Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits : 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables : de Qadesh à La Marne
T 1 : Armées Antiques et Médiévales
T1.1 : L'Europe
T1.2 : L'Asie
T1.3 : Le Reste
T 2 : Armées 1500-1700
T 3 : Armées 1700-1790
T 4 : Armées 1790-1850
T 5 : Armées 1850-1925
T 6 : Armées Imaginaires
Plans de Terrains pour "combats de rencontre"
Scénarios (Plans de terrains + conditions de victoire)
Nous contacter par Messenger pour :
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste
Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

- Les Armées de l'Ere Napoléonienne -

Liste NAES 01 - Espagnols (1793 - 1808)

Cette liste représente les forces du Royaume d'Espagne jusqu'à l'entrée des Troupes Françaises en Espagne et le débarquement anglais au Portugal en Aout 1808

Au XVIIIe siècle, l'Espagne perd de son influence tant en Europe qu'outre-mer. Les principales causes de ce déclin sont une crise économique qui touche en particulier les colonies espagnoles, le relatif isolement de l'Espagne et la rivalité avec la Grande-Bretagne. La tentative de Philippe V de reprendre une partie de l'Italie déclenche la guerre de 1718-1720, qui voit la défaite de l'Espagne qui, dès lors, réduit ses ambitions. Selon l'entente tacite du pacte de Famille, l'Espagne est solidaire de la France au moment de la guerre de Sept Ans. Le traité de Paris du 10 février 1763 met fin à ce conflit à la suite duquel l'Espagne perd la Floride mais récupère la Louisiane française. En 1776, l'Espagne s'engage aux côtés de la France et des insurgés américains dans la guerre d'indépendance des États-Unis. Cette participation lui permet de reprendre d'importants territoires en Amérique du Nord et notamment la Floride.

Le roi Charles III redresse ainsi quelque peu le pays, jusqu'à son décès le 14 décembre 1788. Son fils Charles IV lui succède. Mais le nouveau souverain est un personnage effacé, complaisant et sous l'influence de sa femme Marie-Louise de Parme. Il nomme l'amant de celle-ci, Manuel Godoy, chef du gouvernement en 1792. La Révolution française voisine, suscite une forte hostilité parmi la population espagnole. Et après l'exécution de Louis XVI en 1793, le souverain madrilène de la dynastie Bourbon déclare la guerre à la jeune République. Ce conflit tourne à l'avantage des Français et l'Espagne signe en 1795 le Traité de Bâle, par lequel elle abandonne la partie orientale de l'île de Saint Domingue à la France. Mais les liens entre les deux États se resserrent peu après, avec le traité de San Ildefonso de 1796. Pour autant, tous les conflits ne sont pas réglés. La flotte espagnole est défaite par les Britanniques au cap Saint-Vincent. À la suite de quoi Manuel Godoy doit démissionner en 1798.

Un nouveau traité est signé à San Ildefonso en 1800 par lequel la Louisiane est restituée à la France, qui l'avait cédée en 1762. En 1801 Manuel Godoy reste très influent à la cour de Charles IV, qui compte sur lui pour entretenir de bonnes relations avec Napoléon Bonaparte, alors 1er consul de la République française. De fait, les deux États s'entendent pour envahir le Portugal, au cours de la guerre dite des oranges. L'armée espagnole, menée par Manuel Godoy, la remporte en un mois. Un nouvel équilibre entre les puissances européennes se profile. Un traité de paix est signé à Amiens en 1802 entre le Royaume-Uni d'une part, la France, les Pays-Bas et l'Espagne d'autre part. Mais les intérêts espagnols y sont sacrifiés : les Britanniques restituent l'île de Minorque mais la souveraineté portugaise est confortée. L'équilibre est éphémère. Les hostilités reprennent quand William Pitt prend la tête du gouvernement à Londres, ainsi que de la troisième Coalition contre la France. En 1805 face à la flotte britannique, les deux marines alliées, espagnole et française, sont vaincues à Trafalgar.

Voir Armée Suivante : Espagne 1808-1813
.

