Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits : 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables : de Qadesh à La Marne
T 1 : Armées Antiques et Médiévales
T1.1 : L'Europe
T1.2 : L'Asie
T1.3 : Le Reste
T 2 : Armées 1500-1700
T 3 : Armées 1700-1790
T 4 : Armées 1790-1850
T 5 : Armées 1850-1925
T 6 : Armées Imaginaires
Champs de Bataille
Scénarios
Nous contacter par Messenger pour :
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste


Rassembler la documentation nécessaire à ces centaines de listes d'armées a un coût. Merci de nous aider selon vos moyens.
Je suis au RSA, mais merci de votre boulot 1
Vous pourriez me faire telle liste d'armée? 5 (au moins)
Si je pouvais je ferai plus, la vie est dure, hein? 10
Wahou les gars, quel boulot, je vous offre un bouquin ! 15
Rien que ce que vous offrez, gratuitement, ça les vaut 20
Je suis raide dingue de cette règle, merci beaucoup ! 50
Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

- Les Armées des Guerres Napoléoniennes -

Liste Na-DN : Le Danemark de 1800 à 1815

Le Danemark est au début du XVIIIe siècle une puissance secondaire, qui n'a plus aucun rêve d'hégémonie militaire mais reste le gardien des péages du Sund et donc entretient par nécessité une bonne marine de guerre. Le Danemark adhère en juillet 1780 à la Ligue de neutralité armée instaurée par la Russie le 8 mars 1780 pendant la guerre d'indépendance des États-Unis. L'y rejoignent la Suède en août 1780, la Hollande, la Prusse, l'Autriche (1781), le Portugal, le royaume des Deux-Siciles (1782). Cette première ligue de la neutralité armée voulait protéger les navires de la ligue contre la Royal Navy britannique qui arraisonnait tout navire pour éviter la contrebande, notamment vers les Treize colonies, et affirmait le droit de commercer avec les ressortissants des pays belligérants sans obstacle, sauf pour la livraison d'armes et d'approvisionnements militaires. L'Angleterre avait une flotte plus importante que toutes celles des pays de la Ligue combinées mais n'avait aucun souhait de contrarier la Russie, et évitait d'interférer avec les navires de la Ligue.

L'opposition entre l'Angleterre et la France révolutionnaire amena le tsar Paul Ier à reformer en 1800 la « Ligue des Neutres » sous le nom de Ligue du Nord. Son but était d'interdire la Baltique à la Royal Navy, d'empêcher cette dernière d'arraisonner les navires de commerce des pays membres et d'imposer aux Anglais la liberté de leur navigation. Les royaumes de Danemark et de Suède y adhèrent en 1801. Les anglais envoient un ultimatum au Danemark officiellement pour qu'ils se retirent de la Ligue mais en fait pour s'assurer de leur flotte, une des seules qui échappent à leur contrôle. Après le refus des Danois, la flotte britannique détruisit ou saisit la plus grande partie de la flotte danoise ancrée dans le port de Copenhague (2 avril 1801), ce qui amena le Danemark à se rapprocher de la France. En riposte, une nuée de volontaires s'engagèrent dans l'armée danoise qui occupa Hamboug et Lübeck sous le commandement de Charles de Hesse le 29 mars 1801, pour bloquer l'Elbe aux navires marchands britanniques. A la paix d'Amiens, ces villes furent libérées.

En 1803, la guerre reprit entre l'Angleterre et la France. Le Danemark devint à sa politique de neutralité vigilante. Quand la France occupa le Hanovre, une armée de 16 000 hommes fut rassemblée au sud du Jutland à titre de précaution. Une nouvelle armée se rassembla ensuite au Holstein en 1805 lors de la guerre entre l'Autriche-Hongrie, la Russie et la France pour éviter toute invasion depuis le sud. Une escarmouche eut lieu le 6 novembre 1806 près de Lübeck entre les danois et les troupes française qui poursuivaient les prussiens mais les français reconnurent la neutralité danoise et se retirèrent.

En 1807, le Danemark est pris entre l'Angleterre qui lui demande de lui donner sa flotte et de servir de base d'attaque contre la France et les alliés Russie et France qui lui demandent de participer au « blocus continental ». Ce sont les anglais qui attaquent en débarquant 30 000 hommes, dont une brigade commandée par Arthur Welesley, le futur duc de Wellington, près de Copenhague alors que l'armée danoise défendait la frontière sud au Holstein. La défense de la capitale est assurée par 13 000 hommes, milices pour la plupart. Le 29 août 1807 eut lieu la désastreuse bataille de Koege, appelée « Træskoslag » (bataille des chaussures de bois). Bombardée à plusieurs reprises, Copenhague se rend le 5 septembre, avec destruction ou saisie de tout ce qui reste de la flotte et prise en prisoniers de tous les marins. La ville est libérée peu après par l'arrivée de l'armée danoise renforcée par des troupes françaises alors que le Danemark devient l'allié de la France.

