Liste X105 Royaumes du Tchen-La 500 à 950 ap.J.C.  

      Le TCHEN-LA est le nom chinois d'un royaume aussi appelé Kambuja (d'où le nom de Cambodge), d'après le nom de son fondateur mythique, un ascète nommé Kambu. C'était au départ un vassal du FOU-NAN, occupant le bassin moyen du Mékong. Sa capitale, Creshthapura, serait au Vat Phu, près de Bassak.

      La civilisation du TCHEN-LA a laissé de nombreuses traces, que l'on a appelé l'art pré-angkorien. L'influence de l'Inde reste profonde avec de nombreux monuments de style Goupta. Les chinois en parlent dans leurs chroniques : "Histoire des Souei" et "Nouvelle histoire des T'ang". On y lit en particulier : "L'usage des habitants est de marcher toujours cuirassés et en armes, de telle sorte que la moindre querelle entraîne des combats sanglants." "Le Roi a sa résidence dans la ville de Y-chö-na qui comporte plus de vingt mille familles. Le royaume renferme encore trente villes, peuplées chacune de plusieurs milliers de familles et toutes régies par un gouverneur." "Plus de mille gardes revêtus de cuirasses et armés de lances sont rangés au pied des marches du trône." Le TCHEN-LA était un royaume puissant doté d'une armée considérable. On peut y voir nettement l'influence de l'Inde et de la Chine.

      Vers l'an 706, le royaume se sépara en deux. Le "TCHEN-LA de terre", partie la plus au nord constituant aujourd'hui le bas-Laos et le Laos Siamois, forma un royaume indépendant qui conserva son unité jusqu'au milieu du Xème siècle où il fut annexé par les souverains Khmers. La partie du sud ou "TCHEN-LA de l'Eau" fut rapidement morcelée en de nombreuses principautés, rapidement devenues vassales des grands royaumes voisins et notamment des Cailendras de Java. Au début du IXème siècle, Jayavarman II libérera le TCHEN-LA et fondera la dynastie des grands rois khmers qui aboutira à Angkor.

(Principales sources : "Les Khmers" de André Migot, collection "Le Livre Contemporain"; Paul PELLIOT "Le FOU-NAN", Bulletin de l'Ecole Française d'Extrème Orient III 1903)

 Pour en savoir plus

Général en Chef LMI ou LHI, javelot et bouclier ou sur éléphant.............................................. 1

Sous-général LMI, javelot et bouclier, ou sur éléphant.................................................................. 0 à 2

 

Eléphants : Eléphant, avec 1 combattant Irr.C javelot......................................................... 4 à 12
      ajouter 1 combattant javelot............................................................................................. à volonté
      changer en Irr.B comme nobles et gardes............................................................................... 0 à 4

Cavalerie : LC Irr.C, javelot et bouclier...................................................................................... 0 à 10

 

Garde féminine : LMI, Irr.B, lance courte et bouclier.................................................................. 0 à 12
      passer en Reg.A ............................................................................................................. à volonté

Troupe Royale : LMI, Reg.C, lance courte et bouclier.............................................................. 0 à 150
      passer en MI longue lance et bouclier............................................................................... à volonté
      changer en HI Reg.B comme gardes.................................................................................... 0 à 20

Champions : HI, Reg.C, arme à 2 mains et bouclier.................................................................... 0 à 10

Guerriers : LMI, Irr.C, lance courte et bouclier............................................................... 50 à 150

Javeliniers : LMI, Irr.C, javelot................................................................................................... 0 à 75
      changer en Reg.C comme troupe royale............................................................................... 0 à 30
      passer en MI .................................................................................................................. à volonté

Archers : LMI, Irr.C, arc..................................................................................................... 15 à 35
      changer en Reg.C comme troupe royale........................................................................... à volonté
      passer en MI .................................................................................................................. à volonté

Eclaireurs : LI, Irr.C, javelot................................................................................................ 40 à 96
      remplacer le javelot par arc................................................................................................. 0 à 1/2

Eclaireurs royaux : LI, Reg.C, arc.............................................................................................. 0 à 12

Malais et Javanais : LI, Irr.D, dard (Sarbacanes) ....................................................................... 0 à 20
      changer en Irr.C ............................................................................................................. à volonté


Exemple d'armée : Royaume du Tchen-La à la conquête du Fou-Nan 600 ap.J.C.