Figurines peinte par http://www.warcolours.net

De 1793 à 1808

La France révolutionnaire déclara la guerre à l'Espagne le 7 mars 1793, ce qui conduisit les armées espagnoles dans le Roussillon et à l'occupation de Toulon. Puis les français envahirent le nord de l'Espagne jusqu'au traité de Bâle le 22 juillet 1795. A partir d'août 1796, l'Espagne fut en guerre avec l'Angleterre, avec la perte de Minorque en novembre 1798 et l'invasion du Portugal en 1801 dans la « Guerre des Oranges ».

En 1807, l'Espagne fournit une armée pour les côtes de la Baltique (voir division de La Romana) tandis que Junot mena une nouvelle invasion du Portugal qui aboutit à Lisbone. En mars 1808, le Roi Charles IV puis son fils Ferdinand abdiquèrent sous la pression en faveur du frère de Napoléon, Joseph Bonaparte. Comme ce ne fut pas accepté par la population et les Cortès, ce fut le début de la Guere d'Espagne.

Composition

Garde royale

Gardes du Corps :

une unité de cavalerie
une batterie d'artillerie légère « Brigada de Artilleria Volante »
Compagnie des Hallebardiers de la Garde : garde des Palais
Garde Espagnole à Pied : un régiment 6 bataillons ramenés à 3 en 1803 plus 1 compagnie d'artillerie les « Cazadores Artilleros » par bataillon, supprimés en 1803.
Garde Wallone à Pied : un régiment 6 bataillons ramenés à 3 en 1803.
Carabiniers royaux « Carabineros reales » : un régiment de cavalerie de ligne
Unités légère des Carabiniers royaux, la « Guardia des Almirante » : un escadron de hussards et un de chasseurs à cheval, rattachés aux carabiniers.

Infanterie

Infanterie de ligne

Régiments à 2 bataillons de 5 compagnies dont 1 de grenadiers, passés à 3 bataillons de 4 compagnies dont 2 compagnies de grenadiers au 1er bataillon après 1802.
32 régiments espagnols en 1793, 33 en 1794, 34 en 1796 (avec le Régiment de Bourbon émigrés). 4 au Danemark en 1807.
10 régiments étrangers dont 3 irlandais, 1 italien et 6 suisses (le 6ème formé en 1796).

Infanterie légère

Bataillons d'infanterie légère (8 en 1793, 8 en 1794, 9 en 1795, 12 en 1802). 2 au Danemark en 1807.
« Tercios Espagnoles de Texas » : 2 bataillons d'infanterie légère levés en 1804 mais restés à Cadix.
Compagnies indépendantes de la Côte de Grenade (défense contre les barbaresques) : une unité de 11 compagnies.

Infanterie milice

Milices provinciales : 42 régiments de milice à 1 bataillon, utilisés comme garnisons.
8 bataillons de grenadiers de milice rassemblés.
114 compagnies de milice urbaine dans 13 villes, qui ne participèrent pas aux combats.

Infanterie émigrés français

Légion de Saint-Simon (émigrés) : 1 bataillon de 6 compagnies levé en juin 1793, inclus dans le Régiment de Bourbon en 1796.
Légion de Valespir puis de la Frontière (1794) (émigrés) : 1 bataillon de montagnards du Roussillon inclus dans le Régiment de Bourbon en 1796.
Légion de Pannetier puis de la Reine (1794) (émigrés) : 1 bataillon d'infanterie légère de 6 compagnies inclus dans le Régiment de Bourbon en 1796.
Hussards de la Légion de Pannetier (émigrés) : 1 bataillon de hussards à pied (infanterie légère) de 3 compagnies dissout en 1796.
Royal-Provence (émigrés)  régiment levé en novembre 1793 lors de l'occupation de Toulon et évacué en Espagne le 21 décembre. Incorporé dans la Légion de la Reine en juin 1794.
Royal Roussillon (émigrés)  régiment levé en janvier 1794 à Brcelonne. Fort d'un bataillon environ et très indicipliné, incorporé dans la Légion de la Reine en juin 1796.

Infanterie de Marine

12 bataillons de 6 compagnies, réduits à 4 le 2 décembre 1806.
Quelques compagnies de volontaires locaux d'infanterie de marine, surtout outre-mer.

