Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits : 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables : de Qadesh à La Marne
T 1 : Armées Antiques et Médiévales
T1.1 : L'Europe
T1.2 : L'Asie
T1.3 : Le Reste
T 2 : Armées 1500-1700
T 3 : Armées 1700-1790
T 4 : Armées 1790-1850
T 5 : Armées 1850-1925
T 6 : Armées Imaginaires
Plans de Terrains pour "combats de rencontre"
Scénarios (Plans de terrains + conditions de victoire)
Nous contacter par Messenger pour :
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste
Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

- Les Armées Antiques et Médiévales du Japon -

Japon période MUROMASHI précoce (Sengoku) - 1392 ap.J.C. / 1430 ap.J.C.

 

            A la fin de la Guerre de la cour du Nord et de la cour du Sud, la famille ASHIKAGA détient le shôgunat et la réalité du pouvoir. L'empereur de la cour du Nord avait sa capitale à MUROMACHI, d'où vient le nom de la période, aussi appelée, bien sûr, ASHIKAGA. En 1426 commencèrent les révoltes paysannes connues comme IKKO-IKKI.

Le shogunat Ashikaga rétablit un pouvoir étatique limité de 1370 à 1440, mais il est circonscrit aux régions du centre du Japon. Son apogée s'étend du début du règne d'Ashikaga Yoshimitsu en 1368 jusqu'à l'assassinat du shogun Ashikaga Yoshinori en 1441. Ashikaga Yoshimitsu réussit à imposer la réunification des deux cours impériales en 1392, et se fait reconnaître « roi du Japon » par l'empereur chinois Ming en 1397. Il parvient à gouverner avec l'appui à la fois de la noblesse de cour — il épouse une fille du clan Hino, alors le plus puissant de Kyoto —, et de l’aristocratie guerrière. C'est sous son règne que les revenus fonciers des guerriers égalent puis dépassent pour la première fois les revenus fonciers des nobles. Il entreprend aussi plusieurs voyages à travers le pays pour affirmer son autorité auprès des gouverneurs provinciaux. Son fils Ashikaga Yoshimochi exerce le pouvoir à sa mort en 1408, mais revient aux pratiques classiques du shogunat et néglige la noblesse. À sa mort en 1428, Ashikaga Yoshinori est désigné à la suite d'un tirage au sort pour lui succéder. S'étant révélé un autocrate, il s'attire rapidement les critiques à la fois des nobles et des guerriers. Il est assassiné à Kyoto en 1441 au cours de la rébellion de Kakitsu.

Durant la seconde moitié du XVe siècle, l'autorité des shoguns vacille dans les provinces. Les Ashikaga concentrent leur contrôle sur le Kinai, alors que les grands vassaux exercent librement leur pouvoir sur leurs propres domaines. Lorsque la période médiévale s'achève, les Ashikaga ne jouent plus qu'un rôle secondaire, le pouvoir réel tombant entre les mains des seigneurs locaux.

En 1392, le dernier empereur de la Cour du Sud, Go-Kameyama, présenta sa soumission à Yoshimitsu. Il s'ensuivit une période durant laquelle les shoguns Ashikaga exercèrent un pouvoir hégémonique incontesté sur le Japon, jusqu'en 1441. Yoshimitsu (1368-1408), établi à partir de 1378 dans le palais de Muromachi, avait déjà organisé son autorité, qui n'était plus inquiétée depuis au moins une vingtaine d'années par les empereurs de la Cour du Sud. Sans doute afin de faciliter la passation du pouvoir à son héritier désigné Yoshimochi, il lui transmit en 1394 la fonction de shogun et se fit octroyer par l'empereur le titre de Ministre des Affaires suprêmes (dajo-daijin), qui n'avait jusqu'alors qu'un sens honorifique. Il conserva dans les faits les rênes du pouvoir, exercé à partir de 1397 depuis le Pavillon d'Or (Kinkaku-ji). Dans ce processus d'affermissement de son autorité, il eut à plusieurs reprises à réprimer des révoltes de gouverneurs militaires (Toki Yoriyasu en 1379, Yamana Ujikiyo en 1399 et Ouchi Yoshihiro en 1399).

