Liste 110 : 10 Uruk III et Sumérien premières dynasties (3000 à 2370 avant J-C)

La civilisation sumérienne est apparue selon Jean Margueron du fait que l'épeautre - céréale poussant naturellement depuis des millénaires à proximité des berges du Tigre et l'Euphrate - a permis il y a 9000 ans à l'homme d'alors de se sédentariser en remplaçant le besoin de s'alimenter au jour le jour par la possibilité de stocker des céréales, donc des aliments, sur une année. Cette mutation décisive induisit les premières structures urbaines, rendant nécessaires des travaux d'irrigation d'une exceptionnelle ampleur, sur des milliers d'hectares. La civilisation sumérienne se développa en inventant l’écriture et l’architecture.
L’apparition de cette civilisation urbaine peut paraître soudaine (vers le IVe millénaire av. J.-C. avec la Période d'Uruk). On ne sait d'ailleurs pas d'où viennent les sumériens, la langue sumérienne n'appartenant ni au groupe des langues sémitiques, ni à celui des langues indo-européennes, le fameux mythe d’"Abgad" (les Sept Sages) impute la première civilisation du pays par ces nouveaux immigrants étranges « arrivés de la mer ». Il est possible qu'ils soient venus du sous-continent indien ou d'Asie en longeant le littoral iranien. D'autres hypothèses les feraient venir du nord (Asie Mineure ou Zagros).
Pourtant certains auteurs, comme Jean Louis Huot pensent que cette civilisation est le résultat de la lente évolution par sédentarisation des communautés humaines qui occupaient le sud de la Mésopotamie depuis une dizaine de millénaires. À un certain moment, elles se sont dotées de l'outil qui leur permit de noter leur langue, le sumérien.
Cette civilisation a probablement décliné et disparu à cause de la stérilisation saline des terres agricoles (l'infiltration dans les sols des eaux d'irrigation aurait fait monter à la surface et s'y concentrer les sels minéraux contenus dans la nappe phréatique) et du déplacement géographique des lits des fleuves.

Min Max Nom Type Moral Armes S
1 1 Général Hch4 Irr B J  
    ou bien LMI Irr G A2M ou LL  
0 4 Sous Général Hch4 Irr B J  
    ou bien LMI Irr G A2M ou LL  
0 1 Général allié Hch4 Irr B J  
    ou bien LMI Irr G A2M ou LL  
6 12 Chars Hch4 Irr B 1 com J s
0 1 Statue du Dieu de la Cité SS      
0 25 Sagi (garde) LMI Reg B A2M, BLM s
125 250 Gurush MI Reg D LL ou bien LC s
0 50 Gurush LMI Reg D LL ou bien LC s
0 125 passer des gurush en HI ou LHI        
0 125 donner le bouclier à des gurush        
0 300 passer des Gurush Reg C        
0 45 passer des Gurush Reg B        
15 30 Nim LI Irr D A s
30 100 Nim LI Irr D J s
0 40 passer des Nim Reg D ou Irr C      
0 60 Bergers LI Irr D FR s
0 30 Mari LMI Reg D A  
0 20 passer les Mari LMI en LHI        
0 15 Mari LI Reg D A  
0 20 auxiliaires Hanu LMI Irr C J, BLM  
0 15 auxiliaires Hanu LI Irr C J, BLM  
Les troupes sensibles au symbôle sacré sont marquées dans la colonne S

Tous droits réservés © Vincent Hérelle+Philippe Bondurand, 2002-2009

Introduction générale

Comment utiliser ces listes d'armées

Comment établir soi-même une liste d'armée

Addenda

Abréviation des armes

Sommaires des Listes

Sommaire Historique (incomplet mais commenté) :
1 De l'aube des temps à la guerre du péloponnèse 94 listes
2 D'Alexandre le Grand aux grandes invasions 93 listes
3 Des Armées Médiévales aux premières armes à feu 97 listes
4 Loin de la Méditerrannée (Chine, Inde, Japon, Amériques) 97 listes


Sommaire Géographique :

1 Tome 1 : L'Europe
2 Tome 2 : L'Asie
3 Tome 3 : L'Afrique, Les Amériques et l'Océanie