Liste 107 : Libyens et autres pasteurs à pieds (3000 à 1250 avant J-C)

Les libyens ont représenté une des plus graves menaces contre l'Egypte, une des plus constante surtout. Au 13ème siècle, la menace se précise avec les alliances entre les libyens et les Peuples de La Mer contre l'Egypte des Ramessides. Finalement, les libyens conquirent le nord de l'Egypte (voir ci-dessus).

Cette armée est exceptionnelle car c'est sans doute une des armées qui permet de jouer le plus grand nombre de figurines avec ces troupes à très faible prix. C'est aussi pourquoi elle est très difficile à jouer. Il est certain que le fait de placer ces troupes en unités très profondes sur un faible front rend très difficile pour l'ennemi le fait de leur faire une perte par figurine. Cette tactique de l'"édredon" peut engluer l'ennemi. En revanche, il sera très difficile de rompre l'ennemi, sans compter le risque d'être pris de flanc.
Min Max Nom Type Moral Armes
1 1 Général LMI ou LI Irr J
1 5 Sous Généraux LMI ou LI Irr J
6 50 Garde LMI Irr B J
20 60 Garde LI Irr B J
30 90 Guerriers LMI Irr C J
150 700 Guerriers LI Irr B J
0 70 donner le BLM aux javeliniers LMI      
0 100 donner le BLM aux javeliniers LI      
0 45 Archers LI Irr C AF

Parmi les principales sources d'ennuis qui guettaient les Pharaons des premières dynasties, entre 3000 et 2500 av.J.C., les Lybiens du désert tiennent une bonne place. Ces nomades forment des clans épars qui viennent piller les riches plaines de la Vallée et du Delta du Nil, mais sans organisation. Cette situation perdura jusqu'au Nouvel Empire. Au milieu du 13ème siècle av.J.C., les Lybiens feront alliance avec les "Peuples de la Mer" contre l'Egypte de la 20ème dynastie, mais sans grand succès.

Celui qui voudra jouer une telle armée devra tout d'abord s'armer de courage. Cette armée ne comprend en effet pas moins de 621 figurines! Ensuite, s'il y parvient, il lui faudra les transporter, puis les poser sur la table. Là aussi, nous atteignons des records: la surface totale des socles équivaut à 610 socles de LI soit 5490 cm2, soit encore plus d'un demi m2! Quand on sait que la surface habituelle de la zone de déploiement est d'à peine 1 m2, on voit la place que ça prend. Par contre, c'est une des armées qui découvre le plus ses ennemis, même si ce sont des Parthes!

Cette armée ne bouscule pas, elle englue. Ses 15 unités de javeliniers sont à peu près innenfonçables s'ils se présentent sur un faible front. Les unités de la garde sont là pour donner le coup de pouce à l'endroit stratégique. Quand aux archers, ils ne devraient servir que d'appui et de flanquement. Tout ennemi peut craindre cette armée mais particulièrement ses adversaires historiques: les chars légers. Heureusement pour eux, les Lybiens n'auraient sans doute jamais pu réunir les 12.200 hommes ici représentés.

 

LIBYE - 3000 av. J.C. / 74 av. J.C

 par Vincent Hérelle

            De tout temps, les habitants dispersés du désert occidental (par rapport à l'Egypte nilotique) ont été une nuisance sérieuse pour les pharaons. Des bandes armées sortaient régulièrement du désert pour piller telle ou telle partie de l'immense bande fertile le long du fleuve ou pour attaquer les marchands. Contre eux, les grands pharaons entretenaient une armée et une ligne de forteresses. De temps en temps surgissait un chef charismatique qui parvenait à grouper suffisamment de tribus autour de lui pour constituer une sérieuse menace. Les grandes tribus étaient les Tjemehu, les Tjenehu, les Meshwesh et les Libu.

            Avec le temps et la décadence de l'Egypte, tout changea car l'armée du désert dégénéra, les forteresses non entretenues disparurent dans le sable et personne n'eut plus la volonté de poursuivre les pillards libyens. Ainsi, ceux-ci s'enhardirent et s'allièrent à d'autres peuples pour attaquer l'Egypte. Au 12ème siècle, leur alliance avec les Peuples de la mer fut vaincue par le dernier des grands pharaons, RAMSES III mais, au 10ème siècle, c'est eux qui s'emparèrent du trône d'Egypte, en grande partie par suite de leur immigration massive les années précédentes. Rejetés ensuite dans le désert, ils seront tenus en respect par les Perses et les Ptolémées, avant d'être finalement conquis par Rome.

