Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits : 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables : de Qadesh à La Marne
T 1 : Armées Antiques et Médiévales
T1.1 : L'Europe
T1.2 : L'Asie
T1.3 : Le Reste
T 2 : Armées 1500-1700
T 3 : Armées 1700-1790
T 4 : Armées 1790-1850
T 5 : Armées 1850-1925
T 6 : Armées Imaginaires
Champs de Bataille
Scénarios
Nous contacter par Messenger pour :
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste

Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

- Les Armées de l'Asie Centrale -

Armée 429 Turcs, "Huns Blancs" ou Hephtalites (420 à 750)

Les Huns blancs, nommés par les Indiens en sanskrit : Shvetahuna ( svetahuna, de sveta, blanc et huna, hun), Hephthalites par les Grecs, Yeta, Yàda ou Yàndá par les Chinois sont un peuple nomade établi sur un vaste espace triangulaire entre la mer d'Aral au Nord-Ouest, le lac Bosten au Nord-Est et le Miani Hor au Sud. On les rattache généralement aux autres peuples appelés Huns. Ils ont joué un rôle important dans l'histoire de l'Asie centrale, de la Perse et de l'Inde. Les Turcophones les considèrent commes les premiers Turcs. D'autres les ont pensé Indo-Iraniens. Une analyse récente du texte du Tongdian montre que les Hephthalites venaient de l'Altaï et parlaient une langue proche de celle des Gaoju, eux-mêmes supposés turcophones. Quoi qu'il en soit, il semble que les Hephthalites aient rapidement perdu leur identité linguistique

Les Chinois les mentionnent pour la première fois en 125 comme vivant au sud de la Dzoungarie, sous le nom de Hua. Ils franchissent le Syr-Daria avant 440 et envahirent la Transoxiane (habitée par les Sogdiens), la Bactriane et le Khorasan, au Nord-Est de la Perse. Un historien arménien du Ve siècle, Elishe Vardapet, mentionne une bataille entre l'empereur sassanide Yazdgard II (438-457) et les Hephthalites en 442. Plus tard, vers l'an 500, ils prennent possession des oasis du bassin du Tarim, pourtant beaucoup plus proche que la Transoxiane de leur territoire d'origine.

Les Hephtalites sont de grands barbares, attachés à leur mode de vie. Bien qu'ils aient deux capitales fixes, l'une près de Hérat, l'autre à Bactres (actuelle Balkh), ils n'y demeurent pas mais vivent dans des camps mobiles, sous des tentes de feutre, et se déplacent à la recherche des eaux et des pâturages, se rendant en été dans des endroits frais, en hiver dans des régions tempérées. Ils font montre d'un grand luxe, étalent leurs richesses et leur faste et entretiennent des relations internationales. Les textes chinois donnent des renseignements assez abondants sur le mode de vie des Hephthalites. Ils insistent sur leur polyandrie : quand une femme épouse un homme, les frères cadets de son mari deviennent également ses époux. Ses enfants sont considérés comme ceux de l'aîné. Elle met des « cornes » sur sa coiffe, en nombre égal à celui de ses époux. Cette coutume, semblable à la polyandrie des Tibétains, doit avoir la même explication : pour que l'héritage ne soit pas partagé, les frères cadets n'ont pas de biens propres. Tout appartient à l'aîné, y compris l'épouse. On sait maintenant grâce aux documents bactriens que cette coutume est locale, bactrienne, antérieure à l'arrivée des Hephthalites dans la région. Les Hephthalites admettent que les invités soient reçus par leurs épouses. Ils peuvent s'asseoir ensemble. D'ailleurs, les femmes ne vivent pas tout le temps avec leurs époux, parfois éloignés de plus de 100 km.

Les Hephthalites se coupent les cheveux ras et décorent leurs vêtements avec des rubans et des cordons. Les tentes s'ouvrent à l'est. Celle du roi est de forme carrée ; on suspend des tapis de laine à ses quatre côtés. Le souverain et son épouse, qui possèdent des demeures séparées, s'asseyent sur des trônes en or. La reine porte une sorte de hennin d'où retombent des voiles qui descendent jusqu'à terre et que quelqu'un est chargé de relever. Elle est accompagnée par les épouses des principaux dignitaires. Parmi les frères et les fils du roi, c'est le plus capable qui lui succède.

Les Hephthalites vénèrent le dieu du Ciel et le dieu du Feu. Chaque matin, ils sortent de leurs tentes pour vénérer leurs dieux, puis ils prennent leur premier repas. Ces cérémonies, de même que l'orientation des tentes à l'est, est certainement en rapport avec le soleil levant. Toutefois, ils sont autour du Ve siècle en grande partie convertis au christianisme nestorien.

