Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits : 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables : de Qadesh à La Marne
T 1 : Armées Antiques et Médiévales
T1.1 : L'Europe
T1.2 : L'Asie
T1.3 : Le Reste
T 2 : Armées 1500-1700
T 3 : Armées 1700-1790
T 4 : Armées 1790-1850
T 5 : Armées 1850-1925
T 6 : Armées Imaginaires
Plans de Terrains pour "combats de rencontre"
Scénarios (Plans de terrains + conditions de victoire)
Nous contacter par Messenger pour :
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste
Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

- Les Armées Médiévales de l'Asie Mineure -

Beylicats Turcomans d'Anatolie en 1330

Nom du beylicat

Région(s) d'implantation

Durée

Taceddino ullar Niksar 1348-1428
Aydinides Birgi, puis Ayaslu (Selçuk) 1308-1425
Çobano ullar Kastamonu 1227-1292 sous tutelle des Jandarides jusque ~1320
Isfendiyarides ou Jandarides Kastamonu 1292-1462
Dulkadirides Mara_, Elbistan 1337-1522
Eretnides Sivas, puis Kayseri 1326-1380
Qadi Burhân al-Dîn Ahmad Kayseri 1381-1398 Remplace les Eretnides
Esefog ullar Bey_ehir moitié du XIIIe siècle-1322
Germiyanides Kütahya 1239-1428
Hamidides E irdir 1300-1391
Karamanides Larende (Karaman) 1256-1487
Alaya Alanya 1293-1471 Vassaux des Karamanides
Karesio ullar Bal1kesir 1303-1345
Beylicat de Ladik Denizli 1276-1368
Mentecheïdes Milas 1261-1424
Ottomans puis Empire ottoman Sö üt, Bursa, Dimetoka, Edirne et Istanbul 1302-1924
Pervâneo ullar Sinop 1277-1322
Ramazanides Adana 1379-1510
Sâhipatao ullari Afyonkarahisar 1265-1341
Saruhanides Manisa 1313-1410
Beylicat de Tekke Antalya 1321-1423 c'est une branche des Hamidides

Liste 307 - Beylicats Turcomans d'Anatolie (deuxième période) (1243/1510)

L’époque des beylicats (en turc : beylik désigne le territoire sous la juridiction d’un bey), ou des principautés d’Anatolie fait référence à deux périodes de l'histoire de la Turquie. La première période se situe au XIe siècle lorsque de petits émirats turcs dirigés par un bey s’installent en Anatolie, jusqu’à la domination de la région par le sultanat seldjoukide de Roum. La seconde période, représentée ici, débute pendant la deuxième moitié du XIIIe siècle lors du déclin du sultanat de Roum. Les beylicats les plus puissants ne disparaissent qu’à la fin du XVe siècle avec l’avènement de l’empire ottoman.

En 1242, Baïdju, nouvellement nommé commandant des armées mongoles par le grand khan Ögödei, se met immédiatement en mouvement vers le sultanat seldjoukide de Roum sur lequel règne le sultan Kay Khusraw II et qui semble à son apogée. Baïdju, après avoir pris et pillé Erzeroum (1242), assure la domination mongole à la bataille de Köse Dag en juin 12433. Après cette bataille, Kay Khusraw II recherche l’aide de son ennemi l’empereur de Nicée Jean Vatatzès avec lequel il signe un traité d’alliance. Baïdju occupe ensuite Sivas qui se rend à temps et est seulement pillée. Les villes de Tokat et de Kayseri qui tentent de résister sont dévastées. Cette campagne étend l’empire mongol jusqu’aux portes de l’empire de Nicée. Dès les premiers revers, son allié et vassal, l’empereur de Trébizonde, préfère se déclarer vassal des Mongols et leur payer un tribut. Kay Khusraw est alors contraint d’en faire autant. Le roi de Petite-Arménie Héthoum Ier se soumet lui aussi à l’Ilkhanat, assurant ainsi la sécurité des Arméniens vivant hors de Cilicie. Cette politique est poursuivie par ses successeurs ce qui protège la Cilicie aussi bien des Seldjoukides que des Mamelouks. Les beys en profitent pour se déclarer indépendants des Seldjoukides. Néanmoins, le sultanat de Roum survit sous la tutelle mongole jusqu'en 1307.

L’affaiblissement de la puissance byzantine permet aux beys de pénétrer de plus en plus à l’ouest de l’Anatolie. Vers 1300, les Turcs atteignent les rives de la mer Égée. Au début de cette occupation, les états les plus puissants sont les Karamanides et les Germiyanides. Les Ottomans possèdent un petit beylicat au nord-ouest de l’Anatolie, au contact avec l’empire byzantin, mais sans réelle puissance. Le long de la mer Égée, du nord au sud il y a les beylicats de Karesi, des Saruhanides, des Aydinides, des Mentecheïdes et des beys de Tekke. Le long de la mer Noire, les Ottomans, les Çobanogullari à Kastamonu qui sont absorbés en 1309 par les Jandarides (Isfendiyarides) dont le territoire s’étend alors jusqu’à la frontière avec l’Empire de Trébizonde.

Caractéristiques en CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

Liste 307 : Turcomans d'Anatolie (1260/1515)

Désignation

Min

Max

Type

Front

Cui

Bcl

Vies

Act

Man

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Arme de mêlée

Fact

RS

Spécial
Généraux à cheval

1

3

C

OM

2

1

1

4

5

1

V

E

Arc

4

4

2

1

lance

3

0

3 Premier tour combat si att. puis AdP (5)
Cavaliers lourds

18

45

C

OM

1

1

1

4

5

1

N

N

Arc

4

4

2

1

lance

3

0

3 Premier tour combat si att. puis AdP (5)
Passer en très lourds

0

20

-

-

2

-

-

3

5

1

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Archers à Cheval

36

90

C

OM

0

1

1

6

6

0

N

N

Arc

4

4

2

1

Arme de mêlée

5

0

Lanciers

0

45

I

OM

0

1

1

2

2

4

R

N

NON

0

0

0

0

Lance courte

4

1

Archers

0

90

I

OM

0

1

2

2

4

R

N

Arc

4

4

2

1

épée

5

0

changer en OD archers

0

90

-

OD

-

-

1

3

3

3

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
changer en NN

0

90

-

-

-

-

-

-

-

-

N

N

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Milices civiques (Akhiya)

0

30

-

-

1

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Artillerie (après 1380)

0

24

A

OS

0

0

1

5

5

1

N

N

canon léger

6

5

1

2

Arme de mêlée

5

0

changer en canon lourd

0

12

-

-

0

0

1

5

5

1

N

N

-

8

5

1

2

-

5

0

-
Les chiffres Minima et Maxima sont des indications pour vous aider à composer des armées "typiques". Ils ne sont en rien obligatoires. Les minima donnés, permettant de longues parties d'une soirée entière. Pour des parties plus courtes, n'hésitez pas à les diviser.

=======================================================================================