Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits : 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables : de Qadesh à La Marne
T 1 : Armées Antiques et Médiévales
T1.1 : L'Europe
T1.2 : L'Asie
T1.3 : Le Reste
T 2 : Armées 1500-1700
T 3 : Armées 1700-1790
T 4 : Armées 1790-1850
T 5 : Armées 1850-1925
T 6 : Armées Imaginaires
Plans de Terrains pour "combats de rencontre"
Scénarios (Plans de terrains + conditions de victoire)
Nous contacter par Messenger pour :
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste
Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire
- Les Armées Antiques et Médiévales de l'Orient -

Liste pnb03 Rébellion des Zanj contre les Abbassides 869 AD - 883 AD

Les Zanj, des esclaves importés d'Afrique de l'Est et convertis à l'Islam étaient principalement implantés dans les zones marécageuses du sud de l'Iraq. Ils se révoltèrent contre les Abbassides sous la conduite d'Ali ibn Mohammed, un arabe se présentant comme descendant du caliphe Ali. Le discours de Ali ibn Muhammad était renforcé par son adhésion à la secte des kharidijiques. Les conditions de vie abominables des esclaves les décidèrent à prendre parti pour la révolte, que d'autres suivirent au nom d'un islam plus pur. Le soulèvement prit rapidement de l'ampleur, les Bédouins et des mercenaires se joignant à la révolte, et les rebelles remportèrent des batailles contre les forces du calife. Ils bâtirent également une ville, al-Mukhtarah, et prirent plusieurs autres villes importantes, notamment al-Ubullah, port sur le Golfe Persique. Les Zanj occupèrent le plus gros du Sud de l'Iraq, mettant à sac Bassorah en 871, et y installant leurs propres cités fortifiées Le nouveau calife Al-Mu'tamid confia à son frère, Al-Muwaffaq , une nouvelle armée qui fut défaite en avril 872. Il fallut une longue campagne menée par al-Muwaffaq, à la tête d'une immense armée, de 879 à 883 pour les soumettre méthodiquement.

Les magnats locaux avaient pu acquérir la propriété de cette terre à condition qu'ils la rendent arable. En conséquence, ils avaient acquis un grand nombre de Zanj et d'autres esclaves, qui furent0 placés dans des camps de travail et chargés de déblayer la couche arable nitreuse dans le cadre du processus de remise en état. D'autres Zanj travaillaient dans les salines de l'Irak inférieur, en particulier dans la région de Bassorah.
Les conditions de travail et de vie des Zanj étaient considérées comme extrêmement misérables. Le travail subalterne auquel ils étaient soumis était difficile et les esclaves semblent avoir été mal traités par leurs maîtres. On sait que deux tentatives précédentes de se rebeller contre ces exactions se sont produites en 689-90 et en 694. Ces deux révoltes ont rapidement échoué et on sait peu de choses sur leur histoire antérieurement à 869.
La révolte, qui débuta en septembre 869, était concentrée dans les districts d'Irak et d'al-Ahwaz (actuelle province du Khouzistan, en Iran) dans les régions centrales du califat abbasside. Au cours des 14 années suivantes, les Zanjs purent combattre les armées supérieures du gouvernement abbasside en menant une guérilla contre leurs adversaires. Ils devinrent adeptes des raids des villes, des villages et des camps ennemis (souvent la nuit), s'emparant d'armes, de chevaux, de nourriture et de captifs et libérant d'autres esclaves, et brûlant le reste en cendres pour retarder les représailles. Au fur et à mesure que la rébellion évoluait, ils construisaient aussi des forteresses, construisaient une marine pour traverser les canaux et les rivières de la région, percevaient des impôts dans les territoires sous leur contrôle et frappaient leurs propres pièces.