L'empereur perse Yazdgard II est confronté aux Hephthalites dès 442. La situation est si sérieuse qu'il transfère sa capitale plus au nord, afin de pouvoir mieux répondre aux attaques de ces nomades. Son propre fils Péroz Ier va demander aux Hephthalites de lui donner des troupes afin de prendre possession de la Perse. Selon l'historien arabe al-Tabari, le roi des Hephthalites s'appelle alors Akhshunvar. On reconnaît un titre sogdien, khsundar, signifiant « roi ». Apparemment, afin de pouvoir régner sur les Sogdiens, les Hephthalites ont dû adopter leur langue. Ils commencent plus tard à se sédentariser. Un autre fils de Yazdgird II lui avait succédé, Hormizd III (457-459). Grâce à l'aide obtenue chez les Hephthalites, Péroz Ier le renverse et devient empereur de la Perse (459-484). Pour les remercier, il leur cède le district de Taliqan, au sud-est de l'actuel Turkménistan. Il ne tarde cependant pas à entrer en conflit avec eux. Deux fois de suite, dans les années 460, Péroz est capturé par les Hephthalites. Chaque fois, une rançon est demandée pour sa libération. La première fois, elle est en partie payée par les Byzantins. La seconde fois, comme la somme demandée ne peut être rassemblée, Péroz doit laisser son fils Kavadh en otage chez ses ennemis.

La conquête du bassin du Tarim met les Hephthalites en contact avec les Ruanruan (ou Juan-Juan), mais il n'y eut jamais de conflit entre ces deux peuples. Ils se comportent au contraire comme des alliés. Après avoir porté un coup fatal aux Ruanruan en 552, les Köktürks cherchent à s'allier avec les Perses contre les Hephthalites. Entre 560 et 563, ces derniers sont vaincus lors d'une grande bataille qui dure huit jours, près de Boukhara. Par la suite, ils se scindent en principautés qui paient tribut, les unes aux Perses, les autres aux Turcs. Certaines d'entre elles, au Tadjikistan méridional et en Afghanistan, subsistèrent longtemps.

Quand les Hephthalites s'installent en Transoxiane, la dynastie indienne des Gupta est au faîte de sa puissance. L'inscription de Junagadh, datée d'environ 457, mentionne une victoire remportée par le roi Skandagupta (vers 454-467) contre des tribus qui semblent avoir été hephthalites. Leur pénétration en Inde est facilitée par le déclin des Gupta, qui suit la mort de ce roi. À la fin du Ve siècle, un de leurs chefs, Toramâna, envahit le Panjâb et s'y établit. Son fils Mihirakula ou Mihiragula lui succède vers 515. Durant son règne, les Huns blancs font de nombreux raids dans la plaine gangétique où ils détruisent des monastères. En 528, une confédération de râjas hindous renverse Mihirakula qui se réfugie au Cachemire, où il s'empare du trône après quelques années et d'où il attaque l'État voisin du Gandhara, où il commet de terribles massacres. Un an plus tard, vers 540, il meurt et les Hephthalites s'effondrent sous les coups des Turcs. Mihirakula a laissé en Inde la mémoire d'un souverain cruel qui a persécuté sévèrement le bouddhisme.

Les Grecs ont laissé une description des Hephthalites beaucoup plus flatteuse, basée probablement sur le fait qu'ils étaient une menace contre l'ennemi perse aux frontières de l'Empire romain d'Orient, mais trop lointain pour l'Empire lui-même. Procope de Césarée affirmait qu'ils étaient bien plus civilisés que les Huns d'Attila. Les Huns blancs n'eurent que peu d'influence sur la société perse, mais en Inde, ils furent à l'origine d'une modification du système des castes en changeant la hiérarchie des familles régnantes. Certains Huns blancs sont restés en Inde et se sont fondus dans la population, probablement à l'origine d'un ou plusieurs clans râjput.


Unités disponibles *

Nom

Min

Max

Description en Français

English Description

Nobles

24

108

Cavalerie, Lourds, Arc, Lance couchée,

Cavalry, Heavy, Bow, Lance,

passer des HC en EHC

9

18

Non défini, Très lourds, ,, Non armé,

Undefined, Very Heavy, ,, Unarmed,

Archers à Cheval

24

120

Cavalerie Ordre dispersé, Arc, Arme de poing,

Open order Cavalry, Bow, Side Arm,

donner la LC à des LC

0

120

Non défini, ,, Lance courte,

Undefined, ,, Spear,

donner à toute la cavalerie turque le statut CA

0

233

Non défini, ,, Non armé, Cheval Arabe,

Undefined, ,, Unarmed, Arab horse,

Chameaux

0

27

Chamellerie, Arc, Lance couchée,

Camels, Bow, Lance,

Archers

0

24

Infanterie Ordre dispersé, Arc, Non armé, Hésitants

Open order Infantry, Bow, Unarmed, Wavering

Infanterie sur Chameau

0

72

Infanterie méhariste , Bouclier, Arc, Lance courte,

Order Meharist Infantry, Shield, Bow, Short spear,

Option Option A alliés Sogdiens (500 à 730)

