Liste 396 : Zoulous (1816 à 1850)

Les familiers des compétitions de Charges ont désormais pris l'habitude de voir les Zoulous sur les tables de jeu. Pourtant, leur arrivée suscita une polémique entre les tenants de la chronologie ("Le Moyen âge s'arrête en 1492, Scrogneugneu !!!") et ceux de la technologie ("Une armée est antique-médiévale si elle utilise une technologie compatible avec cette période"). Après réflexion, il s'est passé moins de temps entre Jeanne d'Arc et Shaka qu'entre Charlemagne et la bergère de Domrémy...

Shaka kaSenzagakhona créa de toutes pièces la nation et l'armée zouloue. Il en fit le brutal instrument de son pouvoir, inaugurant la période que les bantous d'Afrique du Sud nomment "Mfecane" en Nguni ou "diFaqane" en Sotho, c'est à dire "La dévastation".

Non seulement les guerriers vivaient ensemble en casernes et s'exerçaient régulièrement, mais il est attesté qu'à l'époque de Shaka, au moins, chacun connaissait sa place dans l'ordre de bataille, d'où le statut de régulier.

Le classement de l'iSqla, la très courte lance zouloue n'est pas chose simple. Nous avons choisi de privilégier son utilisation (pour poignarder, prise à mi longueur, dans un mouvement latéral légèrement de bas en haut), plutôt que sa forme. La classer en lance courte aurait donné des résultats aberrants selon l'adversaire.

Shaka avait interdit les javelots traditionnels des Nguni. A sa mort, ses frères laissèrent faire sa réintroduction, notamment en réponse à la nouvelle menace que consitutait les armes à feu et les chevaux.

Vers 1850, des fusils d'exécrable qualité commencèrent à filtrer sur le marché zoulou. Hors compétitions, vous pouvez vous amuser à saupoudrer quelques hacquebuttes dans vos unités, c'est encore trop d'honneur pour l'inefficacité chronique des tirs zoulous jusqu'en 1879 et leur défaite finale d'Ulundi. Fusils rouillés, hausses limées, poudre déplorable et tireurs visant trop haut en pensant ainsi allonger le tir, ils n'avaient servi absolument à rien lors de la victoire de janvier 1879 sur les Anglais à Isandhlwana.


Min Max Nom Type Moral Armes
1 4 inDuna LI Reg G BAB, B
20 100 Guerriers du Front MI Reg B BAB, B
20 100 Guerriers des Reins MI Reg A BAB, B
40 200 Guerriers des Cornes LMI Reg B BAB, B
0 50 Eclaireurs LI Reg C BAB, B
0 50 donner la caractéristiques éclaireurs à des LI ou LMI      
Options avant 1829    
    passer tous les zoulous Reg A
    ou bien, considérer le général comme symbôle sacré
Options après 1829    
    donner le J ou le D* à tous les zoulous
    donner un CM (cheval de monte) aux izinDuna (généraux)
*Le D est ici autorisé, comme pour les Gaulois, parce que les J ne peut être utilisé au combat avec le BAB dans certaines règles

Si votre règle le permet, utilisez toutes les options nécessaires à donner aux Zoulous l'avantage d'un excellent éclairage. Une Armée Zouloue n'est pas réellement historique si elle se laisse surprendre.

 

Tous droits réservés © Vincent Hérelle+Philippe Bondurand, 2002-2009

Introduction générale

Comment utiliser ces listes d'armées

Comment établir soi-même une liste d'armée

Addenda

Abréviation des armes

Sommaires des Listes

Sommaire Historique (incomplet mais commenté) :
1 De l'aube des temps à la guerre du péloponnèse 94 listes
2 D'Alexandre le Grand aux grandes invasions 93 listes
3 Des Armées Médiévales aux premières armes à feu 97 listes
4 Loin de la Méditerrannée (Chine, Inde, Japon, Amériques) 97 listes


Sommaire Géographique :

1 Tome 1 : L'Europe
2 Tome 2 : L'Asie
3 Tome 3 : L'Afrique, Les Amériques et l'Océanie