Le pouvoir du shogun avait également été consolidé institutionnellement. Le shogunat de Muromachi reprenait largement l'héritage institutionnel de celui de Kamakura, avec ses organes de gouvernement central : Bureau des samouraïs (Samurai dokoro) chargé de la gestion des vassaux guerriers, Bureau des affaires juridiques (Monchujo) chargé de l'instruction des affaires judiciaires majeures et de l'archivage des dossiers juridiques, Chancellerie (Mandokoro) chargée de rédiger les actes officiels (puis reprenant les affaires juridiques au précédent au XVe siècle). Néanmoins pour faire office de « premier ministre » du shogun la fonction de « régent » (shikken) dont disposaient les Hojo par le passé ne fut pas reprise. Elle fut remplacée par celle de kanrei, confiée de manière tournante à trois clans apparentés aux Ashikaga, les Hosokawa, les Shiba et les Hatakeyama. Yoshimitsu eut l'habitude de jouer des différentes factions divisant l'élite politique, changeant de ministre s'il le jugeait nécessaire, et il se rapprocha également de la cour impériale où il obtint plusieurs dignités et des nobles de cour (notamment le clan Hino dont il épousa une des filles, Nariko) peut-être dans l'ambition d'unifier les deux cours (shogunale et impériale) de Kyoto. Pour assurer l'autorité du shogunat sur le Kanto, terre d'origine des Ashikaga, pays des guerriers vu comme lointain et potentiellement turbulent depuis Kyoto, avait été créée en 1349 une sorte de « vice-shogun », le Kanto kubo, qui appartenait au clan Ashikaga. Son premier détenteur fut un fils de Takauji, Motouji, qui avait donné naissance à une branche secondaire du clan dans lequel la fonction se transmit, constituant une administration propre à Kamakura répliquant celle de Kyoto et ayant autorité sur l'est et le nord du pays (Kamakura-fu ou Kanto-fu) ; ils étaient assistés par un second, nommé shitsuji puis Kanto kanrei, choisi dans le clan Uesugi. Sous le règne de Yoshimitsu, Ujimitsu puis son fils Mitsukane qui détenaient la charge de kubo du Kanto, se posèrent parfois en rivaux du pouvoir de Kyoto, disposant d'une large autonomie, mais n'osèrent pas se révolter. Les shugo reconnaissaient de leur côté l'autorité du shogun à qui ils devaient leur fonction et donc une bonne part de leur légitimité dans leur territoire, et ils avaient souvent dû tenir une résidence à Kyoto auprès du shogunat. Ils n'en restaient pas moins turbulents dans les provinces malgré la fin de la guerre civile, plusieurs conflits locaux déchirant des clans guerriers, mais sans menacer sérieusement l'autorité shogunale.

En 1401, sûr de son pouvoir, Yoshimitsu restaura les relations officielles avec l'empire chinois des Ming en envoyant une délégation sur le continent, et l'année suivante il reçut en retour une ambassade chinoise qui lui reconnaissait le titre de « roi du Japon », ce qui fut sans nul doute un succès pour la légitimation de son pouvoir même si cela lui conférait un statut de vassal de la Chine. Selon certains, il aurait même caressé l'idée de devenir empereur du Japon.

Après la mort de Yoshimitsu en 1408, son fils Yoshimochi exerça le pouvoir, infléchissant l'approche absolutiste de son père, son règne étant plutôt paisible, le seul incident majeur étant une révolte des clans du Nord contre les excès autoritaires du vice-shogun de Kamakura, Mochiuji, en 1417. En 1423 il se retira au profit de son fils Yoshikazu, mais celui-ci mourut deux années plus tard. Trois ans après (1428), Yoshimoshi décéda à son tour. Dans la foulée survint la première révolte paysanne d'envergure, celle de l'ère Shocho, après de mauvaises récoltes, ce qui causa d'importants troubles dans le Kinai. Le nouveau shogun ne fut désigné qu'en 1429, par la procédure de tirage au sort : ce fut Yoshinori, fils de Yoshimitsu, qui avait été rappelé alors qu'il avait prononcé ses vœux bouddhistes. Ce personnage au tempérament autoritaire suscita contre lui un mécontentement grandissant. Sont ainsi imputés à ce shogun une série d'excès allant de la mise à mort injustifiée de vassaux à l'expulsion de tous les poulets de la capitale en 1433 

Listes de troupes

Nom

Min

Max

Description en Français

English Description

Samouraïs montés (8)

