Liste 285 : Bretons d'Armorique - 485 ap.J.C. / 1072ap.J.C.

 

Historique
par Damien PERROTIN (Saint Nazaire)


A la chute de l'Empire Romain, les populations celtes de l'île de Bretagne, fuyant les invasions des Angles et des Saxons, traversent la Manche et s'établissent en Armorique. Ils s'y mêlent à la population locale, elle-même majoritairement celtique, et fondent trois petits royaumes : KERNEV VIHAN (autour de Quimper), BRO WAROC'H (autour de Vannes) et DOMNOEA (sur la côte nord). Ces principautés, perpétuellement en guerre contre elles-mêmes ou contre les francs, se maintinrent jusqu'à l'avènement des Carolingiens. Pépin le Bref puis Charlemagne réduisirent progressivement les Bretons avant de soumettre définitivement la province en 799.

Les Bretons restèrent dans l'Empire Franc, en dépit des révoltes de Murman (818) et de Wiomarc'h (822 - 825), jusqu'à sa dislocation en 845. Profitant de la guerre civile, le comte de vannes, Névénoé, se révolte et bat les francs à Messac (843) et Ballon (845), gagnant de ce fait une précaire indépendance. Son fils Edispoé complétera son oeuvre en écrasant une armée franque conduite par Charles le Chauve à Jengland en 851. A la suite de quoi, il se proclame roi, fondant un état qui durera jusqu'au invasions viking de la fin du IXème siècle.

Les généraux seront donc : au VIème siècle, Grallon, Waroc'h et Judikaël, à l'époque franque Murman et Wiomarc'h et, à la fin de la période, Névénoé, Edispoé et Salaün.

Figurines et peinture

Les figurines sont relativement faciles à trouver, notamment dans la gamme ESSEX. En revanche, les figurines plastiques adaptables à cette armée ne sont pas légion et demanderont de toute façon beaucoup de transformation.

Les armées de cette époque avaient peu d'uniformes, surtout au sein d'un peuple "barbare" comme les bretons. En conséquence, les soldats bretons seront vêtus selon l'usage courant de l'époque, à savoir d'étoffes variées, mais majoritairement sombres. Les casques et boucliers étaient universellement peints en noir, de même que les armures, toujours apparentes, de la cavalerie lourde.

Stratégie

Malgré son origine géographique, l'armée bretonne peut être directement assimilée à une armée des steppes, l'arc en moins, par son utilisation systématique du harcèlement. Elle a cependant l'avantage de disposer d'une infanterie relativement efficace, susceptible de servir de ralliement ou pour disposer des archers adverses.

Votre armée devra être en majorité composée de cavalerie légère, répartie sur plusieurs corps, avec une réserve de cavalerie lourde et un ou deux contingents de lanciers. Vous devez utiliser une tactique extrêmement mobile, faite d'attaques brusques et de retraites calculées, pour user l'adversaire avant de le culbuter par une charge décisive.

L'ajout d'alliés, Francs, Saxons ou Vikings, permet d'améliorer la puissance de choc de l'armée au détriment de sa mobilité. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Ce n'est pas sûr. La véritable force de l'armée bretonne réside dans sa vitesse. Profitez-en au maximum, faites des petites unités et refusez tout combat qui ne vous est pas favorable. Vous avez normalement les moyens d'imposer votre stratégie à l'ennemi.

Sources

- Les bretons de Nominoé (J.C. CASSARD, Editions Beltran, Braspart, 1990).
- Armies of the Dark Ages 600 - 1066 (Ian HEATH, W.R.G., Worthing, 1980).
- Army Lists for Dark Ages and Early Medieval Warfare - 500-1100 AD (R.A. SELLER, T.J. HALSALL, R.G. BOSS, Newbury Rules, Newbury, 1992).
- Histoire de Bretagne (La Borderie, Rennes, 1898).



