Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits : 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables : de Qadesh à La Marne
T 1 : Armées Antiques et Médiévales
T1.1 : L'Europe
T1.2 : L'Asie
T1.3 : Le Reste
T 2 : Armées 1500-1700
T 3 : Armées 1700-1790
T 4 : Armées 1790-1850
T 5 : Armées 1850-1925
T 6 : Armées Imaginaires
Champs de Bataille
Scénarios
Nous contacter par Messenger pour :
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste

Rassembler la documentation nécessaire à ces centaines de listes d'armées a un coût. Merci de nous aider selon vos moyens.

Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire
- Les Armées Antiques et Médiévales des Iles Britanniques -

Armée 382 : Irlandais (846 à1260 ap. JC)

L'Histoire

À la fin du VIIIe siècle, l'Irlande est une île de culture et de langue entièrement gaéliques. Sa christianisation, débutée au Ve siècle, est quasiment complète, bien que le Martyrologe de Tallaght, rédigé au VIIIe ou au IXe siècle, semble sous-entendre que l'ancienne religion païenne n'est pas encore totalement éradiquée à ce stade.

En dépit de cette unité culturelle et religieuse, l'île est divisée entre de nombreuses dynasties concurrentes, dont la plus puissante est celle des Uí Néill. Les Uí Néill du Nord contrôlent le nord-ouest de l'Irlande, la branche des Cenél Conaill à l'ouest et celle des Cenél nEógain à l'est. Ces derniers prennent l'ascendant sur les Cenél Conaill en 789 et s'étendent vers l'est et le sud, prenant le contrôle de l'importante communauté monastique d'Armagh, ainsi que du royaume d'Airgíalla. Ces conquêtes se font aux dépens des Ulaid (branches principales : Dál Fiatach et Dál nAraidi), dès lors confinés à l'est de la Bann. Au centre de l'île, la plaine de Mide est contrôlée par les Uí Néill du Sud depuis le VIIe siècle. Jusqu'en 728, c'est la branche des Síl nÁedo Sláine qui domine, puis elle est supplantée par le Clan Cholmáin.

Les seuls à pouvoir rivaliser avec les Uí Néill sont les Eóganachta du Munster, qui prétendent à la suzeraineté sur tout le sud de l'île, en vertu de la division traditionnelle de l'Irlande entre Leath Cuinn et Leath Moga. En Laigin (Leinster), la dynastie dominante est celle des Uí Dúnlainge, étroitement liée à l'abbaye de Kildare. Ils ont supplanté les Uí Cheinnselaigh à partir de 728, et ces derniers se sont retirés dans le sud-est de la région, autour de l'abbaye de Ferns. En Connacht, les Uí Briúin dominent depuis le début du siècle. Leur influence s'étend jusqu'au royaume de Breifne, au sud du territoire des Uí Néill du Nord.

Les années 795 à 980 voient se succéder les attaques, puis l'invasion, et enfin l'installation des Vikings sur l'ïle. En 853, un chef nommé Olaf le Blanc arrive en Irlande et se rend maître de Dublin, dont il devient le premier roi. Lui et son frère Ivarr lancent de nombreuses offensives sur les deux rives de la mer d'Irlande dans les deux décennies qui suivent. Ils n'hésitent pas à s'allier avec des rois irlandais contre d'autres rois irlandais, dans des alliances toujours mouvantes. Olaf disparaît des annales en 871, et Ivarr meurt deux ans plus tard. C'est le début d'une période troublée pour les Vikings de Dublin, qui passent le plus clair de leur temps en luttes intestines. La ville est pillée et détruite par les rois Máel Finnia mac Flannacain et Cerball mac Muirecáin en 902.

Les premiers rois de Dublin remportent de brillants succès face aux Irlandais : ainsi, le haut-roi Niall Glúndub est vaincu et tué en 919. Son fils Muirchertach mac Neill inverse la tendance et inflige plusieurs défaites aux Uí Ímair. Ceux-ci sont en outre préoccupés par les vicissitudes du royaume d'York. Ils sont définitivement chassés d'Angleterre en 952. Le haut-roi Máel Sechnaill mac Domnaill remporte une victoire à Tara en 980 et contraint les rois de Dublin à lui verser tribut.

