Menu
NEWS?
Last Updates
Mises à jour
Faire un Don (Paypal)/Make Donation
Donators Have access to personalized service, Budget for balancing armies, Custom army lists, Unit Cards and many more
Télécharger gratuitement la Règle CLASH ! en français
Don conseillé si satisfaits 10 euros
Download English version CLASH !
FREE. Tip welcomed if satisfied
Télécharger le modèle des fiches d'unité / Download Unit Cards template
Suivez nous sur Facebook
40 Armées Indispensables de Qadesh à La Marne
T 1 Armées Antiques et Médiévales
T1.1 L'Europe
T1.2 L'Asie
T1.3 Le Reste
T 2 Armées 1500-1700
T 3 Armées 1700-1790
T 4 Armées 1790-1850
T 5 Armées 1850-1925
T 6 Armées Imaginaires
Champs de Bataille
Scénarios
Nous contacter par Messenger pour
Proposer une liste, un terrain, un scénario
Demander une liste
Tous droits résérvés © Vincent Hérelle + Philippe Bondurand, 2020

CLASH ! L'autre Jeu d'Histoire

- Les Armées de la Renaissace -

Armée R305 : Espagne et Autriche de Charles-Quint (1519 à 1558)


Historique

Cet article représente l'armée de Charles Quint à la fois Roi d'Espagne et Empereurd'Autriche du moment où il hérite des deux titres jusqu'à la fin des Guerres d'Italie. La rivalité avec François Ier marque l'essentiel de l'histoire impériale de Charles Quint. Les deux souverains sont habités par les revendications de leurs prédécesseurs. François Ier, dont le royaume est encerclé par les possessions de Charles Quint, veut poursuivre l'action des rois Charles VIII et Louis XII dans la péninsule italienne, en réclamant Naples et Milan. De son côté, Charles Quint n'a de cesse de vouloir récupérer le duché de Bourgogne, berceau de la dynastie des Valois-Bourgogne de laquelle il se réclame et saisi à la mort de Charles le Téméraire dans des conditions juridiques douteuses, mais désormais bien intégré au territoire français. La Bourgogne et l'Italie constituent les principaux théâtres d'affrontement des deux rivaux, sans qu'aucun d'eux ne puisse satisfaire ses ambitions. Charles Quint n'éprouve aucune difficulté à contrer les attaques françaises.

Le premier heurt se produit dans le royaume de Navarre, dont une partie située au nord des Pyrénées les provinces d'outre-monts ou Basse-Navarre à partir de 1512 se trouve sous contrôle espagnol depuis sa conquête par Ferdinand d'Aragon en 1512. La maison d'Albret, qui bénéficie de l'appui du roi de France, tente une reconquête en 1521. Les Franco-Navarrais profitent d'une démilitarisation partielle du royaume due à la guerre des Communautés de Castille et s'appuient sur le soulèvement du peuple navarrais pour prendre la capitale, Pampelune. Le rapide ressaisissement de l'armée espagnole et les erreurs stratégiques du général français André de Foix ne permettent pas de consolider la victoire, et les troupes de Charles Quint remportent la victoire à Noain sur une armée largement inférieure en effectifs. Après divers sièges et batailles, un accord diplomatique est signé : Charles Quint conserve la Haute-Navarre mais restitue la Basse-Navarre à la maison d'Albret.

Pendant cette même année 1521, Charles Quint ouvre deux nouveaux fronts. Poursuivant son objectif bourguignon, il envoie Franz von Sickingen et le comte Philippe Ier de Nassau vers le nord de la France ; ces derniers obligent le chevalier Bayard à s'enfermer dans Mézières assiégée. Bayard défend la ville sans capituler, malgré les canonnades et les assauts ; le maréchal de La Palisse, arrivé en renfort, oblige Nassau à lever le siège. En Italie, Charles Quint forme une coalition avec Henri VIII et les États pontificaux pour contrer l'alliance de la France et de la république de Venise. L'armée franco-vénitienne est battue lors de la bataille de la Bicoque ; Charles Quint et ses alliés reprennent le duché de Milan. L'armée impériale entre en Provence mais échoue au siège de Marseille. François Ier prend la tête d'une contre-attaque mais se voit sévèrement battu à Pavie en 1525, lors de laquelle il est fait prisonnier. Charles Quint retient le roi de France à Madrid pendant plus d'un an, jusqu'à la conclusion du traité de Madrid.