À ses débuts, la rébellion se limitait à la région autour de la ville de Bassorah et du Chatt-el-Arab. Les premiers efforts du gouvernement abbasside pour écraser la révolte s'avérèrent inefficaces, et plusieurs villes et villages furent occupés ou pillés, y compris al-Ubulla en 870 et Suq al-Ahwaz en 871. Bassorah tomba en septembre 871 à la suite d'un blocus prolongé, résultant dans l'incendie de la ville et le massacre de ses habitants. Une campagne de représailles menée par le régent califal Abou Ahmed ibn al-Mutawakkil (connu par son honorifique d'al-Muwaffaq) contre les rebelles en 872 se solda par un échec, et les Zanjs restèrent sur l'offensive au cours des prochaines années.

L'incapacité persistante de l'armée abbasside à réprimer la révolte, provoquée en partie par son souci de lutter contre l'avancée du saffaride Yaqoub ibn al-Layth dans al-Ahwaz et en Irak, finit par encourager les Zanjs à étendre leurs activités vers le nord. Une campagne menée par les rebelles pour occuper les marais entre Bassorah et Wasit en 876 fut couronnée de succès, et bientôt ils arrivèrent jusqu'au district de Kaskar. En 879, la rébellion atteignit sa plus haute extension. Wasit et Ramhurmuz furent saccagés et les rebelles avancèrent vers le nord-ouest le long du Tigre, arrivant à moins de 80 kilomètres de Bagdad.

Le gouvernement abbasside regagna l'initiative dans la guerre à la fin de l'année 879, quand Al-Mutadid envoya son fils Abou al-'Abbas (le futur calife al-Moutadid) avec une force majeure contre les rebelles. Al-Muwaffaq lui-même rejoignit l'offensive l'année suivante et, au cours des mois suivants, les forces gouvernementales réussirent à débarrasser les districts de l'Irak et d'al-Ahwaz des rebelles et à les ramener vers leur «capitale» al-Mukhtarah, au sud de Bassorah.

Al-Mukhtarah fut mis en état de siège en février 881 et, au cours des deux années et demie suivantes, al-Muwaffaq proposa d'offrir des conditions généreuses à tous ceux qui se soumettraient volontairement et convainquit de nombreux rebelles d'abandonner la lutte. La chute d'al-Mukhtarah en août 883, combinée à la mort ou à la capture de 'Ali ibn Mohammed et de la plupart des commandants rebelles, mit fin à la révolte et les rebelles restants se rendirent au gouvernement ou furent tués.
Désignation

Min

Max

Type

Front

Act

Cui

Ent

Mor

Man

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Arme de mêlée

Fact

RS

Spécial
Généraux comme meilleurs guerriers

1

3

-

-

-

-

S

F

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-
Guerriers arabes ou africains

90

150

I

OM

2

0

R

H

2

NON

0

0

0

0

Arme de mêlée

5

0

donner le BAB comme spécialiste à l'épée

0

150

 

-

-

-

-

-

 

épéiste

4

0

donner la Lance Courte

0

150

 

 

Lance Courte

4

1

donner le bouclier

0

150

 

1

 

 

-

-

passer en NN

0

150

 

N

N

 

 

passer en moral E

0

« 1/5 »

 

E

 

 

Guerriers mal armés

12

90

I

OM

2

0

R

H

2

NON

0

0

0

0

Improvisé

6

0

passer en NN

0

90

 

N

N

 

 

Archers

20

90

I

OM

2

0

R

H

2

Arc

4

5

2

1

Couteau

6

0

passer en NN

0

90

 

N

N

 

 

Tirailleurs

0

24

 

OD

3

0

R

H

3

Arc

4

5

2

1

Couteau

6

0

frondeurs

0

24

I

OD

3

0

R

H

3

Fronde

3

4

2

1

Couteau

6

0

Cavaliers

0

24

C

OD

6

1

N

N

5

NON

0

0

0

0

LC, Bcl

4

0

Bouclier
donner cuirasse

0

12

 

2

 

 

4

Artilleurs à traits

0

8

A

OS

2

0

N

N

1

baliste

6

5

1

1

Arme de mêlée

6

0

ignore l'armure
passer en artillerie à tir courbe

0

8

OS

2

0

N

N

1

trébuchets

6

5

1

1

Arme de mêlée

6

0

ignore l' arm. + Tir courbe
Les minima sont donnés pour des armées d'environ 1000 points, permettant de longues parties d'une soirée entière. Pour des parties plus courtes, n'hésitez pas à les diviser.