En 1808, le Danemark déclare la guerre à la Suède dans le cadre de l'alliance avec la France et la Russie. Une attaque conjointe prévue avec des troupes françaises et la division espagnole de La Romana tandis que la Russie attaquerait la Finlande suédoise échoua à cause de l'expédition d'Espagne. Une nouvelle expédition prévue pour janvier 1809 avec 25 bataillons et 80 canons danois sur la glace des détroits avorta aussi. L'armée Norvégienne attaqua et occupa Jämtland og Herjedalen puis une attaque suédoise en Norvège fut repoussée avec pertes. Le 31 mai, les troupes danoises prirent d'assaut la forteresse de Stralsund. Dans le cadre de la guerre contre l'Autriche-Hongrie, 8 000 soldats danois et hollandais combattirent en Poméranie suédoise Ferdinand von Schill qui rassemblait des troupes prussiennes dans la Campagne d'Allemagne du Nord alors que la Prusse restait neutre. Le 10 décembre 1809, le traité de paix ne changea guère la situation. De 1807 à 1814, il y eut une sorte de guerilla navale avec les anglais qui, en 1809, occupèrent l'île danoise de Anholt. Une tentative de reconquête par 650 hommes échoua. Les anglais occupèrent aussi certaines colonies danoises outremer comme Serampore ou Tranquebar.

En 1812, la Suède et la Russie, maintenant alliées, préparaient une attaque massive pour forcer le Danemark à céder la Norvège à la Suède. Cette attaque avorta par l'attaque de Napoléon sur la Russie. Pour la Campagne de Russie, Napoléon demanda une division danoise de 10 000 hommes en Prusse du Nord pour garder ses arrières. Quand toute l'Europe centrale et du nord se rebella en 1813 contre la France diminuée, les danois aidèrent les russes à prendre Hambourg et perdirent 41 hommes quand les français reprirent Hambourg le 30 mai. Mais les alliés, en particulier l'Angleterre et la Suède, repoussèrent toutes les tentatives de conciliation du roi Frederik VI, exigeant que le Danemark cède la Norvège à la Suède et que son armée soit mise sous commandement suédois. Les danois furent donc forcés de se battre aux côtés des français. Napoléon ayant signé l'armistice avec les prussiens et les russes après ses victoires de Lützen et Bautzen, un traité d'alliance franco-danois fut signé le 4 juin 1813.

L'armistice ayant expiré, le Danemark se retrouva en guerre contre la Prusse, la Russie, la Grande Bretagne et la Suède. Sa division stationnée au Holstein devint le « Corps auxiliaire danois » de 10 000 fantassins, 2 100 cavaliers et 40 canons. Il rejoignit 3 petites divisions françaises au sein du 13ème corps d'armée commandé par le maréchal Davout, Prince d'Eckmühl. La division danoise était commandée par le Prince Frederik de Hesse, beau-frère du Roi. L'armée alliée du Nord, commandée par le Prince de Suède, Bernadotte, était composée de russes, de prussiens dont beaucoup de volontaires sans expérience, d'anglais et hanovriens et de suédois. Le corps du General Walmoden, qui fut le principal opposant des danois, était un conglomérat de soldats de diverses nations et de qualité militaire fort variée, les pires étant les troupes de la Hanse et le Freikorps Lützow. Les meilleurs étaient de loin les suédois, les Mecklenbourgeois et les Hanovriens.

La campagne fut d'abord la résistance sur la ligne fortifiée Schwerin-Wismar puis sur la ligne de Ratzeburg en septembre, le tout ponctué de contre-attaques et de harcèlements. Après la défaite de Leipzig le 18 octobre, le 13ème corps retraita sur Hambourg tandis que le Corps Auxiliaire Danois se retrouvait face aux 43 000 hommes de l'Armée du Nord. L'armée danoise exécuta une remarquable retraite en combattant. Les victoires de Boden le 4 décembre, de Bornhøved le 7 et de Sehestedt le 10 refroidirent les ardeurs suédoises. Etablie sur la position fortifiée de Rendsburg, l'armée danoise dut finalement demander la paix. Le 14 janvier 1814, le traité de Kiel impose la cession de la Norvège à la Suède, à l'exception du Groenland, de l'Islande et des îles Féroé, qui sont laissées au Danemark. Cependant, les norvégiens n'acceptent pas cette cession et les suédois durent recourir à une nouvelle invasion. Les norvégiens se battirent aussi bien qu'en 1808-1809 et infligèrent de lourdes pertes aux envahiseurs. Cependant, ils durent céder sous le nombre.