            L'armée originale est le comble de l'armée légère. C'est une armée exceptionnelle mais difficile à poser sur la table pour la simple question de la surface des socles. Cependant, peu à peu, elle se renforce en troupes de chocs et en alliés. Les masses de javeliniers légers sont difficiles à enfoncer et ne sont pas chères. Attention cependant à ne pas les utiliser sur un front trop grand qui permettrait à beaucoup d'ennemis de se concentrer sur une seule cible, et donc de provoquer une panique dévastatrice.

            Cette liste, seulement les troupes avant 1250, peut aussi servir pour les peuples nomades à l'orient de l'Egypte (entre le Nil et la Mer Rouge et dans le désert du Sinaï, voire d'Arabie) que sont les Shaasu, les Sutu, les Hanu, les Apiru (qui seraient les futurs hébreux) et les Banu-yamin (les futurs Benjaminites).

 

Général en chef comme Garde ou Guerrier.................................................................................. 1
      monter sur un âne.................................................................................................................. 0 à 1

Sous-général comme Guerrier...................................................................................................... 0 à 3

Gardes : LMI, Irr.B, javelot ...................................................................................................... 0 à 17

Archers légers : LI, Irr.C, arc faible, couteau.............................................................................. 0 à 70
      remplacer le couteau par une arme de poing..................................................................... à volonté

Guerriers : LI, Irr.C, pierre lancée à la main........................................................................... 200 à 900
      remplacer le couteau par une arme de poing..................................................................... à volonté
      remplacer la pierre lancée à la main par le bâton de jet (bâton lancé à la main)................... à volonté
      remplacer la pierre lancée à la main par le javelot.............................................................. à volonté
      donner le bouclier................................................................................................................ 0 à 45

Après 1250 av. J.C.

Passer les généraux sur chariots LCh 2 cv, 1 combattant Irr.B Javelot........................................... 0 à 2

Chariots : LCh 2 cv, Irr.B, 1 combattant Javelot......................................................................... 2 à 15
      Remplacer pour les archers l'arc faible par l'arc................................................................ à volonté 

Après 660 av. J.C.

 Passer les généraux sur chariots LCh 4 cv, 1 combattant Irr.B Javelot..................................... à volonté

Passer les chariots en LCh 4 cv.............................................................................................. à volonté

Après 475 av. J.C.

 Donner le bouclier aux guerriers avec javelot.......................................................................... à volonté

Alliés Peuples de la Mer de 1230 à 1165


LIBYE - 3000 av.J.C. / 1250 av.J.C.

            Cette liste est donnée à titre indicatif des adversaires historiques de l'Egypte de la haute époque, et aussi pour permettre, le cas échéant, des armées combinées comme il en a existé à l'occasion, si le joueur peut en trouver les sources.

            C'est le comble de l'armée légère. C'est une armée exceptionnelle mais difficile à poser sur la table pour la simple question de la surface des socles.

            Les masses de javeliniers légers sont difficiles à enfoncer et ne sont pas chères. Attention à ne pas les utiliser sur un front trop grand qui permettrait à beaucoup d'ennemis de se concentrer sur une seule cible. 

Général en Chef comme Garde ou Javelinier............................................................................... 1
      monter sur un âne.................................................................................................................. 0 à 1

Sous-général comme Javelinier..................................................................................................... 0 à 2 

Gardes : LMI, Irr.B, javelot ...................................................................................................... 0 à 15

Archers légers : LI, Irr.C, arc..................................................................................................... 0 à 20

Javeliniers : LI, Irr.C, javelot.......................................................................................... 200 à 500
      remplacer le javelot par le bâton de jet (bâton lancé à la main).......................................... à volonté
      remplacer le javelot par la pierre lancée à la main.............................................................. à volonté
      donner le bouclier................................................................................................................ 0 à 20 
      donner le couteau (à la place de l'arme de poing).............................................................. à volonté

 

Tous droits réservés © Vincent Hérelle+Philippe Bondurand, 2002-2009

Introduction générale

Comment utiliser ces listes d'armées

Comment établir soi-même une liste d'armée

Addenda

Abréviation des armes

Sommaires des Listes

Sommaire Historique (incomplet mais commenté) :
1 De l'aube des temps à la guerre du péloponnèse 94 listes
2 D'Alexandre le Grand aux grandes invasions 93 listes
3 Des Armées Médiévales aux premières armes à feu 97 listes
4 Loin de la Méditerrannée (Chine, Inde, Japon, Amériques) 97 listes


Sommaire Géographique :

1 Tome 1 : L'Europe
2 Tome 2 : L'Asie
3 Tome 3 : L'Afrique, Les Amériques et l'Océanie