0

40

Cavalerie, Lourds, ,, Non armé, Vétérans,

Cavalry, Heavy, ,, Unarmed, Veteran,

passer jusqu'à ¼ en moral F

0

10

Non défini, ,, Non armé, Fanatiques

Undefined, ,, Unarmed, Fanatics

passer en armure 2

0

10

Non défini, Très lourds, ,, Non armé,

Undefined, Very Heavy, ,, Unarmed,

ajouter un arc faible (15)

0

40

Non défini, Arc faible, Non armé,

Undefined, Small bow, Unarmed,

remplacer l'arc faible par un arc (16)

0

40

Non défini, Arc, Non armé,

Undefined, Bow, Unarmed,

ajouter une arme à 2 mains (10)

0

40

Non défini, ,, Lance courte,

Undefined, ,, Short spear,

Passer en spécialiste au sabre (9)

0

40

Non défini, ,, Arme à 2 Mains,

Undefined, ,, 2 handed weapon,

Passer en spécialiste au sabre (9)

0

40

Non défini, ,, Spécialiste Arme de poing,

Undefined, ,, swordsman,

Samouraïs

30

200

Infanterie , Lourds, ,, Arme de poing, Vétérans,

Order Infantry, Heavy, ,, Side arm, Veteran,

passer jusqu'à ¼ en moral F

0

50

Non défini, ,, Non armé, Fanatiques

Undefined, ,, Unarmed, Fanatics

passer en armure 2

0

16

Non défini, Très lourds, ,, Non armé,

Undefined, Very Heavy, ,, Unarmed,

passer en OS

0

200

Infanterie Ordre serré, ,, Non armé,

Close order Infantry, ,, Unarmed,

ajouter un arc faible

0

50

Non défini, Arc faible, Non armé,

Undefined, Small bow, Unarmed,

remplacer l'arc faible par un arc

0

200

Non défini, Arc, Non armé,

Undefined, Bow, Unarmed,

ajouter une arme à 2 mains

0

200

Non défini, ,, Arme à 2 Mains,

Undefined, ,, 2 handed weapon,

ajouter une longue lance (13)

0

100

Non défini, ,, Lance longue,

Undefined, ,, Long Spear,

ajouter une arme à 2 mains longue (14)

0

100

Non défini, ,, Hallebarde,

Undefined, ,, Halberd,

Passer en spécialiste au sabre (9)

0

200

Non défini, ,, Spécialiste AdP,

Undefined, ,, swordsman,

Ashigaru

0

64

Infanterie , ,, Lance longue,

Order Infantry, ,, Long Spear,

passer en OS

0

64

Infanterie Ordre serré, ,, Lance longue,

Close order Infantry, ,, Long Spear,

Archers Ashigaru

0

40

Infanterie , Arc faible, Dague,

Order Infantry, Small bow, Knife,

remplacer l'arc faible par un arc

0

40

Non défini, Arc, Non armé,

Undefined, Bow, Unarmed,

Passer en OS

0

40

Infanterie Ordre serré, ,, Non armé,

Close order Infantry, ,, Unarmed,

Passer en armure 1

0

20

Non défini, Lourds, ,, Non armé,

Undefined, Heavy, ,, Unarmed,

JUSA

0

100

Infanterie , ,, Lance courte, Hésitants

Order Infantry, ,, Short spear, Wavering

remplacer la lance courte par la longue lance

0

100

Non défini, ,, Lance longue, Hésitants

Undefined, ,, Long Spear, Wavering

remplacer la lance courte par l'arme à 2 mains longue

0

40

Non défini, ,, Hallebarde, Hésitants

Undefined, ,, Halberd, Wavering

Passer des JUSA en NM

0

30

- Hésitants

- Wavering

Levées paysannes

0

100

Infanterie , ,, Arme Improvisée, Recrues, Hésitants

Order Infantry, ,, Peasan weapon, Raw, Wavering

remplacer l'IMP par la lance courte

0

100

Non défini, ,, Lance courte, Recrues, Hésitants

Undefined, ,, Short spear, Raw, Wavering

remplacer la lance courte par l'arme à 2 mains longue

0

20

Non défini, ,Hallebarde,

Undefined, ,Hallebarde


Caractéristiques en CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

Troupe

Min

Max

Type

Ord

Cui

Bou

Vies

Act

Red

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Notes Tir

Arme de mêlée

Fac

RS

C/Fig

Notes C&C

Spécial

Samouraïs montés (8)