En 1816, la Prusse cèdera le duché de Lauenbourg au Danemark en dédommagement de ces cessions. A noter que des troupes danoises ont servi pendant la campagne d'Espagne et que la ville de Huéscar avait déclaré la guerre au Danemark en 1809. Cette déclaration de guerre a été oubliée par les deux parties et n'a été redécouverte qu'en 1981. Le maire de Huéscar et l'ambassadeur du Danemark ont signé le dernier traité de paix des guerres napoléoniennes le 11 novembre 1981.

Il y a en fait 2 armées distinctes : l'armée au Danemark et en Allemagne du Nord et l'armée de Norvège. Ci dessous, les caractéristiques pour Clash ! des troupes Danoises.

Composition de l'Armée
Infanterie
« Den Kongl. Livgarde til Fods » (Bataillon de la Garde du Roi) - (1 bataillon unique créé en 1807)
Régiments de la Garde (2 bataillons de 5 compagnies plus après 1807 2 bataillons de "Forstaerkningsbatalioner", soit "bataillon de renfort")
« Danske Livregiment til Fods » (Régiment danois de la garde)
« Norske Livregiment til Fods » (Régiment norvégien de la garde)
Régiments d'infanterie de ligne au Danemark (2 bataillons de 5 compagnies plus après 1807 2 bataillons de "Forstaerkningsbatalioner", soit "bataillon de renfort")
« Kongens Inf.Regiment » (Régiment d'infanterie du Roi), devenu le 13 Mars 1808 le « Kronens Inf.Regiment » (Régiment d'infanterie de la Couronne)
« Kronprinsen Inf.Regiment » (Régiment d'infanterie du Prince héritier), devenu le 13 Mars 1808 le « Kongens Inf.Regiment » (Régiment d'infanterie du Roi)
« Dronningens Livregiment til Fods » (Régiment de la garde de la Reine)
« Arveprins Fredericks Inf.Regiment », devenu en 1806 le « Prins Christian Frederiks Inf.Regiment » (Régiment d'infanterie du Prince Frédérik)
« Sjaellandske Inf.Regiment » supprimé en 1803 pour former le « Marineregimentet »
« Fynske Inf.Regiment » (Régiment d'infanterie de Fionie)
« 1. Jyske Inf.Regiment » (1er Régiment d'infanterie du Jutland)
« 2. Jyske Inf.Regiment » (2ème Régiment d'infanterie du Jutland)
« 3. Jyske Inf.Regiment » (3ème Régiment d'infanterie du Jutland)
« Holstenske Inf.Regiment » (Régiment d'infanterie du Holstein)
« Oldenborgske Inf.Regiment » (Régiment d'infanterie du Oldenbourg)
« Slesvigske Inf.Regiment » (Régiment d'infanterie du Schlesvig)
« Kobenhavns Inf.Regiment » (Régiment d'infanterie de Copenhague, garnison permanente de la capitale formé en 1808 par 2 bataillons de volontaires citadins) - (2 bataillons de 4 compagnies, aucun de réserve, plus un 3ème bataillon appelé « Søbataljonen » formé en 1811 à partir du « Marineregimentet »)
« Marinekorpset » (2 bataillons), devenu en 1803 le « Marineregimentet » (Régiment de la Marine), dissous en 1811 (4 bataillons de 4 compagnies, aucun de réserve)
6 unités d'infanterie légère danoises
« Konprinsens Livkorps » (Gardes du Corps du Prince héritier), unité de volontaires levée 1801, Intégré dans l'Armée régulière en 1808 et devenu « Kongens Livkorps » (Gardes du Corps du Roi) (2 bataillons de 4 compagnies, dissous 1842).
« Sjaellandske Let Infanteri Regiment » (Régiment d'Infanterie légère de Sjaellande), après 1810, « Sjaellandske Skarpskytterkorps » (Corps de Tireurs d'Elite de Sjaellande) (1 bataillon régulier de 5 compagnies et un 2ème bataillon de réserve, après 1807 un "Forstaerkningsbatalioner" - bataillon de renfort)
« Slesvigske-Holstenke Batajon Let Infanteri  » (Bataillon d'Infanterie légère du Schlesvig-Holstein), après 1810, « Holstenke Skarpskytterkorps » (Corps de Tireurs d'Elite du Holstein) (1 bataillon régulier de 5 compagnies et un 2ème bataillon de réserve, après 1807 un "Forstaerkningsbatalioner" - bataillon de renfort)
« Jyske Skarpskytterkorps » (Corps de Tireurs d'Elite du Jutland), créé en 1809 (1 bataillon régulier de 5 compagnies et un "Forstaerkningsbatalioner" - bataillon de renfort)
« Sjaellandske Jaegerkorps » (Corps de chasseurs de Sjaellande) (2 bataillons de 4 compagnies)
« Slesvigske Jaegerkorps » (Corps de chasseurs du Schlesvig) (2 bataillons de 4 compagnies)
6 unités irrégulières de volontaires pour la défense territoriale
« Langelanske Infanteribataljon » (1 bataillon de 5 compagnies - levé 1808 dissous 1816)
« Samsos Landmilits » (1 bataillon de 5 compagnies - levé 1808 dissous 1814)
« Kongens Livjægerkorps » (1 bataillon de 4 compagnies - levé 1808 dissous 1870)
« Jyske Jægerkorps » (1 bataillon de 5 compagnies levé 1807 dissous 1814)
« Hertuginde Louise Augustas Livjaegerkorps » (1 bataillon de 5 compagnies levé 1807 dissous 1816)
« Lollandske Jægerkorps » (1 bataillon de 1 compagnie levé 1807 dissous 1814)
Bataillons de milice "Landwaern" à partir de 1807, plus utilisés à partir de 1808.
Seeland 20 à 25 bataillons
Jutland 30 à 50 bataillons
