Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits : 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables : de Qadesh à La Marne
T 1 : Armées Antiques et Médiévales
T1.1 : L'Europe
T1.2 : L'Asie
T1.3 : Le Reste
T 2 : Armées 1500-1700
T 3 : Armées 1700-1790
T 4 : Armées 1790-1850
T 5 : Armées 1850-1925
T 6 : Armées Imaginaires
Plans de Terrains pour "combats de rencontre"
Scénarios (Plans de terrains + conditions de victoire)
Nous contacter par Messenger pour :
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste
Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire
- Les Armées Antiques et Médiévales -

Liste 285a : Bretons Féodaux - 1072 /1425 ap.J.C.
Le réchauffement climatique de l'an mille ouvre une période qui favorise les défrichements, entraînant une extension des domaines céréaliers jusqu'au XIIIe siècle. La hausse de la population, sensible dès le VIIIe siècle, connaît un pic de croissance à partir de l'an mille. Ces changements entraînent la création de bourgs nouveaux, le démembrement d'anciennes paroisses, ainsi que l'émergence d'un paysage composé de bocage au cours des XIe et XIIe siècles. Face à des sols pauvres et à l'absence d'engrais suffisants, l'écobuage et la rotation des cultures se développent. Les landes procurent un certain nombre de ressources, comme du bois de chauffage, du gibier ou des fruits sauvages. De la population de colons et d'esclaves de la période précédente émergent dans la seconde moitié du XIe siècle les premiers serfs, liés à présent à une terre et non à un maître. Des alleutiers continuent à pouvoir exploiter leurs terres et au XIe siècle les plus riches d'entre eux parviennent à se hisser jusqu'aux rangs les plus bas d'une chevalerie émergente.

Un système féodal se met en place, dont seuls quelques traits liés à la terre (quevaise) sont propres à la Bretagne. Ce pouvoir seigneurial s'incarne localement avec l'apparition des mottes castrales, surtout dans le nord de la région autour de l'an mille ; des châteaux forts en pierre apparaissent vers la fin du XIe siècle et pendant le XIIe siècle, détenus eux par une aristocratie plus restreinte. Cette dernière se met en place au niveau régional, avant tout basé sur le foncier dans les strates les plus basses et sur les droits dans celles les plus élevées. Ce processus à l'œuvre au Xe siècle et XIe siècle va aboutir au XIIe siècle à la mise en place de sept comtés principaux et à une fragilisation du pouvoir ducal.
Une ossature urbaine d'environ soixante villes couvre le duché. Aux centres déjà présents au début de l'époque viennent se rajouter des villes constituées autour d'un centre religieux (Redon, Quimperlé, Saint-Malo), ou autour d'un château (une quarantaine entre le Xe siècle et le XIIe siècle). Dans celles-ci, une bourgeoisie émerge, qui parvient à obtenir dès le XIIIe siècle un certain nombre de privilèges, sans pour autant pouvoir obtenir des « corps de ville » élus, et les cités restent dirigées par des seigneurs (à la fin du XIIIe siècle, le duc contrôle vingt-et-une villes, les grands barons vingt-huit, les évêques cinq, le reste étant géré par des co-seigneurs laïques et religieux). Le développement commercial est notable. Une importante flotte maritime attestée dès 1224 exporte du vin, du sel et des toiles. Ces activités attirent des prêteurs étrangers, juifs (surtout à Nantes et Guérande) jusqu'à leur expulsion en 1239, puis italiens par la suite.
Culturellement, les élites se francisent progressivement et le moyen breton s'installe derrière une ligne qui joint Dinan à la Brière. Différentes littératures émergent. Étienne de Fougères, dans le registre britto-roman, rédige le Livre des Manières et La Chanson d'Aquin ; Marbode ou encore Guillaume de Rennes s'expriment eux dans le registre britto-latin. La Matière de Bretagne est en vogue dans les cours d'Europe et le lai breton connait son apogée entre la fin du XIe siècle et le début du XIIe siècle, au moment où l'émigration bretonne connait un pic au royaume de France. En architecture, l'art roman s'établit vers le début du XIe siècle.
Militairement, les troupes du Duc tendent durant cette période à ressembler beaucoup à celles des autres grands feudataires du Nord de la France, avec quelques particularités cependant.
Caractéristiques en CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

Liste 285a : Bretons Féodaux - 1072 /1425 ap.J.C.