Sogdiens

16

36

Cavalerie Ordre dispersé, Lourds, Arc, Lance couchée, Enthousiastes

Open order Cavalry, Heavy, Bow, Lance, Enthousiasts

Passer en OD à volonté

0

36

Cavalerie, Lourds, Arc, Lance couchée, Enthousiastes

Cavalry, Heavy, Bow, Lance, Enthousiasts

donner à tous les Sogdiens le bouclier

0

36

Non défini, Bouclier, ,, Non armé, Enthousiastes

Undefined, Shield, ,, Unarmed, Enthousiasts

passer des Sogdiens en Chakars VF

0

24

Non défini, ,, Non armé, Vétérans, Fanatiques

Undefined, ,, Unarmed, Veteran, Fanatics

Archers à Cheval

12

36

Cavalerie Ordre dispersé, Arc, Arme de poing,

Open order Cavalry, Bow, Side Arm,

Archers

12

36

Infanterie , Arc, Dague,

Order Infantry, Bow, Knife,

Archers

12

24

Infanterie Ordre dispersé, Arc, Dague,

Open order Infantry, Bow, Knife,

Option B Exilés Perses (700 à 713)

Perses

0

24

Cavalerie, Lourds, Arc, Arme de poing,

Cavalry, Heavy, Bow, Side Arm,

donner à tous les Perses le bouclier

0

24

Non défini, Bouclier, ,, Non armé,

Undefined, Shield, ,, Unarmed,

Option C Arabes (717 à 730)

Arabes

0

36

Non défini, Bouclier, ,, Lance couchée, Cheval Arabe,

Undefined, Shield, ,, Lance, Arab horse,

passer moins de la moitié des arabes en Arm1

0

18

Non défini, Lourds, ,, Non armé,

Undefined, Heavy, ,, Unarmed,

Les options B et C sont incompatibles .
Chaque contingent optionnel n'obéit qu'à son propre général, choisi dans sa meilleure cavalerie.
Les minima de soptions s'appliquent dès qu'une figurine est choisie en son sein

Caractéristiques en Clash!

Troupe

Min

Max

Type

Ord

Cui

Bou

Vies

Act

Red

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Notes Tir

Arme de mêlée

Fac

RS

C/Fig

Notes C&C

Spécial

Nobles

24

108

MCM

OM

1

0

1

4

4

2

N

M

Arc

4

5

2

1

-

Lance couchée

3 et 5

0

1

3 au 1er tour combat si attaque, 5 ensuite

/ /

passer des HC en EHC

9

18

-

0

2

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Archers à Cheval

24

120

MCD

OD

0

0

1

5

6

0

N

M

Arc

4

5

2

1

-

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

donner la LC à des LC

0

120

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance courte

4

0

1

-

/ /

donner à toute la cavalerie turque le statut CA

0

233

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ / Cheval Arabe

Chameaux

0

27

MDM

OM

0

0

1

4

5

1

N

M

Arc

4

5

2

1

-

Lance couchée

3 et 5

0

1

3 au 1er tour combat si attaque, 5 ensuite

/ Effet chameaux/

Archers

0

24

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

H

Arc

4

5

2

1

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Infanterie sur Chameau

0

72

IMM

OM

0

1

1

3

3

3

N

M

Arc

4

5

2

1

-

Lance courte

5

1

1

-

/ Effet chameaux/

Option Option A alliés Sogdiens (500 à 730)

0

0

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Sogdiens

16

36

MCD

OD

1

0

1

5

6

0

N

E

Arc

4

5

2

1

-

Lance couchée

3 et 5

0

1

3 au 1er tour combat si attaque, 5 ensuite

/ /

Passer en OD à volonté

0

36

MCM

OM

1

0

1

4

4

2

N

E

Arc

4

5

2

1

-

Lance couchée

3 et 5

0

1

3 au 1er tour combat si attaque, 5 ensuite

/ /

donner à tous les Sogdiens le bouclier

0

36

-

0

0

1

0

0

0

6

N

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

passer des Sogdiens en Chakars VF

0

24

-

0

0

0

0

0

0

6

V

F

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Archers à Cheval

12

36

MCD

OD

0

0

1

5

6

0

N

M

Arc

4

5

2

1

-

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Archers

12

36

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

N

M

Arc

4

5

2

1

-

Dague

6

0

1

-

/ /

Archers

12

24

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

M

Arc

4

5

2

1

-

Dague

6

0

1

-

/ /

Option B Exilés Perses (700 à 713)

0

0

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Perses

0

24

MCM

OM

1

0

1

4

4

2

N

M

Arc

4

5

2

1

-

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

donner à tous les Perses le bouclier

0

24

-

0

0

1

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Option C Arabes (717 à 730)

0

0

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Arabes

0

36

-

0

0

1

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance couchée

3 et 5

0

1

3 au 1er tour combat si attaque, 5 ensuite

/ / Cheval Arabe

passer moins de la moitié des arabes en Arm1

0

18

-

0

1

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Les options B et C sont incompatibles . Chaque contingent optionnel n'obéit qu'à son propre général, choisi dans sa meilleure cavalerie. Les minima de soptions s'appliquent dès qu'une figurine est choisie en son sein

=====================================================================================