Cavalerie

24 régiments de cavalerie lourde, de dragons et de cavalerie légère, souvent fortement en sous-effectifs. 3 de cavalerie lourde, et 2 de dragons au Danemark en 1807.
13 régiments de cavalerie lourde
8 régiments de Dragons, transformés de 1803 à 1805 en cavalerie légère.

Cavalerie légère

Régiments de chasseurs à cheval : 1 en 1793, 7 en 1803 et 2 en 1805
Régiments de hussards : 1 en 1793, 6 en 1803 et 2 en 1805

Artillerie

Le déplacement des pièces était lent car fait par des trains de mules. Pièces Gribeauval de 4, 8 et 12 livres. Pièces système Vallières de 16 et 24 en forteresses et garnisons.
Royal Cuerpo of Artilleria :
1793 : 6 bataillons de 4 compagnies (ou batteries) de 6 pièces
1802 : 5 régiments à 2 bataillons de 4 compagnies à pied et 1 à cheval
1806 : 4 régiments à 2 bataillons de 4 compagnies à pied et 1 à cheval
15 compagnies régulières d'artillerie de Garnison (forteresses)
74 compagnies d'artillerie de milice
4 compagnies d'artillerie de milice urbaine
Artillerie de marine de 20 brigades, fort réduit après Trafalgar.

Nom

Min

Max

Description en Français

English Description

Condition et note

Régiments espagnols de ligne à 2 bataillons

4

68

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Hésitants

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Wavering

32 régiments en 1793, 33 en 1794, 34 en 1796. 4 au Danemark en 1807.

Régiments étrangers de ligne à 2 bataillons

0

20

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes,

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet,

-

bataillons d'infanterie de Marine

0

12

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Hésitants

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Wavering

réduits à 4 le 2 décembre 1806.

Bataillons d'infanterie légère

1

12

Infanterie Ordre dispersé, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Hésitants

Open order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Wavering

8 en 1793, 8 en 1794, 9 en 1795, 12 en 1802. 2 au Danemark en 1807.

«  Tercios Espagnoles de Texas  »

0

2

Infanterie Ordre dispersé, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Hésitants

Open order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Wavering

levés en 1804 mais restés à Cadix.

Compagnies indépendantes de la Côte de Grenade regroupées

0

1

Infanterie Ordre dispersé, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Recrues, Hésitants

Open order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Raw, Wavering

-

Régiments de miliceprovinciales 

0

42

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Recrues, Hésitants

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Raw, Wavering

-

Bataillons de grenadiers de milice provinciales  rassemblés.

0

8

Infanterie Ordre dispersé, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Vétérans, Hésitants

Open order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Veteran, Wavering

1 pour 4 unités de milice

Compagnies de milice urbaine réunies

0

20

Infanterie Ordre dispersé, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Recrues, Couards

Open order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Raw, Cowards

-

Régiments de cavalerie lourde

0

13

Cavalerie, ,, Latte, Hésitants

Cavalry, ,, Straight Sabre, Wavering

1 pour 3 cavaleries légères – 3 au Danemark en 1807.

Régiments de Dragons

0

8

Infanterie montée , Fusil de dragon à silex, Arme de poing, Hésitants

Order Mounted Infantry, Dragoon flintlock, Side arm, Wavering

transformés en cavalerie lourde en 1805

Régiments de Dragons

0

8

Cavalerie, Fusil de dragon à silex, Arme de poing, Hésitants

Cavalry, Dragoon flintlock, Side Arm, Wavering

Remplace une cavalerie lourde à volonté - créés en 1805, 2 au Danemark en 1807.