=======================================================================================

Tous droits réservés © Vincent Hérelle+Philippe Bondurand, 2002-2019

===================================================================================================================

Valeurs pour CHARGES A&M

Liste pnb03 Révolte des Zanj contre les Abbassides 869 AD - 883 AD
Basé sur les recherches originales de :
Duncan Head

Les Zanj, des esclaves importés d'Afrique de l'Est et convertis à l'Islam étaient principalement implantés dans les zones marécageuses du sud de l'Iraq. Ils se révoltèrent contre les Abbassides sous la conduite d'Ali ibn Mohammed, un arabe se présentant comme descendant du caliphe Ali.

Le discours de Ali ibn Muhammad était renforcé par son adhésion à la secte des kharidijiques. Les conditions de vie abominables des esclaves les décidèrent à prendre parti pour la révolte, que d'autres suivirent au nom d'un islam plus pur.

Le soulèvement prit rapidement de l'ampleur, les Bédouins et des mercenaires se joignant à la révolte, et les rebelles remportèrent des batailles contre les forces du calife. Ils bâtirent également une ville, al-Mukhtarah, et prirent plusieurs autres villes importantes, notamment al-Ubullah, port sur le Golfe Persique. Les Zanj occupèrent le plus gros du Sud de l'Iraq, mettant à sac Bassorah en 871, et y installant leurs propres cités fortifiées Le nouveau calife Al-Mu'tamid confia à son frère, Al-Muwaffaq , une nouvelle armée qui fut défaite en avril 872. Il fallut une longue campagne menée par al-Muwaffaq, à la tête d'une immense armée, de 879 à 883 pour les soumettre méthodiquement.

Min Max Nom Type Moral Armes
1 3 Généraux comme meilleurs guerriers ou cavaliers présents      
90 150 Guerriers arabes ou africains LMI Irr D 1AP
0 150 donner le BAB comme spécialiste à l'épée      
0 150 donner la Lance Courte      
0 150 donner le bouclier      
0 150 passer en Irr C      
0 1/5 passer des Irr C en Irr B      
12 90 Guerriers mal armés LMI Irr D IMP
0 90 les motiver en Irr C      
20 90 Archers LMI Irr D A
0 90 les motiver en Irr C      
0 1/4 passer mois passer en ordre dispersé LI      
0 10 remplacer l'arc par une arbalète      
0 24 frondeurs ou lanceurs de pierres LI Irr D F ou PLM
0 24 Cavaliers LC Irr C LC, Bcl
0 12 passer en HLC      
0 8 passer des HLC en HC      
0 8 Artilleurs à traits ou à pierre AM Irr C ART

Tous droits réservés © Vincent Hérelle+Philippe Bondurand, 2002-2009

Introduction générale

Comment utiliser ces listes d'armées

Comment établir soi-même une liste d'armée

Addenda

Abréviation des armes

Sommaires des Listes

Sommaire Historique (incomplet mais commenté) :

1 De l'aube des temps à la guerre du péloponnèse 94 listes
2 D'Alexandre le Grand aux grandes invasions 93 listes
3 Des Armées Médiévales aux premières armes à feu 97 listes
4 Loin de la Méditerrannée (Chine, Inde, Japon, Amériques) 97 listes


Sommaire Géographique :

1 Tome 1 : L'Europe
2 Tome 2 : L'Asie
3 Tome 3 : L'Afrique, Les Amériques et l'Océanie