Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits : 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables : de Qadesh à La Marne
T 1 : Armées Antiques et Médiévales
T1.1 : L'Europe
T1.2 : L'Asie
T1.3 : Le Reste
T 2 : Armées 1500-1700
T 3 : Armées 1700-1790
T 4 : Armées 1790-1850
T 5 : Armées 1850-1925
T 6 : Armées Imaginaires
Plans de Terrains pour "combats de rencontre"
Scénarios (Plans de terrains + conditions de victoire)
Nous contacter par Messenger pour :
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste
Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire
-
Les Armées Antiques et Médiévales de l'Afrique -

Liste PNB02 : Culture Nok finale et premiers Bantous (-800 avant JC à 500 EC)


La culture Nok apparaît dans le centre du Nigeria vers 1500 avant líère commune et disparaît dans des circonstances inconnues au tournant de notre ère. C'est une population de cultivateurs (mil à chandelle et haricot) et de cueilleurs de plantes sauvages (dont le Canarium schweinfurthii). Elle entre dans l'âge du fer entre 800 et 400 avant líère commune. Elle porte le nom du village de Nok, situé à Ham dans l'actuel État de Kaduna, au Nigeria, où ses célèbres sculptures en terre cuite ont été découvertes en 1928. Elle constitue la première culture agricole sur les marges de la forêt vierge de l'Ouest africain. Elle est proche de la première culture agricole du nord-est du Nigéria, la culture de Gajiganna, qui a duré de 1800 avant líère commune à 500 avant líère commune environ.

L'utilisation du fer, dans la fonte et la forge d'outils, apparaît dans la culture Nok entre 800 et 400 avant líère commune, sans que l'on puisseêtre plus précis. Les données de la linguistique historique suggèrent, quant à elles, que la fonte du fer a été découverte dans la région avant 1000 avant líère commune. Des travaux scientifiques sur le terrain ont débuté en 2005 pour étudier systématiquement les sites archéologiques et mieux comprendre les sculptures en terre cuite dans leur contexte archéologique de l'âge du fer et antérieur.

La culture Nok atteint son développement maximal entre 900 et 40 avant líère commune. Si la technologie du fer est connue entre 800 et 400 avant líère commune, celle de la céramique est pratiquée depuis 1500 avant líère commune. Elle est considérée comme la plus ancienne productrice de sculptures en terre cuite de grande taille en Afrique. La taille maximale approche 1,20 m dans le cas de sculptures « complètes », dont les recherches scientifiques prouvent qu'il s'agit soit de sculptures reconstituées, car elles ont toutes été brisées et trouvées incomplètes sur le lieu d'une sépulture, soit de faux.

On trouve des sculptures représentant des cavaliers à cheval, ce qui indique que la culture de Nok connaissait cet animal, peut-être arrivé d'Afrique du Nord. Notre interprétation est que l'usage est limité à une poignée d'éclaireurs ou de messagers, dans les zones ou le paysage est assez ouvert.

Vers 400 avant J-C, le travail du fer apparaît au nord du Nigeria actuel chez les Noks. Il y parvient probablement en provenance de Méroé. La région connaissait l'agriculture depuis 1800 avant JC. La culture Nok atteint son apogée entre 400 et 200 avant notre ère. L'archéologie montre des fers de hache sans que l'on puisse déterminer s'il ne s'agit que d'outils agricoles ou d'armes. Elles sont mentionnées dans la liste au cas où... Au sud des Noks, les Bantous s'installèrent au premier siècle. Ils venaient de plus à l'Ouest.

De là ils se répandirent au Sud et à l'Est, important l'agriculture et le travail du fer dans des régions jusqu'alors peuplées de chasseurs-cueilleurs. Vers 500 après JC ils atteignirent le Sud de l'Afrique.