Régiments de chasseurs à cheval

2

7

Cavalerie Ordre dispersé, Mousqueton à silex, Sabre, Hésitants

Open order Cavalry, Flint cavalry gun, Sabre, Wavering

1 en 1793, 7 en 1803 et 2 en 1805

Régiments de hussards

0

6

Cavalerie Ordre dispersé, Mousqueton à silex, Sabre, Hésitants

Open order Cavalry, Flint cavalry gun, Sabre, Wavering

1 en 1793, 6 en 1803 et 2 en 1805

Royal Cuerpo of Artilleria  ; pièces Gribeauval de 4

1

24

Servant d'artillerie à pied , Canon 4 à 7 livres, Arme de poing,

Foot Artilery crew, 4 to 7 Pnd Gun, Side arm,

1 pour 4 unités d'infanterie - 1793  : 14 - 1802  : 24 - 1806  : 19

Royal Cuerpo of Artilleria  ; pièces Gribeauval de 8

0

42

Servant d'artillerie à pied , Canon de 8 à 11 livres, Arme de poing,

Foot Artilery crew, 8 to 11 Pnd Gun, Side arm,

Remplace le 3ème précédent - 1793  : 8 - 1802  : 12 - 1806  : 10

Royal Cuerpo of Artilleria  ; pièces Gribeauval de 12

0

4

Servant d'artillerie à pied , Canon 12 à 17 livres, Arme de poing,

Foot Artilery crew, 12 to 17 Pnd Gun, Side arm,

Remplace le précédent - 1793  : 2 - 1802  : 4 - 1806  : 3

Royal Cuerpo of Artilleria  - artillerie à cheval

0

10

Servant d'artillerie volante , Canon 4 à 7 livres, Arme de poing,

Horse Artilery crew, 4 to 7 Pnd Gun, Side Arm,

1 pour 3 unités de cavalerie - 1802  : 10 - 1806  : 6

Compagnies d'artillerie de milice – pièces de 4

0

40

Servant d'artillerie à pied , Canon 4 à 7 livres, Dague, Recrues, Hésitants

Foot Artilery crew, 4 to 7 Pnd Gun, Knife, Raw, Wavering

1 pour 2 unités de milice

Compagnies d'artillerie de milice – pièces de 8

0

34

Servant d'artillerie à pied , Canon de 8 à 11 livres, Dague, Recrues, Hésitants

Foot Artilery crew, 8 to 11 Pnd Gun, Knife, Raw, Wavering

1 pour 2 unités de pièces de 4 de milice

Compagnies régulières d'artillerie de Garnison (forteresses)

0

15

Servant d'artillerie à pied , Canon 12 à 17 livres, Dague,

Foot Artilery crew, 12 to 17 Pnd Gun, Knife,

Remplace une pièce de milice

Compagnies d'artillerie de milice urbaine

0

4

Servant d'artillerie à pied , Canon de 8 à 11 livres, Dague,

Foot Artilery crew, 8 to 11 Pnd Gun, Knife,

Remplace une pièce de milice

Artillerie de marine

0

6

Servant d'artillerie à pied , Canon 12 à 17 livres, Arme de poing,

Foot Artilery crew, 12 to 17 Pnd Gun, Side arm,

1 pour 3 unités d'infanterie de marine

Seulement si le Roi ou un Prince du sang est général

Garde Espagnole à Pied

0

6

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Enthousiastes

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Enthousiasts

ramenés à 3 en 1803 – 1 pour 4 unités de ligne

Garde Wallone à Pied

0

6

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Vétérans, Enthousiastes

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Veteran, Enthousiasts

ramenés à 3 en 1803 – 1 pour 4 unités de ligne

Gardes du Corps

0

1

Cavalerie, ,, Latte, Enthousiastes

Cavalry, ,, Straight Sabre, Enthousiasts

1 pour 3 unités de ligne

Carabiniers royaux «  Carabineros reales  »

0

1

Cavalerie, ,, Latte, Enthousiastes

Cavalry, ,, Straight Sabre, Enthousiasts

1 pour 3 unités de légère

Unités légère des Carabiniers royaux, la «  Guardia des Almirante  »

0

1

Cavalerie Ordre dispersé, Mousqueton à silex, Sabre, Vétérans, Hésitants

Open order Cavalry, Flint cavalry gun, Sabre, Veteran, Wavering

-

Batterie d'artillerie légère «  Brigada de Artilleria Volante  » des Gardes du Corp

0

3

Servant d'artillerie à pied , Canon 4 à 7 livres, Arme de poing, Vétérans,

Foot Artilery crew, 4 to 7 Pnd Gun, Side arm, Veteran,

Si les Gardes du Corps sont présents.

«  Cazadores Artilleros  » de la Garde Espagnole à Pied

0

6

Servant d'artillerie à pied , Canon 4 à 7 livres, Arme de poing, Vétérans,

Foot Artilery crew, 4 to 7 Pnd Gun, Side arm, Veteran,

ramenés à 3 en 1803 – Si 2 unités de garde à pied

Emigrés français de 1794 à 1796

Légion de Saint-Simon (émigrés)

0

1

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Enthousiastes

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Enthousiasts

-

Royal-Provence (émigrés)

0

2

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes,

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet,

novembre 1793 à juin 1794.

