la Double-République. La courte et terrible Première guerre du Nord commence.

Mais le Danemark s'engage dans une guerre encore plus désastreuse qu'en 1643, déjà contre la Suède. Charles X Gustave conquiert la Scanie et profite d'un hiver anormalement froid pour faire traverser aux troupes suédoises les détroits en partie gelés, à ski et en traîneaux sur la glace, et mettre le siège devant Copenhague en 1658. La capitale danoise résiste en un premier temps aux terribles attaques et elle est sauvée par l'intervention hollandaise qui brise l'encerclement. Les diplomates hollandais des Provinces-Unies s'efforcent alors de régler l'issue du conflit tout en imposant aux belligérants leur conception de la liberté de commerce. Ils gardent un souci d'équilibre entre puissances de la mer Baltique, assurant de facto leur prépondérance. Ainsi, le Danemark au prestige dévalué, afin de conserver ses droits exclusifs sur les détroits, doit céder ses provinces les plus riches lors du traité de Roskilde, en 1658: la Scanie, le Halland et le Blekinge. Sa superficie est réduite d'un tiers et sa population passe de 800 000 à 600 000 habitants. Ce sont les actuelles frontières du territoire danois, stricto sensu en Europe continentale et en Baltique.

La crise politique interne due aux dommages des guerres transforme le régime en 1660/1661. Une révolution absolutiste est menée par les bourgeois de Copenhague. Ils représentent un ordre non privilégié par la Diète, protectrice des nobles que les bourgeois jugent incapables malgré leurs privilèges administratifs et fiscaux. Frédéric III s'associe discrètement en soutenant les meneurs politiques : Hans Grave, évêque qui entraîne le clergé luthérien, Hans Nansen, bourgmestre qui conduit les bourgeois. Les coalisés obligent le sénat (Rigsraad) et la noblesse de la diète à abandonner leurs exemptions fiscales. En 1665, sous le même règne, une insurrection du peuple contre les nobles permet de faire promulguer la "Loi royale de 1665". Elle transforme la nature du pouvoir, la monarchie élective à prérogative limitée, dominée par la noblesse, fait place à une monarchie héréditaire absolue. Le transfert à la royauté d'un véritable pouvoir d'état, régalien, est assuré. Le pouvoir royal en use pour le bien du pays, réforme les administrations, améliore la législation, abolit le servage et proclame l'égalité de tous devant la loi. Les emplois publics sont ouverts aux roturiers, l'armée est modernisée à la manière hollandaise.

Cette loi est complétée en 1683 par un code commun à tout le royaume, le Code Danois de Christian V de Danemark. L'État devient un état de grands commis bien organisé sous la domination de son seul roi tout puissant, père de tous ses sujets. Certaines des dispositions de ce code sont toujours en vigueur. Christian V de Danemark et son ministre, le comte Peder Griffenfeld, inspirateur de la révolution de 1665, animent un gouvernement danois qui admire le prestige du "roi soleil". Les efforts diplomatiques de la France en Scandinavie sont bien accueillis par ces dirigeants francophiles. Mais les rivalités locales l'emportent sur la sympathie.

Christian V règne de 1670 à 1699. Par ses trois sťurs, il est le beau-frère de l'électeur de Saxe, de l'électeur palatin et du roi de Suède. Son frère est marié à Anne, reine d'Angleterre en 1702. Le sénat suédois qui gouverne au nom du jeune Charles IX renouvelle son alliance avec le royaume de France en avril 1672. Il n'en faut pas plus pour précipiter le Danemark, allié du Grand Électeur, dans le camp hollandais. Le contentieux dano-suédois est sensible, l'animosité entre les deux pays se vit au jour le jour sur les frontières norvégiennes, bardées de postes défensifs.

La Suède, fidèle à son allié français, attaque le Brandebourg. Il consent aussi à la demande de Louis XIV à faire diversion en Poméranie entre 1674 et 1675 car l'Alsace est envahie. De son côté, le Danemark attaque la Suède en occupant les évêchés de Brême et de Verden, possession allemande de la couronne suédoise depuis 1648. En Brandebourg, le sort des armes évolue au détriment de la Suède. En 1675, à Fehebellin, l'armée suédoise de Carl-Gustav Wrangel, vieil ami de Turenne, est battue par le Grand Electeur. Ni le Brandebourg, ni le Danemark ne se résignent à traiter sur le pied du statu quo à Nimègue. Louis XIV s'obstine à obtenir une paix blanche pour son valeureux allié suédois. Pour ce point d'honneur, il fait avancer en 1679 ses troupes vers l'Allemagne du Nord, et l'armée de Créqui de menacer les positions de Christian V et de Fréderic Guillaume, son allié. À la paix de Saint-Germain en 1679, le Danemark lucide se résigne à restituer ses conquêtes à la Suède. Mais Charles XI de Suède est un souverain prudent et fait des concessions dans un but d'apaisement.

L'armée

Les valeurs ci dessous couvrent les armées danoises après les interventions malheureuses de la guerre de 30 ans. En plus de nouvelles guerres infructueuses contre la Suède en 1653, 1657-1660, 1675-79 et 1700, les Danois ont également fourni des contingents alliés de haute qualité aux Néerlandais et aux Anglais. Leur cavalerie en particulier était réputée pour son agressivité et a maintenu une bonne réputation tout au long des guerres de Succession d'Espagne. La cuirasse avait été temporairement abandonnée, même si elle devait être réintroduite en 1701. Des Fusil à silex avaient été livrés aux gardes en 1625, à la plupart de l'armée en 1655 et à tous en 1672, lorsque les baïonnettes à bouchon furent introduites. La situation des piques est plus obscure. En 1657, on interdit aux colonels étrangers levant des régiments pour le service danois d'y inclure des piquiers. Cependant, nous savons par ailleurs qu'en 1672-78, un ratio de 2 demi-piques pour 5 Fusils était officiellement de règle. Les troupes danoises qui sont arrivées en Angleterre en 1688 n'avaient pas de piques et les piques pnt été officiellement abolies l'année suivante. Les groupes de débarquement de marins danois sont décrites comme armées de hallebardes et de morgensterns et "chargeant avec beaucoup de hâte et de violence".