Désignation

Min

Max

Type

Front

Cui

Bcl

Vies

Act

Man

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Arme de mêlée

Fact

RS

Spécial
Généraux (comme chevalier le mieux équipé)

1

4

C

OM

1

1

1

5

6

0

S

E

NON

0

0

0

0

lance

3

0

3 Premier tour combat si att. Puis 4
Sergents ou Chevaliers

20

70

C

OM

1

1

1

4

5

1

N

N

NON

0

0

0

0

lance

3

0

3 Premier tour combat si att. Puis 4
passer en armure 2 sur cheval protégé

0

35

-

-

2

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
alourdir la lance

0

35

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

lance médiévale

2

0

2 en att puis 4
Passer en VE comme nobles au moins la moitié des chevaliers

10

70

-

-

-

-

-

-

-

-

V

E

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Lanciers

24

48

I

OS

0

1

1

2

2

4

N

N

NON

0

0

0

0

Lance courte

4

1

Passer en armure 1

0

24

-

-

1

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Irréductibles

0

7

I

OM

0

0

1

2

3

3

N

E

NON

0

0

0

0

Arme 2 mains

4

0

Dénie 1 rang arrière
Ajouter le Bcl à volonté

0

7

-

-

-

1

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Milices communales

0

30

I

OS

0

0

1

2

2

4

R

N

NON

0

0

0

0

Lance courte

4

1

Changer en OM à volonté

0

30

-

OM

-

-

-

-

3

3

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Ajouter le Bcl à volonté

0

30

-

-

-

1

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Arbalétriers

12

36

I

OM

0

0

1

2

2

4

N

N

arbalete

4

5

2

1

couteau

6

0

Passer en armure 1

0

36

-

-

1

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
passer en OD

0

36

-

OD

-

-

-

3

3

3

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Archers

0

24

I

OD

0

0

1

3

3

3

N

N

Arc

4

4

2

1

couteau

6

0

Bidets

0

30

I

OM

0

0

1

2

3

3

N

N

javelot

2

4

2

1

couteau

6

0

passer en OD

0

30

-

OD

-

-

-

3

3

3

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Ajouter le Bcl à volonté

0

30

-

-

-

1

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Ribauds

0

24

I

OM

0

0

1

2

3

3

R

H

NON

0

0

0

0

couteau

6

0

passer en OD

0

24

-

OD

-

-

-

3

3

3

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Ajouter le Bcl à volonté

0

24

-

-

-

1

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Remplacer le COU par l'épieu

0

24

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

épieu

4

0

épieu utilisé sans bouclier
Levée Paysanne

0

50

I

OM

0

0

1

2

2

4

R

H

NON

0

0

0

0

Improvisé

6

0

Remplacer l'AI par A2M

0

10

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Arme 2 mains

4

0

Dénie 1 rang arrière
Après 1150
Lance médiévale obligatoire

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Pas plus de 15 sergents en armure 1

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Lanciers : Changer de LC, Bcl en LL sans Bcl. à volonté

-

-

-

-

-

0

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

longue lance

4

2

-
Arbalétriers : Changer de Arb en ABL Tous

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

arb lourde

6

4

1

1

-

-

-

-
Iréductibles : Changer de A2M en A2L à volonté

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Vouge

4

0

Dénie rangs arrières
Les minima sont donnés pour des armées d'environ 1000 points, permettant de longues parties d'une soirée entière. Pour des parties plus courtes, n'hésitez pas à les diviser.

=======================================================================================