Royal Roussillon (émigrés)

0

1

Infanterie Ordre serré, Mousquet à pierre, Baïonnettes, Recrues,

Close order Infantry, Flintlocks, Bayonet, Raw,

janvier 1794 à juin 1796

Légion de Valespir puis de la Frontière (émigrés)

0

1

Infanterie Ordre dispersé, Mousquet à pierre, Baïonnettes,

Open order Infantry, Flintlocks, Bayonet,

1794 à 1796.

Légion de Pannetier puis de la Reine (émigrés)

0

1

Infanterie Ordre dispersé, Mousquet à pierre, Baïonnettes,

Open order Infantry, Flintlocks, Bayonet,

1794 à 1796.

Hussards de la Légion de Pannetier (émigrés)

0

1

Infanterie Ordre dispersé, Mousquet à pierre, Baïonnettes,

Open order Infantry, Flintlocks, Bayonet,

bataillon de hussards à pied dissout en 1796.

Par exception, les minima et maxima sont donnés ici en bataillons d'infanterie, régiments de cavalerie et batteries (ou compagnies) d'artillerie. Ils représentent la totalité des troupes disponibles. Il est conseillé aux joueurs de s'inspirer des ordres de bataille historiques que l'on trouve facilement sur le net, notamment sur le site Le Jeu D'Histoire

Caractéristiques en CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

Troupe

Min

Max

Type

Ord

Cui

Bou

Vies

Act

Red

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Notes Tir

Arme de mêlée

Fac

RS

C/Fig

Notes C&C

Spécial

Condition et note

Régiments espagnols de ligne à 2 bataillons

4

68

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

H

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

32 régiments en 1793, 33 en 1794, 34 en 1796. 4 au Danemark en 1807.

Régiments étrangers de ligne à 2 bataillons

0

20

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

-

bataillons d'infanterie de Marine

0

12

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

H

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

réduits à 4 le 2 décembre 1806.

Bataillons d'infanterie légère

1

12

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

H

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

8 en 1793, 8 en 1794, 9 en 1795, 12 en 1802. 2 au Danemark en 1807.

«  Tercios Espagnoles de Texas  »

0

2

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

H

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

levés en 1804 mais restés à Cadix.

Compagnies indépendantes de la Côte de Grenade regroupées

0

1

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

R

H

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

-

Régiments de miliceprovinciales 

0

42

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

R

H

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

-

Bataillons de grenadiers de milice provinciales  rassemblés.

0

8

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

V

H

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

1 pour 4 unités de milice

Compagnies de milice urbaine réunies

0

20

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

R

C

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

-

Régiments de cavalerie lourde

0

13

MCM

OM

0

0

1

4

5

1

N

H

Non Tireur

0

0

0

0

-

Latte

4

0

1

-

/ /

1 pour 3 cavaleries légères – 3 au Danemark en 1807.

Régiments de Dragons

0

8

ICM

OM

0

0

1

3

3

3

N

H

Fusil de dragon à silex

4

5

2

1

Tir monté= -1 portée / -1 tir/tour - Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

transformés en cavalerie lourde en 1805

Régiments de Dragons

0

8

MCM

OM

0

0

1

4

5

1

N

H

Fusil de dragon à silex

4

5

2

1

Tir monté= -1 portée / -1 tir/tour - Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Remplace une cavalerie lourde à volonté - créés en 1805, 2 au Danemark en 1807.