Fioinie 12 à 20 bataillons
Duchés 8 à 15 bataillons
Cavalerie
Régiment de cavalerie de la garde (Den Kongl. Livgarde Til Hest)
4 rgt de ligne ou dragons lourds (ryttere)
Livregiment ryttere (Régiment des Gardes du Corps)
Sjaellandske ryttere régiment (Régiment de Sjaellande)
Slesvigske ryttere régiment (Régiment du Schlesvig)
Holstenske ryttere régiment (Régiment du Holstein)
4 régiments de dragons légers danois (lette dragonregimenter)
livregiment lette dragoner (Régiment de dragons légers Gardes du Corps)
jydske lette dragoner régiment (Régiment de dragons légers du Jutland)
fynske lette dragoner régiment (Régiment de dragons légers de Fionie)
sjaellandske lette dragoner régiment (Régiment de dragons légers de Sjaellande)
1 régiment de hussards (husarregimentet)
1 escadron de « Bosniaques » (bosniakkeskadronen) devenu régiment de lanciers (Bosniaker regimentet) en 1808
4 régiment de cavalerie formée par des volontaires
Sjællandske Ridende Jægerkorps (Corps de chasseurs à cheval du Sealand) (levé 1807 dissous 1814)
Samsos Landmilits (Corps de chasseurs à cheval de Samsos) (levé 1808 dissous 1814)
Fynske Ridende Jægerkorps (Corps de chasseurs à cheval de Fionie)
Langelandske Ridende Jægerkorps (Corps de chasseurs à cheval du Langeland) (levé 1808 dissous 1814)
Artillerie
Compagnies d'artillerie lourde à pied (pièces de 12)
Compagnie d'artillerie lourde à pied de la Danske Artilleribrigade
Compagnie d'artillerie lourde à pied de la Holstenke Artilleribrigade
Compagnies d'artillerie à pied (Fodbatteri) (pièces de 6)
4 Compagnies d'artillerie à pied (Fodbatteri) de la Danske Artilleribrigade
2ème Compagnie d'artillerie à pied (Fodbatteri) de la Danske Artilleribrigade
Compagnies d'artillerie à pied (Fodbatteri) (pièces de 6)
4 Compagnies d'artillerie à pied (Fodbatteri) de la Danske Artilleribrigade
3 Compagnies d'artillerie à pied (Fodbatteri) de la Holstenke Artilleribrigade
4 Compagnies d'artillerie à pied (Fodbatteri) (de réserve, créées en 1808) du Danske Artilleribatajon
3 Compagnies d'artillerie à pied (Fodbatteri) (de réserve, créées en 1808) du Holstenke Artilleribatajon
Compagnies d'artillerie légère à pied (Korende Batteri) (pièces de 3)
4 Compagnies d'artillerie légère à pied (Korende Batteri) de la Danske Artilleribrigade
2 Compagnies d'artillerie légère à pied (Korende Batteri) de la Holstenke Artilleribrigade
3 Compagnies d'artillerie légère à pied (Korende Batteri) (de réserve, créées en 1808) du Danske Artilleribatajon
3 Compagnies d'artillerie légère à pied (Korende Batteri) (de réserve, créées en 1808) de la Holstenke Artilleribrigade
8ème Compagnie d'artillerie à pied (de réserve, créée en 1808) du Danske Artilleribatajon (Obusiers de 36 et de 20 livres), devenue en 1809 artillerie légère à pied (Korende Batteri) (pièces de 3)
Compagnies d'artillerie à fusées à pied (Fusées Congrève)
2 Compagnies d'artillerie à fusées à pied (Fusées Congrève) de réserve, créées en 1808, transformées en 1810 en Compagnies d'artillerie légère à pied (Korende Batteri) de réserve (pièces de 3) du Danske Artilleribatajon
2 Compagnies du « Corps d'artillerie à fusées » (de réserve, créée en 1813 - Fusées Congrève) jamais utilisées.
Unité d'« amuseteer » (Amusettes - canons de 1 livre) des régiments de ligne regroupées supprimées vers 1809
Unité d'« amuseteer » « Danske Livregiment til Fods »
Unité d'« amuseteer » « Norske Livregiment til Fods »
Unité d'« amuseteer » « Dronningens Livregiment til Fods »
Unité d'« amuseteer » « Kronens Inf.Regiment »
Unité d'« amuseteer » « Kronprinsen Inf.Regiment »
Unité d'« amuseteer » « Arveprins Fredericks Inf.Regiment »
Unité d'« amuseteer » « Sjaellandske Inf.Regiment »
Unité d'« amuseteer » « Fynske Inf.Regiment »
Unité d'« amuseteer » « 1. Jyske Inf.Regiment »
Unité d'« amuseteer » « 2. Jyske Inf.Regiment »
Unité d'« amuseteer » « 3. Jyske Inf.Regiment »
Unité d'« amuseteer » « Holstenske Inf.Regiment »
Unité d'« amuseteer » « Oldenborgske Inf.Regiment »
Unité d'« amuseteer » « Slesvigske Inf.Regiment »
Unité d'« amuseteer » « Marinekorpset »
Compagnies d'artillerie légère à cheval (Ridende Artillerie) (pièces de 3)
Compagnie d'artillerie légère à cheval (Ridende Artillerie) de la Danske Artilleribrigade, rééquipée en 1813 de pièces françaises de 6 livres
Compagnie d'artillerie légère à cheval (Ridende Artillerie) de la Holstenke Artilleribrigade
Compagnie indépendante Gerstenberg d'artillerie légère à cheval (Ridende Artillerie créée entre 1808 et 1812)
Compagnie indépendante Gönner d'artillerie légère à cheval (Ridende Artillerie créée entre 1808 et 1812)
Compagnie indépendante Krebs d'artillerie légère à cheval (Ridende Artillerie créée entre 1808 et 1812)

