Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits : 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables : de Qadesh à La Marne
T 1 : Armées Antiques et Médiévales
T1.1 : L'Europe
T1.2 : L'Asie
T1.3 : Le Reste
T 2 : Armées 1500-1700
T 3 : Armées 1700-1790
T 4 : Armées 1790-1850
T 5 : Armées 1850-1925
T 6 : Armées Imaginaires
Plans de Terrains pour "combats de rencontre"
Scénarios (Plans de terrains + conditions de victoire)
Nous contacter par Messenger pour :
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste
Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

- Les Armées Imaginaires -

Liste Tapasambal


I - Historique

Situé quelque part entre le désert de Sonora et la Vallée de la Mort, le Tapasambal est une province qui dépendait, de très loin, du Territoire espagnol du Mexique, lui-même partie de la vice-royauté de la Nouvelle-Espagne (Nueva España en espagnol). Après le renversement des Bourbons d'Espagne, les criollos (Espagnols nés au Mexique) et des indigènes se révoltèrent de 1810 à 1811 sous la direction de Hidalgo, battu par les royalistes commandés par Trujillo et Calleja, puis fusillé. La révolte est reprise par Guerrero en 1812 mais rien ne réussit jusqu'à ce que le Vice-roi espagnol décréte une amnistie générale. C'est en décembre 1820 que le vice-roi Juan Ruiz de Apodaca envoie une force menée par un officier royaliste créole, Agustín de Iturbide, combattre l'armée de Guerrero à Oaxaca. Iturbide, personnification des valeurs conservatrices, s'associe à Guerrero et instaure le 24 février 1821 le plan d'Iguala qui proclame l'indépendance et l'égalité sociale entre Espagnols et créoles, avec la religion catholique romaine comme seule religion du pays.

Le 21 juillet 1821, le nouveau Vice-roi Juan O'Donojú découvre que tout le pays, à l'exception de Vera Cruz, Mexico et Acapulco, soutient le plan d'Iguala et Agustín de Iturbide. Il parvient à un accord et permet l'évacuation sans drame des troupes espagnoles. Le 27 septembre 1821, O'Donojú et Iturbide décrètent l'indépendance du Mexique. Le 21 mai 1822, le Congrès Mexicain proclame l'Empire Mexicain et nomme Iturbide Empereur Constitutionnel. En 1824, Santa Anna instaure la république et jusqu'en 1855, les dictatures militaires de Santa Anna alternèrent avec des présidences civiles. En 1830, l'État d'Occidente se divise en Sonora et Sinaloa. A partir de 1835, des états déclarent leur indépendance, le Zacatecas puis le Texas et les départements de Nuevo Leon, Coahuila et Tamaulipas (République du Rio Grande) en 1840 et la république du Yucatán en 1841

C'est en 1831 que la zone désertique du Nord Sonora a déclaré son indépendance sous le nom de République souveraine du Tapasambal, dans l'indifférence générale. Le Président à vie en était le général Pépito Ahuéadia et les ressources du pays étaient le jus de cactus sous toutes ses formes. Pour améliorer l'ordinaire, Ahuéadia captura en 1832 un groupe de voyageurs français et demanda une forte rançon. Tandis qu'il discutait avec les envoyés de Louis-Philippe, un certain Tibia ou l'équivalent et un certain Lenéfaste, les otages se sont échappés et ont rejoint un groupe révolutionnaire mené par un certain Condor. Alors que Ahuéadia condamnait à mort les envoyés français, les insurgés prirent la capitale San Zunron d'assault. Le massacre fut évité parce qu'un des otages, un flamand, réussit à produire une bonne bière avec le jus des cactus1. Cette bière Carambapapa fut exportée aux Etats-Unis et se retrouva dans tous les saloons à l'ouest du Pecos. Un vieux dicton dit qu'il n'y a pas de loi à l'Ouest du Pecos sauf chez le Juge Roy Bean, mais il y a de la bière Carambapapa.

II Principales unités

L'armée du Tapasambal est composée des éléments réunis des anciens belligérants. La particularité de cette liste est de pouvoir être utilisée des 2 côtés car les guerres civiles sont le sport national. Cependant, les personnages doivent alors être partagés entre les 2 camps.

Régulares : issus de l'armée du Général Ahuéadia, c'est essentiellement de l'infanterie en ordre serré, équipée de vieux fusils Brown Bess type India. Ils ont aussi de l'artillerie mais les canons envoient des morceaux de cactus, si bien que l'effet est celui de pièces beaucoup plus légères.
Irrégulares : la cavalerie des insurgés du Condor, peu efficaces en corps à corps sauf une minorité de lanciers, ils ont des mousquetons.
Peones : paysans révoltés. Comme tous les paysans mexicains ils ont des armes à feu diverses et comme tous les paysans mexicains ils ne savent pas s'en servir sauf pour tirer en l'air en criant « Viva Papa ! » en chantant leur hymne « El Moustachero ». (Sur l'air de la Cucaratcha.)
Staunes : pauvres paysans que Ahuéadia recrutait et conservait à son service en les accoutumant au chanvre tapasambalien, la drogue la plus misérable du monde. Il est conseillé de les tenir garottés jusqu'à utilisation...
Borachons : unité de régulares de la garde personnelle du Général Ahuéadia spécialement dotés par celui-ci de barils de Zunron, sa version améliorée du jus de cactus du Tapasambal « Ch'est une boichon d'hommes, cha ! ». Ils sont fanatiques mais ont une facheuse tendance à tirer à côté de leur cible parce qu'ils ne savent pas sur laquelle des 2 (ou 3 ou plus) tirer.
Amazones du Tapasambal : les femmes qui en ont marre que ces hommes fassent du boucan. Elles ont tendance à taper sur tous et chacun
Brasseurs de Fonske l'hectolitre ; armés de leurs redoutables cannettes de Gueuse Lambic.
Pigeons voyageurs : utilisés pour porter les messages, ils sont également des bombardiers redoutables. Cependant, on n'a encore jamais réussi à les dresser pour choisir un camp. Nous ne citons ici que pour mémoire.