0

40

MCM

OM

1

0

1

4

4

2

V

M

Non Tireur

0

0

0

0

 

Non armé

0

0

1

 

/ /

passer jusqu'à ¼ en moral F

0

10

-

0

0

0

0

0

0

6

N

F

Non Tireur

0

0

0

0

 

Non armé

0

0

1

 

/ /

passer en armure 2

0

10

-

0

2

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

 

Non armé

0

0

1

 

/ /

ajouter un arc faible (15)

0

40

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Arc faible

3

5

2

1

 

Non armé

0

0

1

 

/ /

remplacer l'arc faible par un arc (16)

0

40

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Arc

4

5

2

1

 

Non armé

0

0

1

 

/ /

ajouter une lance courte (12)

0

40

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

 

Lance courte

5

1

1

 

/ /

ajouter une arme à 2 mains (10)

0

40

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

 

Arme à 2 Mains

4

0

1

Supprime 1 RS adverse -pas de bouclier

/ /

Passer en spécialiste au sabre (9)

0

40

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

 

Spécialiste Arme de poing

4

0

1

 

/ /

Samouraïs

30

200

IPM

OM

1

0

1

2

3

3

V

M

Non Tireur

0

0

0

0

 

Arme de poing

5

0

1

 

/ /

passer jusqu'à ¼ en moral F

0

50

-

0

0

0

0

0

0

6

N

F

Non Tireur

0

0

0

0

 

Non armé

0

0

1

 

/ /

passer en armure 2

0

16

-

0

2

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

 

Non armé

0

0

1

 

/ /

passer en OS

0

200

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

 

Non armé

0

0

1

 

/ /

ajouter un arc faible

0

50

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Arc faible

3

5

2

1

 

Non armé

0

0

1

 

/ /

remplacer l'arc faible par un arc

0

200

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Arc

4

5

2

1

 

Non armé

0

0

1

 

/ /

ajouter une arme à 2 mains

0

200

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

 

Arme à 2 Mains

4

0

1

Supprime 1 RS adverse - pas de bouclier

/ /

ajouter une longue lance (13)

0

100

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

 

Lance longue

5

2

1

/ /

ajouter une arme à 2 mains longue (14)

0

100

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

 

Hallebarde

4

0

1

Supprime les RS adverses - pas de bouclier

/ /

Passer en spécialiste au sabre (9)

0

200

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

 

Spécialiste AdP

4

0

1

 

/ /

Ashigaru

0

64

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

 

Lance longue

5

2

1

 

/ /

passer en OS

0

64

IPS

OS

0

0

1

2

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

 

Lance longue

5

2

1

 

/ /

Archers Ashigaru

0

40

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Arc Faible

3

5

2

1

 

Dague

6

0

1

 

/ /

remplacer l'arc faible par un arc

0

40

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Arc

4

5

2

1

 

Non armé

0

0

1

 

/ /

passer en OS

0

40

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

 

Non armé

0

0

1

 

/ /

Passer en armure 1

0

20

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

 

Non armé

0

0

1

 

/ /

JUSA

0

100

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

N

H

Non Tireur

0

0

0

0

 

Lance courte

5

1

1

 

/ /

remplacer la lance courte par la longue lance

0

100

-

0

0

0

0

0

0

6

N

H

Non Tireur

0

0

0

0

 

Lance longue

5

2

1

 

/ /

remplacer la lance courte par l'arme à 2 mains longue

0

40

-

0

0

0

0

0

0

6

N

H

Non Tireur

0

0

0

0

 

Hallebarde

4

0

1

Supprime les RS adverses -pas de bouclier

/ /

Passer des JUSA en NM

0

30

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

 

Non armé

0

0

1

 

/ /

Levées paysannes

0

100

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

R

H

Non Tireur

0

0

0

0

 

Arme Improvisée

6

0

1

 

/ /

remplacer l'IMP par la lance courte

0

100

-

0

0

0

0

0

0

6

R

H

Non Tireur

0

0

0

0

 

Lance courte

5

1

1

 

/ /

remplacer la lance courte par l'arme à 2 mains longue

0

20

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

 

Hallebarde

4

0

1

Supprime les RS adverses -pas de bouclier

/ /

Troupes :