Troupes Disponibles

Disponibilité

Nom

Min

Max

Description en Français

English Description

0/ /

Bataillons réguliers des Régiments de la Garde

0

20

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Enthousiastes

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Enthousiasts

"bataillon de renfort" après 1807/ /

"Forstaerkningsbatalioner" des Régiments de la Garde

0

20

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes,

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet,

0/ /

Bataillons réguliers des Régiments de ligne

30

120

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Enthousiastes

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Enthousiasts

0/ /

"Forstaerkningsbatalioner" des Régiments de ligne

0

120

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Recrues, Enthousiastes

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Raw, Enthousiasts

Garnison permanente de Copenhague ; 2 bataillons en 1808, 3 après 1811/ /

«  Kobenhavns Inf.Regiment  »

0

15

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes,

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet,

Si près de mer ou île ; 2 bataillons, 4 en 1803, dissous en 1811/ /

«  Marinekorpset  », en 1803 «  Marineregimentet  »

0

20

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes,

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet,

(Gardes du Corps du Prince héritier), unité de volontaires levée 1801, intégrée dans l'Armée régulière en 1808/ /

«  Konprinsens Livkorps  »

0

10

Infanterie Ordre dispersé, Fusil rayé à silex, Baïonnettes, Enthousiastes

Open order Infantry, Muzzle loading rifle, Bayonet, Enthousiasts

0/ /

Bataillons réguliers des Régiments d'Infanterie légère

0

10

Infanterie Ordre dispersé, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Vétérans,

Open order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Veteran,

"bataillon de renfort" après 1807/ /

bataillon de réserve puis "Forstaerkningsbatalioner" des Régiments d'Infanterie légère

0

10

Infanterie Ordre dispersé, Mousquet à pierre, Baïonnettes,

Open order Infantry, Flintlocks, Bayonet,

0/ /

Bataillons des Corps de chasseurs

0

20

Infanterie Ordre dispersé, Fusil rayé à silex, Baïonnettes, Vétérans,

Open order Infantry, Muzzle loading rifle, Bayonet, Veteran,

levés 1808/ /

Bataillons d'infanterie de volontaires pour la défense territoriale

0

10

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Recrues,

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Raw,

2 levés 1807 + 1 1808/ /

Bataillons de chasseurs volontaires pour la défense territoriale

0

15

Infanterie Ordre dispersé, Mousquet à pierre, Baïonnettes,

Open order Infantry, Flintlocks, Bayonet,

De 1807 à 1808/ /

Bataillons de milice "Landwaern" de Seeland

0

100

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Recrues,

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Raw,

De 1807 à 1808/ /

Bataillons de milice "Landwaern" du Jutland

0

150

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Recrues,

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Raw,

De 1807 à 1808/ /

Bataillons de milice "Landwaern" de Fionie

0

60

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Recrues,

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Raw,

De 1807 à 1808/ /

Bataillons de milice "Landwaern" des Duchés

0

45

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Recrues,

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Raw,

0/ /

Rgt de ligne ou dragons lourds (ryttere regimenter)