Liste d'armée

Général en Chef comme noble 1
Sous-Général comme noble 0 à 2

Nobles : HLC, Irr.B, javelot et bouclier 0 à 30
changer en HC à volonté
changer en gardes Irr.A 0 à 5
ajouter la Fausse Charge 0 ou tous
Guerriers : LC, Irr.C, javelot et bouclier 50 à 300
changer en Irr.B 0 à 1/4
ajouter la Fausse Charge 0 ou tous

Lanciers : LMI, Irr.C, longue lance et bouclier 0 à 30
changer en MI à volonté
changer en Irr.D à volonté
ajouter le Mur de Boucliers (Shieldwall) 0 ou tous
Paysans : LMI, Irr.D, Outil agraire 0 à 100
remplacer l'outil agraire par la lance courte 0 à 1/4

Alliés Saxons (seulement en 587 dans les armées de Vannes)

Sous-général comme Huscarls 1
Huscarls : MI, Irr.A, lance courte, javelot et bouclier 0 à 12
Guerriers : MI, Irr.B, lance courte, javelot et bouclier 10 à 30

passer les saxons en HI à volonté
ajouter le Mur de Boucliers (Shieldwall) pour l'ensemble des saxons 0 ou tous

Alliés Vikings (seulement après 841)

Sous-général comme Huscarls 1
Huscarls : LHI, Irr.A, arme à 2 mains, javelot et bouclier 0 à 12
changer en HI à volonté
Vikingar : LMI, Irr.B, lance courte, javelot et bouclier 0 à 40
changer en MI à volonté
Vikingar : LMI, Irr.B, arc, lance courte et bouclier 0 à 12
changer en MI à volonté
ajouter le Mur de Boucliers (Shieldwall) pour l'ensemble des vikings (MI et HI) 0 ou tous

Alliés Francs (seulement après 841)

Sous-Général comme Noble 1
Nobles : HC, Irr.B, lance courte et bouclier 0 à 32
changer la lance courte en lance 0 à 1/3
changer en EHC 0 à 12
changer en gardes Irr.A 0 à 4
Suivants : MC, Irr.B, lance courte et bouclier 0 à 20
Lanciers : MI, Irr.C, lance courte et bouclier 0 à 80
changer en HI 0 à 40
ajouter le Mur de Boucliers (Shieldwall) 0 ou tous
Archers : LMI, Irr.C, arc 0 à 40
changer en LHI 0 à 20

NOTES :

- Les minimums pour les alliés ne valent que si une figurine de cet allié est prise.
- Les Francs et les Vikings ne peuvent être utilisés ensemble.
 

 

BRETONS ARMORICAINS - 475 / 1000 ap.J.C.

Général en Chef comme Noble...................................................................................................... 1

Sous-général comme Noble......................................................................................................... 0 à 2

 

Troupes montées :

Nobles : HLC, Irr.B, javelots et bouclier.............................................................................. 9 à 42
      changer en Irr.A.................................................................................................................. 0 à 12

Autres Cavaliers : LC, Irr.C, javelot et bouclier............................................................... 18 à 100

 

Infanterie :

Ligne : LMI, Irr.C, javelots et bouclier..................................................................................... 0 à 100

Javeliniers : LI, Irr.C, javelots..................................................................................................... 0 à 24

Archers : LI, Irr.C, arc .............................................................................................................. 0 à 12

Frondeurs : LI, Irr.C, fronde à manche....................................................................................... 0 à 12
      ajouter la fronde au lieu de la fronde à manche.................................................................. à volonté

Paysans : LMI, Irr.D, outils agraires ........................................................................................ 0 à 100

 

BRETONS ARMORICAINS - 1000 / 1072 ap.J.C.