(1) Le style de combat des samouraïs est plutôt individuel et dispersé mais peu à peu ceux entraînés dans les armées régulières se battent le plus souvent en ordre serré. Les samouraïs provinciaux combattent plutôt en ordre lâche. Les samouraïs combattant en ordre lâche et ceux combattant en ordre serré ne peuvent cohabiter dans la même unité, même en sous-unités.
(2) Les samouraïs combattent le plus souvent avec une armure lamellée de bois laqué et de cuir, jusqu'au 15ème siècle. A ce moment, des lames de métal commencent à être introduites dans les armures de certains samouraïs parmi les plus riches. Cependant, cela restera exceptionnel jusqu'à l'introduction des armes à feu.
(3) Les RONINS sont des samouraïs errants sans maître attitré, qui se louent pour une guerre. Ils sont soit fidèles et Irr.B, soit peu disposés à se battre et donc Irr.D.
(4) Les CHUGEN sont des levées féodales de combattants à pied qui forment le gros des premières armées japonaises. Ce sont surtout des paysans entraînés.
(5) Les ZUSA étaient des guerriers à pied qui remplacent les CHUGEN quand les SAMOURAÏS deviennent les plus nombreux dans les armées japonaises. Aides ou serviteurs des samouraïs, ils allaient pieds nus ou chaussés de simples sandales de paille, armés d'une lance ou d'un NAGNATA, parfois d'arcs et de flèches.
(6) Les ASHIGARU sont des soldats mercenaires employés de façon permanente, d'abord comme garnison de villes, puis sur le champ de bataille. Après les révoltes IKKO-IKKI, de nombreux paysans entraînés se sont fait ASHIGARU. Ils composent la masse des armées japonaises des époques tardives.
(7) Les moines guerriers ou SOHEI sont nés de la nécessité de défendre les monastères et les temples. Ensuite, ils devinrent le bras armé de l'église.

Armes :

(8) L'arme individuelle du samouraï est le sabre. C'est généralement le KATANA, utilisable à une ou deux mains. On le comptera comme une arme de base.
(9) Avec de l'entraînement, une partie des samouraïs manient assez bien le KATANA pour le compter comme un bonus à l'arme de base.
(10) Le KATANA ou le TACHI (un sabre un peu plus grand) sont aussi souvent utilisés à 2 mains. On peut donc les compter arme à 2 mains. Les samouraïs utilisaient (à 2 mains) des sabres encore plus grands comme le NO-DASHI.
(11) Les samouraïs avaient aussi un petit sabre, le WAKISASHI, mais ce n'est qu'après MIYAMOTO MUSASHI (1584 - 1645) qu'une école s'est développée pour utiliser un sabre dans chaque main.
(12) Le YARI court, au départ simple bambou durci au feu, se vit ajouter une lame. Il est donc d'abord une lance courte (à pied ou à cheval) et c'est l'arme la plus simple. Sa lame peut attendre 20 cm aux bord tranchants.
(13) Le YARI a souvent un manche plus long. On appelle aussi YARI une lance de 4 mètres de long, assez rare. Ces deux YARI seront rendus par une longue lance pour l'infanterie et par une lance (rare) à cheval.
(14) Le NAGINATA est une arme faite d'un bois dur de 2 à 3 mètres de long avec une lame allant de 30 cm à plus d'un mètre. A l'époque de NARA (710 - 794); les cavaliers devenant une force importante difficile à combattre, le NAGINATA devint courant et prépondérant à partir de la bataille de DAN-NO-URA (1185). Souvent utilisé par les femmes et les moines guerriers, il fut exclusivement laissé aux femmes à partir des TOKUGAWA (1603). Utilisé de taille et d'estoc, le NAGINATA est une arme à 2 mains longue.
(15) L'arc ou YUMI était en bois ou en bambou et dissymétrique, court d'un côté et long de l'autre. les flèches étaient en bambou avec des pointes en os ou en fer. C'est un arc d'une faible puissance de pénétration en dépit de sa taille. C'est donc un arc faible. L'arc faible à cheval n'est pas différent des autres arcs montés. La différence ne se marque qu'à pied.
(16) Avec les invasions mongoles (1274 et 1281), les japonais découvrirent les vertus de l'arc composite. Leur arc peut alors être considéré comme un arc normal. Cependant, son rythme de tir restait lent..
(17) Les armes à feu sont introduites en 1542 et se répandent rapidement.
(18) Après des premières armes de faible qualité achetées à l'occident, les japonais fabriquent rapidement de très bonnes armes à feu qui seront classées arquebuses

Les chiffres Minima et Maxima sont des indications pour vous aider à composer des armées "typiques". Ils ne sont en rien obligatoires. Les minima donnés, permettant de longues parties d'une soirée entière. Pour des parties plus courtes, n'hésitez pas à les diviser.