Les décennies qui suivent voient Máel Sechnaill lutter contre le roi de Munster Brian Boru. Ils se partagent l'Irlande en 997, mais continuent à s'opposer jusqu'à ce que Brian Boru soit reconnu comme le souverain de toute l'île. Il est tué lors de la bataille de Clontarf, livrée le Vendredi saint de l'an 1014. Clontarf a longtemps été considérée dans l'imaginaire irlandais comme le symbole de la résistance gaélique aux Vikings, et Brian Boru comme un héros national, mais la bataille l'opposait en réalité au Leinster révolté, allié au roi de Dublin Sigtryggr Silkiskegg. L'hégémonie de Brian Boru ne lui survit pas, et Máel Sechnaill redevient haut-roi après sa mort.

Les successeurs de Máel Sechnaill sont appelés rí Érenn co fressarba (« hauts-rois avec opposition ») dans les annales irlandaises : suivant l'exemple de Brian Boru, ils n'hésitent pas à s'emparer du titre par la force, au détriment des Uí Néill dont l'hégémonie disparaît après cette période. Se succèdent ainsi Donnchad mac Briain de Munster ( 1064), Diarmait mac Mail na mBo de Leinster ( 1072), Toirdelbach Ua Briain de Munster ( 1086), Domnall MacLochlainn d'Ailech ( 1121), Muirchertach Ua Briain de Munster ( 1119), Toirdelbach Ua Conchobair de Connacht ( 1156), Muirchertach MacLochlainn des Cenél nEógain ( 1166) et Ruaidri Ua Conchobair de Connacht, le dernier haut-roi avant l'invasion normande.

L'Armée

Les méthodes de combat traditionnelles des Irlandais évoluent au contact des Vikings. De plus, ces derniers commencent à se fondre dans la société gaélique, donnant naissance à de nouvelles strates, métissées de la société. Les combats se déroulent désormais exclusivemen tà pied, même si les nobles aiment chevaucher jusqu'au champ de bataille.
Parmi ces nobles, on pourra identifier une unité de jeunes gens "otages", c'est à dire des fils de seigneurs vasaux, élevés chez le suzerain pour s'assurer de la fidélité de leurs pères. Il étaient réputés pour être tout aussi fiables, voire plus, que les meilleurs guerriers du souverain, et nous n'avons pas créé de catégorie particulière pour eux.
Les Galloglaich venaient de la côte ouest de l'Ecosse, principalement Argyll et les îles occidentales. Leur arme de choix était une hache de combat, mais les claymores n'étaient pas rares. Leur présence à une époque aussi ancienne n'est pas attestée par des sources écrites, mais pourrait expliquer certaines détattions archéologiques.
Les Gall Gaidheal sont des Irlandais d'origine viking mais largement celtisés, vivant dans des communautés autonomes dans des îles ou sur les côtes, notamment à Dublin.
Les "Sons of Death" ont été à l'origine levés par Maelsechnaill en 856 auprès des renégats et des hors-la-loi, mais ont ensuite été recrutés parmi des garçons d'origine irlandaise et élevés par des Norvégiens. Ils étaient des combattants exceptionnellement féroces mais détestés et méprisés pour leur cruauté par le reste des Irlandais. Ils ont été utilisés par Brian Boru pour attaquer l'Angleterre et ont été anéantis à Clontarf en 1014.

Liste de Troupes Disponibles.