Régiments de chasseurs à cheval

2

7

MCD

OD

0

0

1

5

6

0

N

H

Mousqueton à silex

3

5

2

1

Tir monté= -1 tir/tour - Ignore armure

Sabre

5

0

1

-

/ /

1 en 1793, 7 en 1803 et 2 en 1805

Régiments de hussards

0

6

MCD

OD

0

0

1

5

6

0

N

H

Mousqueton à silex

3

5

2

1

Tir monté= -1 tir/tour - Ignore armure

Sabre

5

0

1

-

/ /

1 en 1793, 6 en 1803 et 2 en 1805

Royal Cuerpo of Artilleria  ; pièces Gribeauval de 4

1

24

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon 4 à 7 livres

8

5

2

2

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

1 pour 4 unités d'infanterie - 1793  : 14 - 1802  : 24 - 1806  : 19

Royal Cuerpo of Artilleria  ; pièces Gribeauval de 8

0

42

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon de 8 à 11 livres

10

4

1

2

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Remplace le 3ème précédent - 1793  : 8 - 1802  : 12 - 1806  : 10

Royal Cuerpo of Artilleria  ; pièces Gribeauval de 12

0

4

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon 12 à 17 livres

12

4

1

2

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Remplace le précédent - 1793  : 2 - 1802  : 4 - 1806  : 3

Royal Cuerpo of Artilleria  - artillerie à cheval

0

10

SAV

OM

0

0

1

3

1

5

N

M

Canon 4 à 7 livres

8

5

2

2

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

1 pour 3 unités de cavalerie - 1802  : 10 - 1806  : 6

Compagnies d'artillerie de milice – pièces de 4

0

40

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

R

H

Canon 4 à 7 livres

8

5

2

2

Ignore armure

Dague

6

0

1

-

/ /

1 pour 2 unités de milice

Compagnies d'artillerie de milice – pièces de 8

0

34

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

R

H

Canon de 8 à 11 livres

10

4

1

2

Ignore armure

Dague

6

0

1

-

/ /

1 pour 2 unités de pièces de 4 de milice

Compagnies régulières d'artillerie de Garnison (forteresses)

0

15

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon 12 à 17 livres

12

4

1

2

Ignore armure

Dague

6

0

1

-

/ /

Remplace une pièce de milice

Compagnies d'artillerie de milice urbaine

0

4

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon de 8 à 11 livres

10

4

1

2

Ignore armure

Dague

6

0

1

-

/ /

Remplace une pièce de milice

Artillerie de marine

0

6

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon 12 à 17 livres

12

4

1

2

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

1 pour 3 unités d'infanterie de marine
Seulement si le Roi ou un Prince du sang est général

Garde Espagnole à Pied

0

6

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

E

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

ramenés à 3 en 1803 – 1 pour 4 unités de ligne

Garde Wallone à Pied

0

6

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

V

E

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

ramenés à 3 en 1803 – 1 pour 4 unités de ligne

Gardes du Corps

0

1

MCM

OM

0

0

1

4

5

1

N

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Latte

4

0

1

-

/ /

1 pour 3 unités de ligne

Carabiniers royaux «  Carabineros reales  »

0

1

MCM

OM

0

0

1

4

5

1

N

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Latte

4

0

1

-

/ /

1 pour 3 unités de légère

Unités légère des Carabiniers royaux, la «  Guardia des Almirante  »

0

1

MCD

OD

0

0

1

5

6

0

V

H

Mousqueton à silex

3

5

2

1

Tir monté= -1 tir/tour - Ignore armure

Sabre

5

0

1

-

/ /

-

Batterie d'artillerie légère «  Brigada de Artilleria Volante  » des Gardes du Corp

0

3

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

V

M

Canon 4 à 7 livres

8

5

2

2

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Si les Gardes du Corps sont présents.

«  Cazadores Artilleros  » de la Garde Espagnole à Pied

0

6

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

V

M

Canon 4 à 7 livres

8

5

2

2

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

ramenés à 3 en 1803 – Si 2 unités de garde à pied
Emigrés français de 1794 à 1796

Légion de Saint-Simon (émigrés)

0

1

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

E

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

-

Royal-Provence (émigrés)

0

2

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

novembre 1793 à juin 1794.

Royal Roussillon (émigrés)

0

1

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

R

M

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

janvier 1794 à juin 1796

Légion de Valespir puis de la Frontière (émigrés)

0

1

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

M

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

1794 à 1796.

Légion de Pannetier puis de la Reine (émigrés)

0

1

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

M

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

1794 à 1796.

Hussards de la Légion de Pannetier (émigrés)

0

1

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

M

Mousquet à pierre

4

5

2

1

Ignore armure

Baïonnettes

5

1

1

-

/ /

bataillon de hussards à pied dissout en 1796.

=======================================================================================