Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits : 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables : de Qadesh à La Marne
T 1 : Armées Antiques et Médiévales
T1.1 : L'Europe
T1.2 : L'Asie
T1.3 : Le Reste
T 2 : Armées 1500-1700
T 3 : Armées 1700-1790
T 4 : Armées 1790-1850
T 5 : Armées 1850-1925
T 6 : Armées Imaginaires
Champs de Bataille
Scénarios
Nous contacter par Messenger pour :
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste

Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

- Les Armées Germaines -

Armée 265 : Burgondes (250 à 534 après J-C)

L'Histoire

Les Germains sont originaires du Nord de l'Allemagne actuelle et de Scandinavie. Vers l'époque de J.C., ils commencèrent à s'étendre vers le Sud et à se scinder en tribus diverses. Les Burgondes sont parmi les plus calmes de ces tribus. Ils passèrent des plaines de la Vistule au bord du Rhin vers l'an 300 ap.J.C.. En 435, les Huns d'Attila déferlèrent. Les Burgondes furent écrasés en 436 et s'installèrent dans l'Empire Romain comme "Foederati" aux environs de Genève. Avec l'écroulement de l'Empire Romain, ils annexèrent toute la vallée du Rhône et seront définitivement vaincus par les Francs en 534. La Burgondie deviendra, plus tard, la Bourgogne.

Après avoir perdu sa dynastie royale, son encadrement et son armée lors de la sanglante défaite de 436-437, une partie des Burgondes de l'est du Rhin dut se soumettre aux Huns dont ils devinrent un peuple auxiliaire. Peu après la bataille de 436/437 une autre partie des survivants, restés des alliés des Romains et toujours sous le statut du fdus, même s'il était devenu caduc faute de combattants, dut s'enfuir et se réfugier dans l'Empire avec l'autorisation d'Aetius. Les sources étant muettes sur la stratégie de défense du Bas-Empire, les historiens émettent plusieurs hypothèses : soit Aetius les aurait transférés en Sapaudia en 443 pour qu'ils assurent la défense frontalière contre les Alamans, soit il les aurait déplacés pour les protéger de la menace franque après la prise de Trèves et de Cologne en leur demandant, sur leur nouveau territoire, de prévenir toute attaque wisigothique. L'interprétation émise par Katalin Escher est de dire que les Burgondes sont arrivés avec l'autorisation d'Aetius en Maxima Sequanorum (Grande Séquanie), dans la partie méridionale de la Sapaudia, au bord du Léman, sur le territoire agrandi de Genève, à une date qui doit être des années 438/439. L'attribution de l'ensemble de la Sapaudia, en tant que foedus, à statut militaire, intervint six à sept ans plus tard, en 443, quand régénérés, ils furent à nouveau capables de fournir une armée38, avec mission de défendre cette portion de frontière de la Gaule. Ainsi placés sur le verrou stratégique que constitue l'axe Rhin-Rhône, les Burgondes protégeaient l'Empire des attaques des Alamans qui, par le passé, avaient déjà pillé la vallée du Rhône, les cités de Lyon, Vienne et Arles, couloirs essentiels de circulation des Gaules vers Rome.

L'armée

Les Burgondes semblent avoir utilisé des armes plus légères que les autres Germains occidentaux. Leurs armes sont donc classées comme lances courtes et non comme armes lourdes de jet. Cette armée est caractérisée par des masses d'infanterie en ordre serré. Là encore, il faudra du courage pour préparer et peindre plus de 300 figurines. L'effet, ne serait-ce que visuel, sur l'ennemi est saisissant.

Il n'y a pas trente six façons de jouer cette armée. C'est la masse des troupes en ordre serré qui va décider de la bataille. La cavalerie, qui est surtout constituée des nobles, servira soit à donner un coup décisif, soit à éviter aux masses d'infanterie une prise de flanc. Cette armée sera plus à l'aise dans un terrain ouvert. Alors, elle est dangereuse pour tout ennemi, même de cavalerie. En terrain difficile, elle devra éviter surtout les prises de flanc.

Unités disponibles

Nom

Min

Max

Description en Français

English Description

Cavaliers Nobles

0

72

Cavalerie, Lourds, Bouclier, ,, Lance courte, Vétérans, Enthousiastes

Cavalry, Heavy, Shield, ,, Spear, Veteran, Enthousiasts

Cavaliers

18

72

Cavalerie, Bouclier, ,, Lance courte,

Cavalry, Shield, ,, Spear,

Infanterie Burgonde

54

384

Infanterie Ordre serré, Bouclier, ,, Lance courte, Enthousiastes

Close order Infantry, Shield, ,, Short spear, Enthousiasts

Archers Gallo-Romains

0

72

Infanterie , Bouclier, Arc, Arme de poing, Vétérans, Hésitants

Order Infantry, Shield, Bow, Side arm, Veteran, Wavering

Javeliniers

0

36

Infanterie Ordre dispersé, Javelots, Arme de poing,

Open order Infantry, Javelin, Side arm,

Caractéristiques en Clash!

Troupes

Min

Max

Type

Ord

Cui

Bou

Vies

Act

Red

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Notes Tir

Arme de mêlée

Fac

RS

C/Fig

Notes C&C

Spécial

Cavaliers Nobles

0

72

MCM

OM

1

1

1

4

4

2

V

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance courte

4

0

1

-

/ /

Cavaliers

18

72

MCM

OM

0

1

1

4

5

1

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance courte

4

0

1

-

/ /

Infanterie Burgonde

54

384

IPS

OS

0

1

1

2

3

3

N

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance courte

5

1

1

-

/ /

Archers Gallo-Romains

0

72

IPM

OM

0

1

1

2

3

3

V

H

Arc

4

5

2

1

-

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Javeliniers

0

36

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

M

Javelots

2

4

2

1

-

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

=====================================================================================