Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits : 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables : de Qadesh à La Marne
T 1 : Armées Antiques et Médiévales
T1.1 : L'Europe
T1.2 : L'Asie
T1.3 : Le Reste
T 2 : Armées 1500-1700
T 3 : Armées 1700-1790
T 4 : Armées 1790-1850
T 5 : Armées 1850-1925
T 6 : Armées Imaginaires
Plans de Terrains pour "combats de rencontre"
Scénarios (Plans de terrains + conditions de victoire)
Nous contacter par Messenger pour :
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste
Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire
- Les Armées Antiques et Médiévales -

Liste 418 : Chinois Ming - 1368 /1645 ap.J.C.


La dynastie Ming est une lignée d'empereurs qui a régné sur la Chine de 1368 à 1644. La dynastie Ming fut la dernière dynastie chinoise dominée par les Han. Elle parvint au pouvoir après l'effondrement de la dynastie Yuan dominée par les Mongols, et dura jusqu'à la prise de sa capitale Pékin en 1644 lors de la rébellion menée par Li Zicheng, qui fut rapidement supplanté par la dynastie Qing mandchoue. Des régimes loyaux au trône Ming (collectivement appelés Ming du Sud) existèrent jusqu'en 1662, année de leur soumission définitive aux Qing.
La vision traditionnelle, statique, de la société regroupait les gens suivant leur activité en « quatre peuples » (simin) : lettrés, paysans, artisans et marchands. Chacune de ces composantes devait assurer la satisfaction des besoins de l'empire. La classification n'était pas plus détaillée, à part pour quelques catégories spécifiques comme les mineurs chargés d'extraire le sel, les soldats organisés en colonies agricoles afin d'assurer leur entretien, les « nobles » (disposant d'un titre de duc, marquis ou comte) et le clan impérial (tout de même quelque 40 000 personnes à la fin de l'époque Ming) qui dominait la société. Les déclassés formaient une population bigarrée regroupant des personnes que la vision traditionnelle de la société considérait comme inférieures, certaines exerçant des activités vues comme immorales : danseuses, chanteuses, prostituées, vagabonds, esclaves, etc.
Dans les faits, la société était très fluide, traversée par des dynamiques d'ascension et de descension sociales. Elle ne peut être comprise comme un ensemble compartimenté en catégories sociales étanches. Les migrations étaient courantes, motivées avant tout par des besoins économiques. De fait, il n'était pas rare de trouver dans certains lieux des populations venant de divers horizons sociaux et géographiques. L'incapacité des fonctionnaires à produire des recensements fiables résultait pour une bonne partie de cette fluidité. LíÉtat était par ailleurs responsable d'une fraction de ces déplacements : les mesures prises en faveur du rétablissement de l'agriculture et du repeuplement de régions agricoles désertées (notamment en contrepartie d'exemptions fiscales) initièrent de nombreux déplacements, l'élévation de Pékin au rang de capitale entraîna le déplacement forcé de dizaines de milliers de familles.
Les empereurs Ming de Hongwu à Zhengde ont poursuivi les politiques de la dynastie Yuan dirigée par les Mongols, telles que les institutions militaires héréditaires, s'habiller ainsi que leurs gardiens avec des vêtements et des chapeaux de style mongol, promouvoir le tir à l'arc et l'équitation, et avoir un grand nombre de Mongols servant dans la Ming militaire. Jusqu'à la fin du XVIe siècle, les Mongols constituaient toujours un officier sur trois servant dans des forces capitales comme la Garde aux Uniformes Brodés, et d'autres peuples comme Jurchens étaient également en vue. Une armée basée sur la cavalerie sur le modèle de l'armée Yuan a été favorisée par les empereurs Hongwu et Yongle.
Les institutions militaires héréditaires qui imposaient aux militaires de père en fils de cultiver leurs lopins de terre pour assurer leur subsistance, prouvèrent très rapidement leur inefficacité, et l'Empereur dut en réalité s'appuyer principalement sur des troupes mercenaires recrutées et soldées pour le temps des campagnes.