0

20

Cavalerie, Mousqueton à silex, Sabre, Enthousiastes

Cavalry, Flint cavalry gun, Sabre, Enthousiasts

0/ /

Régiments de dragons légers danois (lette dragonregimenter)

5

20

Cavalerie Ordre dispersé, Mousqueton à silex, Sabre, Enthousiastes

Open order Cavalry, Flint cavalry gun, Sabre, Enthousiasts

0/ /

Régiment de hussards (husarregimentet)

0

5

Cavalerie Ordre dispersé, Mousqueton à silex, Sabre, Enthousiastes

Open order Cavalry, Flint cavalry gun, Sabre, Enthousiasts

Après 1808/ /

Bosniaker regimentet

0

5

Cavalerie Ordre dispersé, Mousqueton à silex, Lance courte, Enthousiastes

Open order Cavalry, Flint cavalry gun, Spear, Enthousiasts

1 permanent, +3 levés 1807 dissous 1814/ /

Régiments de cavalerie de volontaires (Ridende Jægerkorps)

0

20

Cavalerie Ordre dispersé, Mousqueton à silex, Sabre,

Open order Cavalry, Flint cavalry gun, Sabre,

1 pour 2 Cies d'artillerie à pied avant/ /

Compagnies d'artillerie lourde à pied (pièces de 12)

0

10

Servant d'artillerie à pied , Canon 12 à 17 livres, Arme Improvisée,

Foot Artilery crew, 12 to 17 Pnd Gun, Peasan weapon,

1 pour 3 unités d'infanterie/ /

Compagnies d'artillerie à pied (Fodbatteri) (pièces de 6)

10

35

Servant d'artillerie à pied , Canon 4 à 7 livres, Arme Improvisée,

Foot Artilery crew, 4 to 7 Pnd Gun, Peasan weapon,

A la place du précédent - créées en 1808/ /

Compagnies d'artillerie à pied (Fodbatteri) de réserve (pièces de 6)

0

35

Servant d'artillerie à pied , Canon 4 à 7 livres, Arme Improvisée,

Foot Artilery crew, 4 to 7 Pnd Gun, Peasan weapon,

A la place du précédent/ /

Compagnies d'artillerie légère à pied (Korende Batteri) (pièces de 3)

0

30

Servant d'artillerie à pied , Canon moins 4 livres, Arme Improvisée,

Foot Artilery crew, Under 4pnd Gun, Peasan weapon,

A la place du précédent ; 6 créées en 1808, +1 en 1809, +2 en 1810/ /

Compagnies d'artillerie légère à pied (Korende Batteri) de réserve (pièces de 3)

0

45

Servant d'artillerie à pied , Canon moins 4 livres, Arme Improvisée,

Foot Artilery crew, Under 4pnd Gun, Peasan weapon,

A la place du précédent ; créée en 1808 devenue en 1809 artillerie légère à pied (Korende Batteri)/ /

8ème Compagnie d'artillerie à pied de réserve (Obusiers de 36 et de 20 livres)

0

5

Servant d'artillerie à pied , Caronnade plus de 20 livres, Arme Improvisée,

Foot Artilery crew, Over 20 Pounds Caronad, Peasan weapon,

A la place du précédent ; créées en 1808 devenues en 1810 artillerie légère à pied (Korende Batteri)/ /

Compagnies d'artillerie à fusées à pied (Fusées Congrève) de réserve

0

10

Servant d'artillerie à pied , Fusées Congrève, Arme Improvisée,

Foot Artilery crew, Congreve rockets, Peasan weapon,

A la place du précédent ; créées en 1813 jamais utilisées./ /

Compagnies du «  Corps d'artillerie à fusées  » de réserve (Fusées Congrève)

0

10

Servant d'artillerie à pied , Fusées Congrève, Arme Improvisée,

Foot Artilery crew, Congreve rockets, Peasan weapon,

1 pour 2 unités d'infanterie - supprimées vers 1809/ /

Unités d'«  amuseteer  » (Amusettes - canons de 1 livre) des régiments de ligne regroupées

10

75

Servant d'artillerie à pied , Canon moins 4 livres, Arme Improvisée,

Foot Artilery crew, Under 4pnd Gun, Peasan weapon,

1 pour 3 unités de cavalerie - 2 compagnies, 3 créées entre 1808 et 1812, 1 rééquipée en 1813/ /

Compagnies d'artillerie légère à cheval (Ridende Artillerie) (pièces de 3)

0

25

Servant d'artillerie volante , Canon moins 4 livres, Arme Improvisée,

Horse Artilery crew, Under 4pnd Gun, Peasan weapon,

A la place du précédent ; 1813 / 1814/ /

Compagnies d'artillerie légère à cheval (Ridende Artillerie) rééquipée en pièces françaises de 6 livres