Troupes Disponibles

Nom

Min

Max

Description en Français

English Description

Guerriers avec sagaie de corps à corps

36

360

Infanterie , ,, Arme de poing,

Order Infantry, ,, Side arm,

Passer en OD

0

360

+Ordre Dispersé

+Open Order

donner javelot

0

360

+ Javelots,

+Javelin, Unarmed,

donner arc à moins d1/4 des guerriers

0

90

+ Arc,

+Bow, Unarmed,

donner bouclier par unités entières

0

360

+ Bouclier, ,,

+Shield, ,, Unarmed,

passer en VE

0

25

+ ,, Vétérans, Enthousiastes

+,, Unarmed, Veteran, Enthousiasts

Passer en Spécialiste sagaie

0

12

+ ,, Spécialiste AdP,

+,, swordsman,

Remplacer sagaie par A2M (Noks seulement)

0

12

+ ,, Arme à 2 Mains,

+,, 2 handed weapon,

Femmes, enfants, vieillards défendnt village ou enclos palissadé

0

180

Infanterie , ,, Arme Improvisée, Urbains, DéficientsHésitants

Order Infantry, ,, Peasan weapon, Urban, PoorWavering

Cavaliers

0

12

Cavalier en OD, Lance Courte, Recrues, Hesitants

Open Order cavalry, Spear, Raw, Wavering

Caractéristiques en Clash !  

Troupe

Min

Max

Type

Ord

Cui

Bou

Vies

Act

Red

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Notes Tir

Arme de mêlée

Fac

RS

C/Fig

Notes C&C

Spécial

Guerriers avec sagaie de corps à corps

36

360

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Passer en OD

0

360

IPD

0

0

0

0

3

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

donner javelot

0

360

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Javelots

2

4

2

1

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

donner arc à moins d1/4 des guerriers

0

90

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Arc

4

5

2

1

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

donner bouclier par unités entières

0

360

-

0

0

1

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

passer en VE

0

25

-

0

0

0

0

0

0

6

V

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Passer en Spécialiste sagaie

0

12

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Spécialiste AdP

4

0

1

-

/ /

Remplacer sagaie par A2M (Noks seulement)

0

12

-

0

0

0

0

0

0

6

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Arme à 2 Mains

4

0

1

Supprime 1 RS adverse - pas de bouclier

/ /

Femmes, enfants, vieillards défendnt village ou enclos palissadé

0

180

IPM

OM

0

0

1

2

3

3

D

H

Non Tireur

0

0

0

0

-

Arme Improvisée

6

0

1

-

/ / Urbains

Cavaliers

0

12

MCD

OD

0

0

1

5

6

0

R

H

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance courte

4

0

1

-

/ / Urbains

Les minima sont donnés pour des armées d'environ 1000 points, permettant de longues parties d'une soirée entière. Pour des parties plus courtes, n'hésitez pas à les diviser.

=======================================================================================

Tous droits réservés © Vincent Hérelle+Philippe Bondurand, 2002-2019

===================================================================================================================

Valeurs pour CHARGES A&M

Liste : Culture Nok et premiers Bantous (-400 à 500)

Vers 400 avant J-C, le travail du fer apparaît au nord du Nigeria actuel chez les Noks. Il y parvient probablement en provenance de Méroé. La région connaissait l'agriculture depuis 1800 avant JC. La culture Nok atteint son apogée entre 400 avant J-C et 200 de notre ère. L'archéologie montre des fers de hache sans que l'on puisse déterminer s'il ne s'agit que d'outils agricoles ou d'armes. Elles sont mentionnées dans la liste au cas où... Au sud des Noks, les Bantous s'installèrent au premier siècle. Ils venaient de plus à l'Ouest.

De là ils se répandirent au Sud et à l'Est, important l'agriculture et le travail du fer dans des régions jusqu'alors peuplées de chasseurs-cueilleurs. Vers 500 après JC ils atteignirent le Sud de l'Afrique.

Généraux comme guerriers 1 à 5
     
Guerriers LI, Irr.C, lance courte et/ou javelot 100 à 200
  passer en LMI à volonté
  remplacer la LC et/ou le javelot par un arc 0 à 1/4
  passer en Irr B 0 à 25
  donner le bouclier (par unités entières) à volonté
Seulement pour les Noks remplacer la LC et/ou le javelot par une A2M 0 à 12
     
Femmes, enfants, vieillards LMI, Irr.D, IMP 0 à 100


 

Tous droits réservés © Vincent Hérelle+Philippe Bondurand, 2002-2009