À l'Académie Guozijian, l'équitation et le tir à l'arc ont été imposés par l'empereur Ming Hongwu en plus des classiques confucéens, également requis dans les examens impériaux. Le Tir à l'arc et l'équitation ont été ajoutés à l'examen par Hongwu en 1370, tout comme le tir à l'arc et l'équitation avaient été requis pour les fonctionnaires non militaires au Collège de guerre en 1162 par l'empereur Song Xiaozong.

Liste 418 : Chinois Ming

Désignation

Min

Max

Type

Front

Cui

Bcl

Vies

Act

Man

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Arme de mêlée

Fact

RS

Spécial
Cavaliers

12

40

C

OM

1

0

1

4

5

1

N

H

Arc

4

4

2

1

lance

3

0

3 Premier tour combat si att. Puis 5
passer en armure 2

0

40

-

-

2

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Archers à Cheval

0

30

C

OD

0

0

1

5

6

0

N

H

Arc

4

4

2

1

Arme de mêlée

5

0

-
Lanciers à pied mercenaires

30

60

I

OS

0

0

1

2

2

4

N

H

NON

0

0

0

0

longue lance

4

2

-
Passer en armure 1

0

60

-

-

1

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
passer en armure 2

0

16

-

-

2

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Archers à pied mercenaires

40

80

I

OM

0

0

1

2

2

4

N

H

Arc

4

4

2

1

Arme de mêlée

5

0

-
passer en OD

0

80

-

OD

-

-

-

3

3

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Hallebardiers mercenaires

0

20

I

OS

0

0

1

2

2

4

N

H

NON

0

0

0

0

Hallebarde

4

0

Dénie rangs arrières
Passer en armure 1

0

20

-

-

1

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
passer en armure 2

0

10

-

-

2

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Sabreurs mercenaires

0

20

I

OM

0

0

1

2

2

4

N

H

NON

0

0

0

0

épée lourde

4

0

-
ajouter javelot

0

20

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

javelot

2

4

2

1

-

-

-

-
Tireurs mercenaires

0

24

I

OM

0

0

1

2

2

4

N

H

haquebutte

3

5

1

1

Arme de mêlée

5

0

-
passer en arquebuse (après 1550)

0

24

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Arquebuse

4

5

1

1

-

-

-

-
donner grenades à tout mercenaire

0

10

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

grenade

1

4

2

1

-

-

-

Figurine visée plus voisines en div/2
Lanciers à pied colons militaires

0

20

I

OS

0

0

1

2

2

4

R

H

NON

0

0

0

0

longue lance

4

2

-
Archers à pied colons militaire

0

20

I

OM

0

0

1

2

2

4

R

H

Arc

4

4

2

1

Arme de mêlée

5

0

-
Arbalétriers colons militaire

0

20

I

OM

0

0

1

2

2

4

R

H

arbalete

5

5

2

1

Arme de mêlée

5

0

-
Lanciers à pied milice

0

20

I

OM

0

0

1

2

2

4

R

N

NON

0

0

0

0

longue lance

4

2

-
Archers à pied milice

0

20

I

OM

0

0

1

2

2

4

R

N

Arc

4

4

2

1

couteau

6

0

-
Arbalétriers milice

0

20

I

OM

0

0

1

2

2

4

R

N

arbalete

5

5

2

1

couteau

6

0

-
Artillerie

0

15

A

OS

0

0

1

2

1

5

N

N

canon léger

6

5

1

2

couteau

6

0

-
changer en canon lourd

0

12

-

-

-

-

-

-

-

-

N

N

-

8

5

1

2

-

-

-

Fusées

0

6

A

OM

0

0

1

2

1

5

N

N

fusées

8

5

1

2

couteau

6

0

tir courbe – effet incendiaire
Chariots protégés transportant toupes ou artillerie

0

4

Mod

OM

0

0

1

2

1

5

N

N

arbalete

5

5

2

1

couteau

6

0

abri léger
Option Garde (pendant toute la période, la garde, comme l'Empereur, sortirent très peu de Pékin)
Passer moins de 12 cavaliers et moins de 20 mercenaires en VN

0

32

-

-

-

-

-

-

-

-

N

E

-

-

-

-

-

-

-

-

Les minima sont donnés pour des armées d'environ 1000 points, permettant de longues parties d'une soirée entière. Pour des parties plus courtes, n'hésitez pas à les diviser.

=======================================================================================