0

5

Servant d'artillerie volante , Canon 4 à 7 livres, Arme Improvisée,

Horse Artilery crew, 4 to 7 Pnd Gun, Peasan weapon,

Seulement si le Roi ou le Prince héritier sont présents

Bataillon de la Garde du Roi créé en 1807/ /

Den Kongl. Livgarde til Fods

0

5

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Vétérans, Enthousiastes

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Veteran, Enthousiasts

(Gardes du Corps du Roi) après 1809/ /

«  Kongens Livkorps  » (Gardes du Corps du Roi)

0

10

Infanterie Ordre dispersé, Fusil rayé à silex, Baïonnettes, Vétérans, Enthousiastes

Open order Infantry, Muzzle loading rifle, Bayonet, Veteran, Enthousiasts

0/ /

Régiment de cavalerie de la garde (Den Kongl. Livgarde Til Hest)

0

5

Cavalerie, Mousqueton à silex, Sabre, Vétérans, Enthousiastes

Cavalry, Flint cavalry gun, Sabre, Veteran, Enthousiasts

0/ /

Passer tout MCD en MCM

0

50

Cavalerie, ,, Non armé,

Cavalry, ,, Unarmed,

/ /

Passer tout IPD en IPS

0

75

Infanterie Ordre serré, ,, Non armé,

Close order Infantry, ,, Unarmed,

Caractéristiques en CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

Troupe

Min

Max

Type

Ord

Cui

Bou

Vies

Act

Red

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Notes Tir

Arme de mêlée

Fac

RS

C/Fig

Notes C&C

Disponibilité

Bataillons réguliers des Régiments de la Garde

0

20

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

E

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

 

0/ /

"Forstaerkningsbatalioner" des Régiments de la Garde

0

20

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

 

"bataillon de renfort" après 1807/ /

Bataillons réguliers des Régiments de ligne

30

120

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

E

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

 

0/ /

"Forstaerkningsbatalioner" des Régiments de ligne

0

120

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

R

E

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

 

0/ /

«  Kobenhavns Inf.Regiment  »

0

15

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

 

Garnison permanente de Copenhague ; 2 bataillons en 1808, 3 après 1811/ /

«  Marinekorpset  », en 1803 «  Marineregimentet  »

0

20

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

 

Si près de mer ou île ; 2 bataillons, 4 en 1803, dissous en 1811/ /

«  Konprinsens Livkorps  »

0

10

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

E

Fusil rayé à silex

5

4

1

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

 

(Gardes du Corps du Prince héritier), unité de volontaires levée 1801, intégrée dans l'Armée régulière en 1808/ /

Bataillons réguliers des Régiments d'Infanterie légère

0

10

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

V

M

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

 

0/ /

bataillon de réserve puis "Forstaerkningsbatalioner" des Régiments d'Infanterie légère

0

10

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

M

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

 

"bataillon de renfort" après 1807/ /

Bataillons des Corps de chasseurs

0

20

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

V

M

Fusil rayé à silex

5

4

1

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

 

0/ /

Bataillons d'infanterie de volontaires pour la défense territoriale

0

10

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

R

M

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

 

levés 1808/ /

Bataillons de chasseurs volontaires pour la défense territoriale

0

15

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

M

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

 

2 levés 1807 + 1 1808/ /

Bataillons de milice "Landwaern" de Seeland

0

100

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

R

M

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

 

De 1807 à 1808/ /

Bataillons de milice "Landwaern" du Jutland

0

150

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

R

M

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

 

De 1807 à 1808/ /

Bataillons de milice "Landwaern" de Fionie

0

60

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

R

M

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

 

De 1807 à 1808/ /

Bataillons de milice "Landwaern" des Duchés

0

45

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

R

M

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

 

De 1807 à 1808/ /

Rgt de ligne ou dragons lourds (ryttere regimenter)

0

20

MCM

OM

0

0

1

4

5

1

N

E

Mousqueton à silex

3

5

2

1

Tir monté= -1 tir/tour - Ignore armure

Sabre

5

0

1

 

0/ /

Régiments de dragons légers danois (lette dragonregimenter)

5

20

MCD

OD

0

0

1

5

6

0

N

E

Mousqueton à silex

3

5

2

1

Tir monté= -1 tir/tour - Ignore armure

Sabre

5

0

1

 

0/ /

Régiment de hussards (husarregimentet)

0

5

MCD

OD

0

0

1

5

6

0

N

E

Mousqueton à silex

3

5

2

1

Tir monté= -1 tir/tour - Ignore armure

Sabre

5

0

1

 

0/ /

Bosniaker regimentet

0

5

MCD

OD

0

0

1

5

6

0

N

E

Mousqueton à silex

3

5

2

1

Tir monté= -1 tir/tour - Ignore armure

Lance courte

4

0

1

 