III Principaux personnages

Talon Achille dit Tibia et autres : Cerveau-choc et donc sans doute un général. Peu actif ici, il a surtout été apprenti fusillé (pas fusilier) ou pendu, ce qui est bien dans le rôle d'un général dans la région.
Papa Alambic Talon dit « El Moustachero » : général en chef, sans doute aussi symbole sacré. Il pousse régulièrement son cri de guerre « Chichille ! » avant de charger comme un taureau.
Pépito Ahuéadia : Général, ancien président à vie et l'un des principaux associés de la brasserie Van de Moussebock, Condor and Ahuéadia Company limited.
El Condor ; général révolté mais toujours très bien mis.
Un personnage tout à fait inutile mais comme il ne coûte rien pourqui s'en priver, c'est Hilarion Lefuneste.

Troupes Disponibles

Nom

Min

Max

Description en Français

English Description

Régulares 20 80 Infanterie Ordre serré, Fusil à pierre, Baïonnettes, Hésitants Close order Infantry, Smoothbore Musket, Bayonet, Wavering
Borachons  0 20 Infanterie Ordre serré, Fusil à pierre, Baïonnettes, Recrues, Fanatiques Close order Infantry, Smoothbore Musket, Bayonet, Raw, Fanatics
Peones 0 300 Infanterie Ordre dispersé, Fusil de traite à silex, Arme Improvisée, Recrues, Enthousiastes Open order Infantry, Dane Gun, Improvised weapon, Raw, Enthousiasts
Staunes 0 20 Infanterie Ordre dispersé, Fusil de traite à silex, Arme Improvisée, Déficients, Fanatiques Open order Infantry, Dane Gun, Improvised weapon, Draft, Fanatics
Amazones du Tapasambal 0 30 Infanterie Ordre dispersé, ,, Arme Improvisée, Fanatiques Open order Infantry, ,, Improvised weapon, Fanatics
Brasseurs de Fonske l'hectolitre 0 40 Infanterie Ordre dispersé, Pierre jetée à la main, Arme Improvisée, Vétérans, Enthousiastes Open order Infantry, Thrown stone, Improvised weapon, Veteran, Enthousiasts
Irrégulares 20 200 Cavalerie Ordre dispersé, Mousqueton à silex, Sabre, Enthousiastes Open order Cavalry, Flint cavalry gun, Sabre, Enthousiasts
Lanciers Irrégulares 0 20 Cavalerie Ordre dispersé, Mousqueton à silex, Lance courte, Enthousiastes Open order Cavalry, Flint cavalry gun, Spear, Enthousiasts
Artillerie regulares 0 10 Servant d'artillerie à pied , Canon moins 4 livres, Arme Improvisée, Hésitants Foot Artilery crew, Under 4pnd Gun, Improvised weapon, Wavering

Caractéristiques pour Clash

Troupe

Min

Max

Type

Ord

Cui

Bou

Vies

Act

Red

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Notes Tir

Arme de mêlée

Fac

RS

C/Fig

Notes C&C

Spécial

Régulares

20

80

Infanterie à pied

OS

0

0

1

2

3

3

N

H

Fusil à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes sur fusils

5

1

1

/ 0/

Borachons 

0

20

Infanterie à pied

OS

0

0

1

2

3

3

R

F

Fusil à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes sur fusils

5

1

1

/ 0/

Peones

0

300

Infanterie à pied

OD

0

0

1

3

4

2

R

E

Fusil de traite à silex

3

6

2

1

Tir monté= -1 portée / -1 tir/tour - Ignore armure

Arme Improvisée (AdP-) (Infanterie)

6

0

1

/ 0/

Staunes

0

20

Infanterie à pied

OD

0

0

1

3

4

2

D

F

Fusil de traite à silex

3

6

2

1

Tir monté= -1 portée / -1 tir/tour - Ignore armure

Arme Improvisée (AdP-) (Infanterie)

6

0

1

/ 0/

Amazones du Tapasambal

0

30

Infanterie à pied

OD

0

0

1

3

4

2

N

F

Non Tireur

0

0

0

0

Arme Improvisée (AdP-) (Infanterie)

6

0

1

/ 0/

Brasseurs de Fonske l'hectolitre

0

40

Infanterie à pied

OD

0

0

1

3

4

2

V

E

Pierre jetée à la main

1

6

1

2

Arme Improvisée (AdP-) (Infanterie)

6

0

2

/ 0/

Irrégulares

20

200

Cavalerie

OD

0

0

1

5

6

0

N

E

Mousqueton à silex

3

5

2

1

Tir monté= -1 tir/tour - Ignore armure

Sabre de cavalerie (AdP Montés)

5

0

1

/ 0/

Lanciers Irrégulares

0

20

Cavalerie

OD

0

0

1

5

6

0

N

E

Mousqueton à silex

3

5

2

1

Tir monté= -1 tir/tour - Ignore armure

Lance courte (Montés)

4

0

1

/ 0/

Artillerie regulares

0

10

Servant d'artillerie à pied

OM

0

0

1

2

1

5

N

H

Canon moins 4 livres

6

5

2

2

Ignore armure

Arme Improvisée (AdP-) (Infanterie)

6

0

1

/ 0/