Aux termes de ce traité, François Ier doit, entre autres, céder le duché de Bourgogne et le Charolais, renoncer à toute revendication sur l'Italie, les Flandres et l'Artois, et épouser Éléonore de Habsbourg, sur de Charles. François est libéré contre l'emprisonnement pendant quatre années de ses deux fils aînés, le dauphin François et Henri de France (futur Henri II). Charles Quint ne tire pas grand profit de ce traité, que le roi de France avait d'ailleurs jugé bon de déclarer inexécutable la veille de sa signature. De surcroît, le 8 juin 1526, les États de Bourgogne déclarent solennellement que la province entend rester française.

En 1526, une nouvelle ligue, scellée à Cognac, se constitue, cette fois-ci contre Charles Quint, alors en pleine lune de miel (il vient d'épouser Isabelle de Portugal). La ligue de Cognac rassemble la France, l'Angleterre, le pape et les principautés italiennes (Milan, Venise et Florence). Les armées liguées entrent en Italie et se heurtent à une faible résistance des troupes impériales, mal payées et affaiblies par les maladies. Naples est assiégée, Rome est saccagée par les soudards de l'armée impériale commandée par Charles de Bourbon. Ces événements contraignent Charles, catastrophé, à interrompre les festivités célébrant la naissance de son fils, le futur Philippe II d'Espagne.

Cependant, le siège de Naples se solde par un échec et les troupes de la Ligue, affaiblies à leur tour par la malaria et surtout le renversement d'alliance d'Andrea Doria, doivent se retirer du royaume de Naples. Les circonstances semblent rééquilibrer les forces de Charles Quint comme celles de François Ier et les amènent à laisser Marguerite d'Autriche, tante de l'empereur, et Louise de Savoie, mère du roi de France, négocier un traité qui amende celui de Madrid : le 3 août 1529, à Cambrai, est signé la paix des Dames, ensuite ratifiée par les deux souverains. François Ier épouse Éléonore d'Autriche, veuve du roi du Portugal et sur de Charles Quint ; il recouvre ses enfants moyennant une rançon de deux millions d'écus et conserve la Bourgogne ; en revanche, il doit renoncer à ses vues sur l'Artois, à la Flandre et l'Italie.

Après le traité de Cambrai, Charles Quint se trouve à l'apogée de sa puissance. Le 24 février 1530, le jour de ses trente ans, il est couronné à Bologne, par le pape Clément VII, « empereur des Romains ».

En 1535, à la mort du duc de Milan François II Sforza, François Ier revendique l'héritage du duché. Au début de 1536, 40 000 soldats français envahissent le duché de Savoie, allié de Charles Quint, et s'arrêtent à la frontière lombarde, dans l'attente d'une éventuelle négociation. En juin, Charles Quint riposte et envahit la Provence mais se heurte à la défense du connétable Anne de Montmorency.