 

Général en Chef comme Noble...................................................................................................... 1

Sous-général comme Noble......................................................................................................... 0 à 2

 

Troupes montées :

Nobles : HLC, Irr.B, javelots et bouclier.............................................................................. 9 à 42
      changer en Irr.A.................................................................................................................. 0 à 12
      changer en HC................................................................................................................ à volonté
      passer en EHC...................................................................................................................... 0 à 7
      remplacer le javelot par la lance....................................................................................... à volonté

Autres Cavaliers : LC, Irr.C, javelot et bouclier............................................................... 18 à 100
      changer en MC................................................................................................................ à volonté
      changer en HC................................................................................................................ à volonté

 

Infanterie :

Ligne : MI, Irr.C, javelots et bouclier........................................................................................ 0 à 100
      passer en HI........................................................................................................................ 0 à 24

Javeliniers : LI, Irr.C, javelots..................................................................................................... 0 à 24

Archers : LI, Irr.C, arc .............................................................................................................. 0 à 12

Frondeurs : LI, Irr.C, fronde à manche....................................................................................... 0 à 12
      ajouter la fronde au lieu de la fronde à manche.................................................................. à volonté

Arbalétriers : LI, Irr.C, arbalète.................................................................................................. 0 à 12

Paysans : LMI, Irr.D, outils agraires ........................................................................................ 0 à 100






Tous droits résérvés © Damien Perrotin, 2002

Complément d'enquête :

En 449 ap.J.C., les Bretons de Grande Bretagne furent envahis par les Germains, Angle, Saxons et Jutes. Certains d'entre eux émigrèrent dans la péninsule Armoricaine et fondèrent la Petite Bretagne, la Bretagne actuelle. Ces Bretons sont restés indépendants, des Romains d'abord puis des Francs. Ils acceptèrent brièvement une suzeraineté de la France de Charlemagne puis devinrent le puissant Duché de Bretagne. Ce Duché fut l'enjeu de luttes âpres dans les conflits entre la France et l'Angleterre et ils ne se donnèrent à la France que par le mariage de leur duchesse Anne avec les rois de France Charles VIII (1491) et Louis XII (1499). L'union n'intervint qu'en 1532.

 

Dans un terrain difficile et coupé, la technique de guerre principale des Bretons était le harcèlement. On dit qu'ils l'ont adopté de mercenaires nomades au service de Rome. Quoiqu'il en soit, l'envahisseur n'a jamais pu les dominer vraiment, même s'il s'en flattait, et subissait généralement plus de pertes que sa victoire ne lui laissait de profit. Guillaume le Futur Conquérant attaquant la Bretagne ne put prendre que les villes de Dol et Dinan, après de rudes sièges et dut se contenter d'une vassalité de principe. C'est donc une armée légère, équipée pour harceler, et c'est ce qui lui donne son originalité. Même les nobles utilisaient cette tactique et seront très longs à devenir des chevaliers lourdement armés comme les autres.

 

Cette armée est faite pour harceler, alors, harcelons! La tactique favorite consistait à simuler une fuite pour attirer l'ennemi, puis à l'attaquer de tous côtés au moment où, en désordre, il a perdu sa cohésion. C'est surtout le rôle de la cavalerie. L'infanterie est là en appui, pour occuper les terrains les plus difficiles et servir de point de ralliement. Alors, n'hésitez plus, HARCELEZ!

 

Tous droits réservés © Vincent Hérelle+Philippe Bondurand, 2002-2009

Introduction générale

Comment utiliser ces listes d'armées

Comment établir soi-même une liste d'armée

Addenda

Abréviation des armes

Sommaires des Listes

Sommaire Historique (incomplet mais commenté) :
1 De l'aube des temps à la guerre du péloponnèse 94 listes
2 D'Alexandre le Grand aux grandes invasions 93 listes
3 Des Armées Médiévales aux premières armes à feu 97 listes
4 Loin de la Méditerrannée (Chine, Inde, Japon, Amériques) 97 listes


Sommaire Géographique :

1 Tome 1 : L'Europe
2 Tome 2 : L'Asie
3 Tome 3 : L'Afrique, Les Amériques et l'Océanie