Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits : 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables : de Qadesh à La Marne
T 1 : Armées Antiques et Médiévales
T1.1 : L'Europe
T1.2 : L'Asie
T1.3 : Le Reste
T 2 : Armées 1500-1700
T 3 : Armées 1700-1790
T 4 : Armées 1790-1850
T 5 : Armées 1850-1925
T 6 : Armées Imaginaires
Plans de Terrains pour "combats de rencontre"
Scénarios (Plans de terrains + conditions de victoire)
Nous contacter par Messenger pour :
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste
Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

- Les Armées du 18ème siècle -

Liste D 20 - Français au Canada 1750-1763


La guerre de la Conquête (1754 1763) est le nom donné au Québec au théâtre militaire nord-américain avant et pendant la guerre de Sept Ans. Aux États-Unis, on désigne fréquemment ce conflit sous l'appellation de French and Indian War (« guerre contre les Français et les Indiens »). Elle voit s'affronter les Français, leurs milices de la Nouvelle-France et leurs alliés amérindiens d'un côté, et les Britanniques, leurs milices américaines et leurs alliés iroquois de l'autre, pour la domination coloniale de l'Amérique du Nord. Les hostilités commencent en 1754, deux ans avant le déclenchement de la guerre de Sept Ans en Europe, lors d'accrochages dans la vallée de l'Ohio.

D'abord ponctué par une série de succès français lors de ses trois premières années, le conflit ne tarde pas à prendre une ampleur inattendue du fait de l'intensification des opérations en Europe et de la volonté britannique de réduire la présence française en Amérique du Nord. Il est marqué ensuite par l'envoi d'un fort contingent anglais dans les colonies en 1758, le manque de vivre et d'approvisionnement causé par une mauvaise gestion locale, qui provoque la famine de 1757-1758 (cumulant mauvaises récoltes en 1757, malversations de commerçants, accroissement de consommateurs et diminution de producteurs, ces derniers étant aussi mobilisés l'été)1, le blocus imposé par la Royal Navy (qui devient progressivement maîtresse des mers) aux ports français, et une intensification des opérations militaires de la France en Europe : pour toutes ces causes, la guerre finit par tourner à l'avantage des Britanniques, qui peuvent envahir la Nouvelle-France en 1759.

Les premières tentatives, par les français, d'implantation à demeure le long des berges du fleuve Saint-Laurent remontent à 1534 lors de la découverte du Québec par Jacques Cartier avec Charlesbourg-Royal. Mais les échecs font en sorte que ce territoire n'est durablement occupé par les Français qu'à partir de 1608 avec la fondation de la ville de Québec par Samuel de Champlain. Par la suite s'ajouteront les villes de Trois-Rivières (1634), Montréal (1642), et Détroit (1701). Les colons français qui peupleront le Canada proviendront principalement des anciennes provinces de France qu'étaient la Normandie, l'Île-de-France, le Poitou (environ 60 % des immigrants pour ces trois provinces) et la Bretagne (seulement 3 % des colons pour cette dernière province d'après l'étude de l'université de Laval au Québec, à l'identique des autres provinces françaises non citées).

Le territoire du Canada engloberait aujourd'hui les actuelles provinces canadiennes de l'Île-du-Prince-Édouard, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l'Ontario, ainsi qu'une partie du Québec, du Manitoba et des États-Unis.

Le 24 février 1663, sur décision de Louis XIV, la compagnie de la Nouvelle-France cède le Canada au roi qui crée par la même occasion le Conseil supérieur de Québec.

Après la guerre de Conquête de 1759-1760 qui avait permis aux britanniques d'occuper militairement l'Acadie et le Canada et dès après la signature du Traité de Paris de 1763 qui met fin à la guerre de Sept Ans, le Nord de la Nouvelle-France devient officiellement britannique (le Canada et l'Acadie deviennent « The Province of Quebec »)

La particularité de la colonisation française du Canada est qu'à tout moment, les colons français purent compter sur l'amitié et l'appui de la majorité des peuples autochtones qui composaient toujours la majorité des effectifs engagés. Une armée canadienne sans alliés indiens n'aurait aucun sens.

La liste ci dessous commence peu avant la Guerre de la Conquête et fait suite à celle décrite ici : Liste 139 Canada Français


Troupes Disponibles

Nom

Min

Max

Description en Français

English Description

Coureurs des Bois

0

1

Infanterie Ordre dispersé, Carabine rayée à silex, Arme de poing, Coureurs des bois,

Open order Infantry, Muzzle loading flint carbine, Side arm, Wood runner,

Ajouter camouflage

0

1

Non défini, ,, Non armé, Camouflage

Undefined, ,, Unarmed, Camouflage

Hurons

2

4

Infanterie , Mousquet à mèche, Arme de poing, Agile+Coureurs des bois,

Order Infantry, Matchlocks, Side arm, Swift+Wood runner,

Bataillons de Ligne

2

4

Infanterie Ordre serré, Fusil à pierre, Baïonnettes,

Close order Infantry, Smoothbore musket, Bayonet,

Bataillons de Milice

2

6

Infanterie Ordre serré, Fusil à pierre, Baïonnettes, Recrues,

Close order Infantry, Smoothbore musket, Bayonet, Raw,

Artillerie

0

1

Servant d'artillerie à pied , Canon de 8 à 11 livres, Arme de poing,

Foot Artilery crew, 8 to 11 Pnd Gun, Side arm,

Par exception, les minima et maxima sont donnés ici en bataillons d'infanterie, régiments de cavalerie et batteries (ou compagnies) d'artillerie.
Ils représentent les proportions d'une armée typique de la période.
En général, toutes les troupes légères européennes après 1700 sont capables de combattre en Ordre Serré. Même si cela n'est pas noté, le joueur est libre de décider de les aligner ainsi, mais il devra choisir l'une ou l'autre option avant le début de la partie.
La priorité est d'utiliser vos figurines telles qu'elles sont déjà soclées. Sinon, nous vous proposons par exemple de former des bataillons à 16 figurines, et des batteries d'artillerie représentées par un canon et 4 figurines.
Mais il est conseillé aux joueurs de s'inspirer des ordres de bataille historiques que l'on trouve facilement sur le net, notamment sur le site Le Jeu D'Histoire même s'il faut pour cela vous écarter des proportions indiquées ici, à condition de préciser votre source à votre adversaire.

Caractéristiques en CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

Troupe

Min

Max

Type

Ord

Cui

Bou

Vies

Act

Red

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Notes Tir

Arme de mêlée

Fac

RS

C/Fig

Notes C&C

Spécial

Coureurs des Bois

0

1

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

M

Carabine rayée à silex (MLR)

4

4

1

1

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ / Coureurs des bois

Ajouter camouflage

0

1

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ / Camouflage

Hurons

2

4

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

N

M

Mousquet à mèche (SBMLM)

4

5

1

1

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ / Agile+Coureurs des bois

Bataillons de Ligne

2

4

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Fusil à pierre (SBMLM)

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

Bataillons de Milice

2

6

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

R

M

Fusil à pierre (SBMLM)

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

Artillerie

0

1

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon de 8 à 11 livres

10

4

1

2

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Les chiffres Minima et Maxima sont des indications pour vous aider à composer des armées "typiques". Ils ne sont en rien obligatoires. Les minima donnés, permettant de longues parties d'une soirée entière. Pour des parties plus courtes, n'hésitez pas à les diviser.

=======================================================================================