Troupes Disponibles

Nom

Min

Max

Description en Français

English Description

Cavalerie

15

80

Cavalerie, Pistolet à pierre, Latte, Enthousiastes

Cavalry, Flint Pistol, Straight Sabre, Enthousiasts

Garde Royale

0

32

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Arme de poing, Vétérans, Enthousiastes

Close order Infantry, Flintlocks, Side arm, Veteran, Enthousiasts

Mousquetaires

24

80

Infanterie Ordre serré, Mousquet à mèche, Arme de poing,

Close order Infantry, Matchlocks, Side arm,

Grenadiers

4

8

Infanterie Ordre dispersé, Grenade, Spécialiste AdP, Enthousiastes

Open order Infantry, Grenade, swordsman, Enthousiasts

Artillerie à cheval

0

4

Servant d'artillerie volante , Canon moins 4 livres, Sabre,

Horse Artilery crew, Under 4pnd Gun, Sabre,

Artillerie bataillonaire

0

8

Servant d'artillerie à pied , Canon moins 4 livres, Arme de poing,

Foot Artilery crew, Under 4pnd Gun, Side arm,

Artillerie de Campagne

0

8

Servant d'artillerie à pied , Canon de 8 à 11 livres, Arme de poing,

Foot Artilery crew, 8 to 11 Pnd Gun, Side arm,

Levées Paysannes

0

8

Infanterie , ,, Lance courte, Recrues, Hésitants

Order Infantry, ,, Short spear, Raw, Wavering

Marins

0

24

Infanterie , ,, Hallebarde, Enthousiastes

Order Infantry, ,, Halberd, Enthousiasts

Avant 1655

1 Piquiers pour 2 Mousquetaires

12

40

Infanterie Ordre serré, ,, Lance longue,

Close order Infantry, ,, Long Spear,

De 1655 à 1671

Remplacer + de la ½ des mousquets par des fusils à silex

12

80

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Arme de poing,

Close order Infantry, Flintlocks, Side arm,

De 1672 à 1689

2 piquiers pour 5 Mousquetaires

10

32

Infanterie Ordre serré, ,, Lance courte,

Close order Infantry, ,, Short spear,

Après 1672

Dragons

0

16

Infanterie montée , Fusil de dragon à silex, Arme de poing,

Order Mounted Infantry, Dragoon flintlock, Side arm,

remplacer obligatoirement tous les mousquets par des fusils

0

80

Infanterie Ordre serré, Fusil à pierre, Baïonnettes

Close order Infantry, Smoothbore musket, Bayonet,ts

Dner obligatoirement un fusil à baïonnette aux gardes

0

32

Infanterie Ordre serré, Fusil à pierre, Baïonnettes, Vétérans, Enthousiastes

Close order Infantry, Smoothbore musket, Bayonet, Veteran, Enthousiasts

Fusiliers Marins

0

12

Infanterie , Fusil à pierre, Baïonnettes, Vétérans,

Order Infantry, Smoothbore musket, Bayonet, Veteran,

Caractéristiques pour Clash

Troupes

Min

Max

Type

Ord

Cui

Bou

Vies

Act

Red

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Notes Tir

Arme de mêlée

Fac

RS

C/Fig

Notes C&C

Spécial

Cavalerie

15

80

MCM

OM

0

0

1

4

5

1

N

E

Pistolet à pierre

1

5

1

1

Ignore armure

Latte

4

0

1

-

/ /

Garde Royale

0

32

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

V

E

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Mousquetaires

24

80

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Mousquet à mèche (SBMLM)

4

5

1

1

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Grenadiers

4

8

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

E

Grenade

1

4

2

1

Figurine visée plus voisines div/2

Spécialiste AdP

4

0

1

-

/ /

Artillerie à cheval

0

4

SAV

OM

0

0

1

3

1

5

N

M

Canon moins 4 livres

6

5

2

2

Ignore armure

Sabre

5

0

1

-

/ /

Artillerie bataillonaire

0

8

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon moins 4 livres

6

5

2

2

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Artillerie de Campagne

0

8

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon de 8 à 11 livres

10

4

1

2

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Levées Paysannes

0

8

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

R

H

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance courte

5

1

1

-

/ /

Marins

0

24

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

N

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Hallebarde

4

0

1

Supprime les RS adverses - pas de bouclier

/ /

Avant 1655
1 Piquiers pour 2 Mousquetaires

12

40

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance longue

5

2

1

-

/ /

De 1655 à 1671
Remplacer + de la ½ des mousquets par des fusils à silex

12

80

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

De 1672 à 1689
2 piquiers pour 5 Mousquetaires

10

32

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance courte

5

1

1

-

/ /

Après 1672
Dragons

0

16

ICM

OM

0

0

1

3

3

3

N

M

Fusil de dragon à silex

4

5

2

1

Tir monté= -1 portée / -1 tir/tour - Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

remplacer obligatoirement tous les mousquets par des fusils

0

80

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Fusil à pierre (SBMLM)

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

Donner obligatoirement un fusil à baïonnette aux gardes

0

32

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

V

E

Fusil à pierre (SBMLM)

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

Fusiliers Marins

0

12

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

V

M

Fusil à pierre (SBMLM)

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

=======================================================================================