Avant le grand empire Khmer des 11ème, 12ème et 13ème siècles, des royaumes puissants s'étaient élevés dans le Cambodge actuel et ont dominé toute la région. L'un d'eux est le TCHEN-LA. C'est le nom chinois d'un royaume aussi appelé Kambuja (d'où le nom de Cambodge), d'après le nom de son fondateur mythique, un ascète nommé Kambu. C'était au départ un vassal du FOU-NAN, occupant le bassin moyen du Mekong. Sa capitale, Creshthapura, serait au Vat-Phu, près de Bassak.

Au milieu du VIème siècle monte sur son trône un membre de la famille royale du FOU-NAN, Bhavavarman qui conquière le FOU-NAN avec son frère Chitrasena, créant ainsi le pays Khmer. Puis se succédèrent des rois aux noms étranges: Mahendravarman, Içanavarman, Jayavarman, Jayadevi son épouse... La civilisation du TCHEN-LA a laissé de nombreuses traces, que l'on a appelé l'art pré-angkorien. L'influence de l'Inde reste profonde avec de nombreux monuments de style Goupta. Les chinois disent que "l'usage des habitants est de marcher toujours cuirassés et en armes, de telle sorte que la moindre querelle entraîne des combats sanglants." Cela nous donne une idée du tempérament des gens du TCHEN-LA.

Vers l'an 706, le royaume se sépara en deux. Le "TCHEN-LA de terre", partie la plus au nord constituant aujourd'hui le bas-Laos et le Laos Siamois, forma un royaume indépendant qui conserva son unité jusqu'au milieu du Xème siècle où il fut annexé par les souverains Khmers. La partie du sud ou "TCHEN-LA de l'Eau" fut rapidement morcelée en de nombreuses principautés, rapidement devenues vassales des grands royaumes voisins et notamment des Cailendras de Java. Au début du IXème siècle, Jayavarman II libérera le TCHEN-LA et fondera la dynastie des grands rois khmers qui aboutira à Angkor.

Le choc sera donné par les éléphants. Les autres troupes ne sont là que pour les protéger, les éclairer ou préparer leur attaque. Il faut cependant se souvenir de ce qu'ils sont très sensibles, notamment au tir. Il faudra donc que les tireurs occupent, et si possible réduisent les tireurs adverses. Les troupes légères doivent nettoyer les terrains difficiles, les réguliers manoeuvrer l'ennemi et les sous-unités assurer la défense rapprochée des éléphants, contre les prises de flanc notamment. C'est une armée qui attaque.

Roi Bhavavarman, sur Eléphant Général en Chef Javelot
Prince Chitrasena, sur Eléphant Sous-Général Javelot
Eléphants, 3 unités de 4 El Irr.C avec 1 combattant Irr.C Javelot chacune avec sa sous-unité d'escorte de 16 LMI Irr.C Lance Courte, Bouclier
Cavalerie, 10 LC Irr.C Javelot, Cheval Indien, Bouclier
Gardes Royaux à la chinoise, 10 HI Reg.B Longue Lance, Bouclier
Lanciers Royaux, 3 unités de 10 LMI Reg.C Lance Courte, Bouclier
Guerriers, 2 unités de 16 LMI Irr.C Javelot, Bouclier
Eclaireurs Royaux, 10 LI Reg.C, Arc
Eclaireurs, 2 unités de 10 LI Irr.C, Arc plus 10 LI Irr.C, Javelot
Archers, 10 LI Irr.C, Arc
Javanais et Malais, 16 LI Irr.C, Sarbacane (compter comme dard)

 

Tous droits réservés © Vincent Hérelle+Philippe Bondurand, 2002-2009

Introduction générale

Comment utiliser ces listes d'armées

Comment établir soi-même une liste d'armée

Addenda

Abréviation des armes

Sommaires des Listes

Sommaire Historique (incomplet mais commenté) :
1 De l'aube des temps à la guerre du péloponnèse 94 listes
2 D'Alexandre le Grand aux grandes invasions 93 listes
3 Des Armées Médiévales aux premières armes à feu 97 listes
4 Loin de la Méditerrannée (Chine, Inde, Japon, Amériques) 97 listes


Sommaire Géographique :

1 Tome 1 : L'Europe
2 Tome 2 : L'Asie
3 Tome 3 : L'Afrique, Les Amériques et l'Océanie