Après 1808/ /

Régiments de cavalerie de volontaires (Ridende Jægerkorps)

0

20

MCD

OD

0

0

1

5

6

0

N

M

Mousqueton à silex

3

5

2

1

Tir monté= -1 tir/tour - Ignore armure

Sabre

5

0

1

 

1 permanent, +3 levés 1807 dissous 1814/ /

Compagnies d'artillerie lourde à pied (pièces de 12)

0

10

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon 12 à 17 livres

12

4

1

2

Ignore armure

Arme Improvisée

6

0

1

 

1 pour 2 Cies d'artillerie à pied avant/ /

Compagnies d'artillerie à pied (Fodbatteri) (pièces de 6)

10

35

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon 4 à 7 livres

8

5

2

2

Ignore armure

Arme Improvisée

6

0

1

 

1 pour 3 unités d'infanterie/ /

Compagnies d'artillerie à pied (Fodbatteri) de réserve (pièces de 6)

0

35

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon 4 à 7 livres

8

5

2

2

Ignore armure

Arme Improvisée

6

0

1

 

A la place du précédent - créées en 1808/ /

Compagnies d'artillerie légère à pied (Korende Batteri) (pièces de 3)

0

30

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon moins 4 livres

6

5

2

2

Ignore armure

Arme Improvisée

6

0

1

 

A la place du précédent/ /

Compagnies d'artillerie légère à pied (Korende Batteri) de réserve (pièces de 3)

0

45

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon moins 4 livres

6

5

2

2

Ignore armure

Arme Improvisée

6

0

1

 

A la place du précédent ; 6 créées en 1808, +1 en 1809, +2 en 1810/ /

8ème Compagnie d'artillerie à pied de réserve (Obusiers de 36 et de 20 livres)

0

5

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Caronnade plus de 20 livres

6

4

1

3

Ignore armure

Arme Improvisée

6

0

1

 

A la place du précédent ; créée en 1808 devenue en 1809 artillerie légère à pied (Korende Batteri)/ /

Compagnies d'artillerie à fusées à pied (Fusées Congrève) de réserve

0

10

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Fusées Congrève

8

5

1

2

Tir courbe - Effet incendiaire - Ignore armure

Arme Improvisée

6

0

1

 

A la place du précédent ; créées en 1808 devenues en 1810 artillerie légère à pied (Korende Batteri)/ /

Compagnies du «  Corps d'artillerie à fusées  » de réserve (Fusées Congrève)

0

10

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Fusées Congrève

8

5

1

2

Tir courbe - Effet incendiaire - Ignore armure

Arme Improvisée

6

0

1

 

A la place du précédent ; créées en 1813 jamais utilisées./ /

Unités d'«  amuseteer  » (Amusettes - canons de 1 livre) des régiments de ligne regroupées

10

75

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon moins 4 livres

6

5

2

2

Ignore armure

Arme Improvisée

6

0

1

 

1 pour 2 unités d'infanterie - supprimées vers 1809/ /

Compagnies d'artillerie légère à cheval (Ridende Artillerie) (pièces de 3)

0

25

SAV

OM

0

0

1

3

1

5

N

M

Canon moins 4 livres

6

5

2

2

Ignore armure

Arme Improvisée

6

0

1

 

1 pour 3 unités de cavalerie - 2 compagnies, 3 créées entre 1808 et 1812, 1 rééquipée en 1813/ /

Compagnies d'artillerie légère à cheval (Ridende Artillerie) rééquipée en pièces françaises de 6 livres

0

5

SAV

OM

0

0

1

3

1

5

N

M

Canon 4 à 7 livres

8

5

2

2

Ignore armure

Arme Improvisée

6

0

1

 

A la place du précédent ; 1813 / 1814/ /

Seulement si le Roi ou le Prince héritier sont présents

Den Kongl. Livgarde til Fods

0

5

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

V

E

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

 

Bataillon de la Garde du Roi créé en 1807/ /

«  Kongens Livkorps  » (Gardes du Corps du Roi)

0

10

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

V

E

Fusil rayé à silex

5

4

1

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

 

(Gardes du Corps du Roi) après 1809/ /

Régiment de cavalerie de la garde (Den Kongl. Livgarde Til Hest)

0

5

MCM

OM

0

0

1

4

5

1

V

E

Mousqueton à silex

3

5

2

1

Tir monté= -1 tir/tour - Ignore armure

Sabre

5

0

1

 

0/ /

Passer tout MCD en MCM

0

50

MCM

OM

0

0

1

4

5

1

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

Non armé

0

0

1

 

0/ /

Passer tout IPD en IPS

0

75

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

Non armé

0

0

1

 

/ /

Les minima sont donnés pour des armées d'environ 3000 points, permettant de longues parties d'une soirée entière. Pour des parties plus courtes, n'hésitez pas à les diviser.