Liste 167b : Age du Bronze Scandinave - 1600 / - 1200

L’âge du bronze danois (daté par Montelius entre -1800 et -500) commence tardivement, la Scandinavie ne possédant pas les matières premières qui devaient être importées des îles Britanniques (étain) et des Alpes (cuivre), échangées certainement contre de l’ambre ou d’autres biens (fourrures, peaux, animaux et esclaves). Les témoignages de cette culture se retrouvent jusqu'en Estonie.

Cette civilisation est généralement regardée comme la culture originelle des Germains. Elle marque la transition entre l'ère de la céramique cordée et la culture proto-germanique de l'âge du fer. La langue des peuples issus de cette culture est appelée proto-germanique.

Même si les peuples scandinaves ne connurent l'âge du bronze qu'assez tard par rapport au reste de l'Europe, les sites nordiques offrent de beaux spécimens bien préservés d'objets en laine, en bois et en métaux (bronze et or) importés d'Europe centrale. Au cours de cette période, la Scandinavie connut sa première révolution technique après l'âge de la pierre. Les Scandinaves adaptèrent le symbolisme celtique et méditerranéen pour créer un art spécifique. Parmi les possibles sources d'inspiration de cet art nordique, on a cité la civilisation mycénienne, la culture de Villanova, les Phéniciens et l'Égypte ancienne. Cette influence étrangère a pu se diffuser par le commerce de l'ambre, car les bijoux retrouvés dans les tombes mycéniennes provenaient de la mer Baltique. Plusieurs pétroglyphes dépeignent des bateaux, et les alignements mégalithiques en forme de bateaux témoignent aussi de l'importance de la navigation pour ces peuples. La forme des bateaux représentés a parfois été rapprochée des navires de Méditerranée de l'époque.

Les bronziers nordiques créent des types originaux : épées à manches incrustés, boucliers décorés de spirales, casques à cornes, rasoirs, boîtes de ceintures, boutons, fibules à lorgnons, lur (grandes trompes), témoignent d’une parfaite maîtrise de la fonderie, surtout de -800 à -450. Des objets en pierre continuent à être fabriqués sur le modèle des objets de bronze.


Général en Chef comme Nobles 1
Sous-général comme Nobles 0 à 4
     
Nobles et gardes : LMI, Irr.B, Jav 10 à 50
Remplacer le Javelot par la LC à volonté
Ajouter le Bcl à volonté
Char léger 2 chevaux, Irr B, javelot, bouclier 0 à 6
     
Symbole sacré : Prêtresse, serviteurs et joueurs de Lur, * 0 à 1
     
Lanciers : LMI, Irr.C, LC, Bcl 100 à 450
     
Haches : LMI, Irr C, A2M 0 à 20
     
Archers : LI, Irr.C, Arc 0 à 20
     
Frondeurs : LI, Irr.D, Fr 0 à 20
     
Javeliniers : LI, Irr.C, Jav. 10 à 50
     
civils, levées, suivants LMI, Irr.D, IMP 10 à 30

 * Le Lur est une corne spiralée en bronze pouvant atteindre 1m20 de long. Le groupe combat, si attaqué, comme 6 LMI Irr A soclé sur 2 rangs. Il ne peut déclarer de charge ni partir impétueux sauf s'il est lui même chargé.

Tous droits réservés © Vincent Hérelle+Philippe Bondurand, 2002-2012 (M à J : février 2012)

Introduction générale

Comment utiliser ces listes d'armées

Comment établir soi-même une liste d'armée

Addenda

Abréviation des armes

Sommaires des Listes

Sommaire Historique (incomplet mais commenté) :
1 De l'aube des temps à la guerre du péloponnèse 94 listes
2 D'Alexandre le Grand aux grandes invasions 93 listes
3 Des Armées Médiévales aux premières armes à feu 97 listes
4 Loin de la Méditerrannée (Chine, Inde, Japon, Amériques) 97 listes


Sommaire Géographique :

1 Tome 1 : L'Europe
2 Tome 2 : L'Asie
3 Tome 3 : L'Afrique, Les Amériques et l'Océanie