 Caractéristiques en Charges ! Antiques & Médiévales

Japon période MUROMASHI précoce - 1392 ap.J.C. / 1430 ap.J.C.

 

            A la fin de la Guerre de la cour du Nord et de la cour du Sud, la famille ASHIKAGA détient le shôgunat et la réalité du pouvoir. L'empereur de la cour du Nord avait sa capitale à MUROMACHI, d'où vient le nom de la période, aussi appelée, bien sûr, ASHIKAGA. En 1426 commencèrent les révoltes paysannes connues comme IKKO-IKKI.

 

Général en Chef comme samouraï monté ou à pied...................................................................... 1

Sous-général comme samouraï monté ou à pied............................................................................ 0 à 4

 

Samouraïs montés : HC, Irr.B, arme de base (8)........................................................................ 0 à 40
      ajouter la formation en coin.............................................................................................. à volonté
      changer en Irr.A................................................................................................................. 0 à 1/4
      changer en EHC (2)............................................................................................................. 0 à 10
      ajouter un arc faible (15).................................................................................................. à volonté
      remplacer l'arc faible par un arc (16)................................................................................ à volonté
      donner des pointes perforantes......................................................................................... à volonté
      ajouter une lance courte (12)............................................................................................ à volonté
      ajouter une arme à 2 mains (10)....................................................................................... à volonté
      ajouter le Bonus à l'arme de base (9)................................................................................ à volonté

Samouraïs : LHI, Irr.B, arme de base............................................................................... 30 à 200
      changer en Irr.A................................................................................................................. 0 à 1/4
      changer en LEHI (2)............................................................................................................ 0 à 16
      changer les LHI en HI et les LEHI en EHI (1).................................................................. à volonté
      ajouter un arc faible............................................................................................................. 0 à 50
      remplacer l'arc faible par un arc........................................................................................ à volonté
      donner des pointes perforantes......................................................................................... à volonté
      ajouter une arme à 2 mains............................................................................................... à volonté
      ajouter une longue lance (13)............................................................................................. 0 à 100
      ajouter une arme à 2 mains longue (14).............................................................................. 0 à 100
      ajouter le Bonus à l'arme de base..................................................................................... à volonté

Ashigaru : LMI, Reg. C, longue lance (6)................................................................................... 0 à 64
      changer en MI................................................................................................................. à volonté

Archers Ashigaru : LMI, Reg.C, arc faible.................................................................................. 0 à 40
      remplacer l'arc faible par un arc........................................................................................ à volonté
      donner des pointes perforantes......................................................................................... à volonté
      changer en MI................................................................................................................. à volonté
      changer des Ashigaru en LHI ou HI..................................................................................... 0 à 20

JUSA : LMI, Irr.D, lance courte (5)......................................................................................... 0 à 100
      remplacer la lance courte par la longue lance.................................................................... à volonté
      remplacer la lance courte par l'arme à 2 mains longue .......................................................... 0 à 40
      changer des JUSA de Irr. D en Irr.C.................................................................................... 0 à 30

Levées paysannes: LMI, Irr.D, IMP......................................................................................... 0 à 100
      remplacer l'IMP par la lance courte.................................................................................. à volonté
      remplacer la lance courte par l'arme à 2 mains longue........................................................... 0 à 20

 

Ajouter des alliés moines guerriers de la liste 1190 ap.J.C. / 1500 ap.J.C............ jusqu'à 1/3 de l'armée

NOTES :

Troupes :