Nom

Min

Max

Description en Français

English Description

Nobles Gaéliques

16

64

Infanterie , Bouclier, Javelots, Arme à 2 Mains, Vétérans, Enthousiastes

Order Infantry, Shield, Javelin, 2 handed weapon, Veteran, Enthousiasts

monter généraux et Nobles

0

24

Infanterie montée , ,, Non armé,

Order Mounted Infantry, ,, Unarmed,

Bonnachts

64

320

Infanterie , Bouclier, Javelots, Arme à 2 Mains,

Order Infantry, Shield, Javelin, 2 handed weapon,

Kerns

40

288

Infanterie , Javelots, Dague,

Order Infantry, Javelin, Knife,

donner bouclier aux Kerns

0

144

Infanterie , Bouclier, Javelots, Dague,

Order Infantry, Shield, Javelin, Knife,

passer Kerns en OD

0

144

Infanterie Ordre dispersé, ,, Non armé,

Open order Infantry, ,, Unarmed,

Fronders et Archers en Tirailleurs

0

24

Infanterie Ordre dispersé, Bouclier, Arc faible, Dague,

Open order Infantry, Shield, Small bow, Knife,

arrière ban

0

40

Infanterie , Arc faible, Lance courte,

Order Infantry, Small bow, Short spear,

Mercenaires Galloglaich

0

36

Infanterie Ordre serré, Lourds, Javelots, Arme à 2 Mains,

Close order Infantry, Heavy, Javelin, 2 handed weapon,

Mercenaires des Hébrides

0

16

Infanterie , Bouclier, ,, Arme à 2 Mains, Vétérans,

Order Infantry, Shield, ,, 2 handed weapon, Veteran,

Option Gall Gàidheal alliés

Général Gall Gàidheal allié

0

1

Infanterie , Lourds, Bouclier, ,, Arme à 2 Mains, Supérieurs, Enthousiastes

Order Infantry, Heavy, Shield, ,, 2 handed weapon, Superior, Enthousiasts

Gall Gàidheal alliés

14

60

Infanterie , Lourds, Bouclier, ,, Arme à 2 Mains, Vétérans,

Order Infantry, Heavy, Shield, ,, 2 handed weapon, Veteran,

De 856 à 1014

« Sons of Death » renégats et brigans rachetés

0

12

Infanterie , Lourds, Bouclier, ,, Spécialiste AdP, Fanatiques

Order Infantry, Heavy, Shield, ,, swordsman, Fanatics

Caractéristiques pour Clash!

Troupes

Min

Max

Type

Ord

Cui

Bou

Vies

Act

Red

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Notes Tir

Arme de mêlée

Fac

RS

C/Fig

Notes C&C

Spécial

Nobles Gaéliques

16

64

IPM

OM

0

1

1

2

3

3

V

E

Javelots

2

4

2

1

-

Arme à 2 Mains

4

0

1

Supprime 1 RS adverse- pas de bouclier

/ /

monter généraux et Nobles

0

24

ICM

OM

0

0

1

3

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Bonnachts

64

320

IPM

OM

0

1

1

2

3

3

N

M

Javelots

2

4

2

1

-

Arme à 2 Mains

4

0

1

Supprime 1 RS adverse- pas de bouclier

/ /

Kerns

40

288

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

N

M

Javelots

2

4

2

1

-

Dague

6

0

1

-

/ /

donner bouclier aux Kerns

0

144

IPM

OM

0

1

1

2

3

3

N

M

Javelots

2

4

2

1

-

Dague

6

0

1

-

/ /

passer Kerns en OD

0

144

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Fronders et Archers en Tirailleurs

0

24

IPD

OD

0

1

1

3

4

2

N

M

Arc faible

3

5

2

1

-

Dague

6

0

1

-

/ /

arrière ban

0

40

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

N

M

Arc faible

3

5

2

1

-

Lance courte

5

1

1

-

/ /

Mercenaires Galloglaich

0

36

IPS

OS

1

0

1

2

3

3

N

M

Javelots

2

4

2

1

-

Arme à 2 Mains

4

0

1

Supprime 1 RS adverse- pas de bouclier

/ /

Mercenaires des Hébrides

0

16

IPM

OM

0

1

1

2

3

3

V

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Arme à 2 Mains

4

0

1

Supprime 1 RS adverse- pas de bouclier

/ /

Option Gall Gàidheal alliés
Général Gall Gàidheal allié

0

1

IPM

OM

1

1

1

2

3

3

S

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Arme à 2 Mains

4

0

1

Supprime 1 RS adverse- pas de bouclier

/ /

Gall Gàidheal alliés

14

60

IPM

OM

1

1

1

2

3

3

V

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Arme à 2 Mains

4

0

1

Supprime 1 RS adverse- pas de bouclier

/ /

De 856 à 1014
« Sons of Death » renégats et brigans rachetés

0

12

IPM

OM

1

1

1

2

3

3

N

F

Non Tireur

0

0

0

0

-

Spécialiste AdP

4

0

1

-

/ /

=======================================================================================