Troupes Disponibles

Nom

Min

Max

Description en Français

English Description

Gente d'armas

4

18

Cavalerie, Extra lourds, ,, Lance médiévale +Masse, Vétérans, Enthousiastes

Cavalry, Extra Heavy, ,, Heavy Lance + Mace, Veteran, Enthousiasts

Hommes d'Armes Bourguignons

0

24

Cavalerie, Extra lourds, ,, Lance médiévale +Masse, Vétérans,

Cavalry, Extra Heavy, ,, Heavy Lance + Mace, Veteran,

Hommes d'Armes Allemands

0

48

Cavalerie, Extra lourds, ,, Lance médiévale +Masse,

Cavalry, Extra Heavy, ,, Heavy Lance + Mace,

Elmeti Itaiens

8

24

Cavalerie, Extra lourds, ,, Lance médiévale +Masse, Hésitants

Cavalry, Extra Heavy, ,, Heavy Lance + Mace, Wavering

Ginetes

16

48

Cavalerie Ordre dispersé, Lourds, Bouclier, Javelots, Javelot,

Open order Cavalry, Heavy, Shield, Javelin, Javelin,

Arquebusiers Italiens montés

0

18

Cavalerie, Arquebuse, Arme de poing, Hésitants

Cavalry, Arguebus, Side Arm, Wavering

Lansquenets

16

48

Infanterie Ordre serré, Lourds, ,, Piques,

Close order Infantry, Heavy, ,, Pike,

arquebusiers des lansquenets

4

12

Infanterie , Lourds, Arquebuse, Dague,

Order Infantry, Heavy, Arguebus, Knife,

Passer arquebusiers des lansquenets en OD

0

0

Infanterie Ordre dispersé, ,, Non armé,

Open order Infantry, ,, Unarmed,

Compagnies d'Arquebusiers en tirailleurs

0

36

Infanterie Ordre dispersé, Arquebuse, Dague, Hésitants

Open order Infantry, Arguebus, Knife, Wavering

Arquebusiers en tirailleurs Espagnols

0

24

Infanterie Ordre dispersé, Arquebuse, Dague,

Open order Infantry, Arguebus, Knife,

Piétaille italienne

0

36

Infanterie , Bouclier, ,, Lance courte, Recrues, Couards

Order Infantry, Shield, ,, Short spear, Raw, Cowards

Artillerie

0

24

Servant d'artillerie à pied , Canon de 8 à 11 livres, Dague,

Foot Artilery crew, 8 to 11 Pnd Gun, Knife,

Caractéristiques pour Clash

Troupe

Min

Max

Type

Ord

Cui

Bou

Vies

Act

Red

Piv

Ent

Mor

Arme de Tir

Port

Fact

T/Tour

T/Fig

Notes Tir

Arme de mêlée

Fac

RS

C/Fig

Notes C&C

Spécial

Gente d'armas

4

18

MCM

OM

3

0

1

2

2

4

V

E

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance médiévale +Masse

2 et 4

0

1

2 au 1er tour combat si attaque, 4 ensuite

/ /

Hommes d'Armes Bourguignons

0

24

MCM

OM

3

0

1

2

2

4

V

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance médiévale +Masse

2 et 4

0

1

2 au 1er tour combat si attaque, 4 ensuite

/ /

Hommes d'Armes Allemands

0

48

MCM

OM

3

0

1

2

2

4

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance médiévale +Masse

2 et 4

0

1

2 au 1er tour combat si attaque, 4 ensuite

/ /

Elmeti Itaiens

8

24

MCM

OM

3

0

1

2

2

4

N

H

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance médiévale +Masse

2 et 4

0

1

2 au 1er tour combat si attaque, 4 ensuite

/ /

Ginetes

16

48

MCD

OD

1

1

1

5

6

0

N

M

Javelots

2

4

2

1

-

Javelot

4

0

1

-

/ /

Arquebusiers Italiens montés

0

18

MCM

OM

0

0

1

4

5

1

N

H

Arquebuse

4

5

1

1

Ignore armure

Arme de poing

5

0

1

-

/ /

Lansquenets

16

48

IPS

OS

1

0

1

2

3

3

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Piques

5

3

1

-

/ /

arquebusiers des lansquenets

4

12

IPM

OM

1

0

1

2

3

3

N

M

Arquebuse

4

5

1

1

Ignore armure

Dague

6

0

1

-

/ /

Passer arquebusiers des lansquenets en OD

0

0

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

M

Non Tireur

0

0

0

0

-

Non armé

0

0

1

-

/ /

Compagnies d'Arquebusiers en tirailleurs

0

36

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

H

Arquebuse

4

5

1

1

Ignore armure

Dague

6

0

1

-

/ /

Arquebusiers en tirailleurs Espagnols

0

24

IPD

OD

0

0

1

3

4

2

N

M

Arquebuse

4

5

1

1

Ignore armure

Dague

6

0

1

-

/ /

Piétaille italienne

0

36

IPM

OM

0

1

1

2

3

3

R

C

Non Tireur

0

0

0

0

-

Lance courte

5

1

1

-

/ /

Artillerie

0

24

SAP

OM

0

0

1

2

1

5

N

M

Canon de 8 à 11 livres

10

4

1

2

Ignore armure

Dague

6

0

1

-

/ /

=======================================================================================