(1) Le style de combat des samouraïs est plutôt individuel et dispersé mais peu à peu ceux entraînés dans les armées régulières se battent le plus souvent en ordre serré. Les samouraïs provinciaux combattent plutôt en ordre lâche. Les samouraïs combattant en ordre lâche et ceux combattant en ordre serré ne peuvent cohabiter dans la même unité, même en sous-unités.
(2) Les samouraïs combattent le plus souvent avec une armure lamellée de bois laqué et de cuir, jusqu'au 15ème siècle. A ce moment, des lames de métal commencent à être introduites dans les armures de certains samouraïs parmi les plus riches. Cependant, cela restera exceptionnel jusqu'à l'introduction des armes à feu.
(3) Les RONINS sont des samouraïs errants sans maître attitré, qui se louent pour une guerre. Ils sont soit fidèles et Irr.B, soit peu disposés à se battre et donc Irr.D.
(4) Les CHUGEN sont des levées féodales de combattants à pied qui forment le gros des premières armées japonaises. Ce sont surtout des paysans entraînés.
(5) Les ZUSA étaient des guerriers à pied qui remplacent les CHUGEN quand les SAMOURAÏS deviennent les plus nombreux dans les armées japonaises. Aides ou serviteurs des samouraïs, ils allaient pieds nus ou chaussés de simples sandales de paille, armés d'une lance ou d'un NAGNATA, parfois d'arcs et de flèches.
(6) Les ASHIGARU sont des soldats mercenaires employés de façon permanente, d'abord comme garnison de villes, puis sur le champ de bataille. Après les révoltes IKKO-IKKI, de nombreux paysans entraînés se sont fait ASHIGARU. Ils composent la masse des armées japonaises des époques tardives.
(7) Les moines guerriers ou SOHEI sont nés de la nécessité de défendre les monastères et les temples. Ensuite, ils devinrent le bras armé de l'église.

Armes :

(8) L'arme individuelle du samouraï est le sabre. C'est généralement le KATANA, utilisable à une ou deux mains. On le comptera comme une arme de base.
(9) Avec de l'entraînement, une partie des samouraïs manient assez bien le KATANA pour le compter comme un bonus à l'arme de base.
(10) Le KATANA ou le TACHI (un sabre un peu plus grand) sont aussi souvent utilisés à 2 mains. On peut donc les compter arme à 2 mains. Les samouraïs utilisaient (à 2 mains) des sabres encore plus grands comme le NO-DASHI.
(11) Les samouraïs avaient aussi un petit sabre, le WAKISASHI, mais ce n'est qu'après MIYAMOTO MUSASHI (1584 - 1645) qu'une école s'est développée pour utiliser un sabre dans chaque main.
(12) Le YARI court, au départ simple bambou durci au feu, se vit ajouter une lame. Il est donc d'abord une lance courte (à pied ou à cheval) et c'est l'arme la plus simple. Sa lame peut attendre 20 cm aux bord tranchants.
(13) Le YARI a souvent un manche plus long. On appelle aussi YARI une lance de 4 mètres de long, assez rare. Ces deux YARI seront rendus par une longue lance pour l'infanterie et par une lance (rare) à cheval.
(14) Le NAGINATA est une arme faite d'un bois dur de 2 à 3 mètres de long avec une lame allant de 30 cm à plus d'un mètre. A l'époque de NARA (710 - 794); les cavaliers devenant une force importante difficile à combattre, le NAGINATA devint courant et prépondérant à partir de la bataille de DAN-NO-URA (1185). Souvent utilisé par les femmes et les moines guerriers, il fut exclusivement laissé aux femmes à partir des TOKUGAWA (1603). Utilisé de taille et d'estoc, le NAGINATA est une arme à 2 mains longue.
(15) L'arc ou YUMI était en bois ou en bambou et dissymétrique, court d'un côté et long de l'autre. les flèches étaient en bambou avec des pointes en os ou en fer. C'est un arc d'une faible puissance de pénétration en dépit de sa taille. C'est donc un arc faible. L'arc faible à cheval n'est pas différent des autres arcs montés. La différence ne se marque qu'à pied.
(16) Avec les invasions mongoles (1274 et 1281), les japonais découvrirent les vertus de l'arc composite. Leur arc peut alors être considéré comme un arc normal. Cependant, son rythme de tir restait lent. On peut lui compter la pointe perforante.
(17) Les armes à feu sont introduites en 1542 et se répandent rapidement.
(18) Après des premières armes de faible qualité achetées à l'occident, les japonais fabriquent rapidement de très bonnes armes à feu qui seront classées arquebuses si cette classification est possible (annexe Renaissance de la règle CHARGES). 


 

Tous droits réservés © Vincent Hérelle+Philippe Bondurand, 2002-2009